Les alphas au réveil

.

Ce matin, je rejoins Esteban dans sa chambre
et ai la surprise de constater qu’il a sorti tous les alphas !

Vite, c’est l’occasion d’apprendre à écrire des mots tout en jouant.

Mais, comment faire pour qu’Esteban s’y intéresse ?

En regardant le tableau « tissu » sur le mur de sa chambre,
je m’aperçois que quelques mots, écrits depuis longtemps, sont incomplets.
En effet, nous avions eu besoin de certaines lettres pour créer d’autres mots.

Je propose à Esteban de lire les mots et de trouver la ou les lettres manquantes.

dsc08144

Dans un premier temps, il les nomme et les place lui-même ;
puis, il continue de les citer et me demande de les apposer à mon tour.

Après avoir complété l’ensemble des mots, j’en écris de nouveaux
avec une lettre en moins … il la retrouve facilement !

« Esteban, veux-tu s’il te plait écrire ‘Napoléon’ ? »

Ce qu’il fait …

« Tu fermes les yeux », me dit-il

… et il écrit « Mamilie » !

Je lui demande de continuer à écrire, mais il n’est plus motivé …

Il me propose un nouveau jeu : je dois deviner un mot,
en regardant les lettres qu’il forme avec ses doigts !

Il compose alors chaque lettre et, au fur et à mesure,
j’accroche l’alpha correspondant sur le tableau.

J’écris ainsi

– la poule

– papoue

– pastèque

pour ce dernier mot, je l’aide car il fait un ‘c’ et non pas ‘qu’ …

Waouh ! je n’en reviens pas !

Merci Esteban d’avoir créé ce jeu !

Dans l’après-midi, nous nous amusons à reproduire des lettres,
avec des élastiques, sur la planche à clous.

Nous procédons de différentes façons

– Esteban crée entièrement les lettres
– je les commence et il les complète
– nous les créons à partir de lettres déjà formées
– nous partons d’un emplacement vierge

Au final, nous réalisons tout l’alphabet.

dsc08111 dsc08114 dsc08115

Dans notre élan, nous passons aux chiffres.

Nous constatons qu’à partir du ‘ 6 ‘,
nous pouvons faire un ‘ 8 ‘ en ajoutant un élastique,
puis, un ‘ 9 ‘ en en retirant un, et un ‘ 3 ‘ en en retirant deux …
Nous arrêtons à 10 car Esteban en a assez.

dsc08124 dsc08128 dsc08129

Je pense que les nombres  12 – 13 – 14 – 15 – 16
sont encore difficiles à assimiler pour lui …
et que cela l’agace de ne pas pouvoir
les reconnaître tout de suite.

Je continue donc mes recherches afin de trouver des moyens
qui lui en facilitent l’apprentissage.

***

Esteban me demande de lire.

Il lit le titre et tous les petits mots en gras.

Dans la bande dessinée « Hôtel étrange »,
nous trouvons plein de petits mots
et même une page entière de petits mots … qu’il lit !

Une fois le livre terminé, je pense qu’il serait bien qu’il continue.

Je prends donc le livre « Gafi », que Christèle nous a donné,
et je propose à Esteban de lire une page, puis une autre
et encore une autre …

Il en lit 6 !

Bravo Esteban !

.

Publicités

L’écriture de phrases en alphas

.

Après les chiffres, les lettres, Esteban est motivé
pour écrire des mots et des phrases en alphas,
ce que nous faisons pendant un long moment.

Il fait preuve de plus de patience et de persévérance que moi
car, au bout d’un certain temps, j’en ai assez … mais, pas lui !

Je me rends compte qu’il adore décortiquer les syllabes et les associer.

.

Abracadabra !

.

Je m’aperçois qu’Esteban adore transformer
les alphas, en lettres cursives minuscules.

Nous continuons donc les lettres minuscules,
et abordons la transformation des majuscules
scriptes et cursives.

Au final, nous avons donc 4 cartes par lettre.

Pour que ce soit plus facile à reconnaître pour lui,
j’ai ajouté les transformations miniatures sur chaque carte.

lettres alphas12

Ainsi, en s’aidant des miniatures, il cherche la lettre
correspondante sur le clavier, la tape et, moi,
je sélectionne l’écriture souhaitée …
afin que la magie s’opère sous ses yeux émerveillés !

Cette activité demande beaucoup de temps et de concentration,
c’est pourquoi nous l’avons réalisé en plusieurs fois,
tout au long de la semaine.

En procédant de cette façon, Esteban prend plaisir
à découvrir instantanément la transformation en cours.

Tout est tellement différent …
d’apprendre avec émerveillement !

.

Le parcours des alphas

.

index

Abonnés à la newsletter de « Camille et Olivier, les supers parents »,
nous recevons 3 étapes du parcours des alphas.

Je les fais découvrir ce matin à Esteban.

Il adore !

Je pensais profiter de ces vidéos pour l’orienter sur les alphas,
mais il préfère sortir observer les fourmis !

Leur 3ème newsletter :

« Comme promis, voici la troisième étape du parcours interactif d’apprentissage de la lecture avec les Alphas !
Aujourd’hui, vos enfants vont faire, avec les Alphas, un pas de plus dans l’apprentissage de la lecture : ils vont apprendre à associer une consonne avec une voyelle pour former et lire leurs premières syllabes !

>>> Cliquez ICI pour accéder à la troisième étape du parcours !

« Ce nouveau jeu interactif, auquel Olivier Dubois donne accès à vos enfants, s’inscrit dans la continuité des jeux qu’ils ont effectués lors de la précédente vidéo et les prépare (déjà) à la prochaine et dernière étape : l’écriture et la lecture de leurs premiers mots ! ».

Nous vous souhaitons donc un bon début de semaine Stéphanie et vous retrouvons mercredi prochain pour la 4ème vidéo d’Olivier … qui vous réserve une belle surprise !

A très vite !

Camille et Olivier
du blog les-supers-parents.com
PS : au cas où vous n’auriez pas encore eu le temps de les découvrir avec vos enfants, voici à nouveau les liens vers les 2 premières étapes de ce parcours interactif d’apprentissage de la lecture :

Etape 1 : A la découverte de l’univers des Alphas !
Etape 2 : Associer chaque lettre avec le son qui lui correspond (Jeux interactifs) ! »  »

.

.

Le retour des alphas.

.

DSC06169

Après les différentes recherches sur le net,
Esteban a besoin de jouer, il prend ses playmobils.

Pendant ce temps, je décroche du tableau velcro
tous les dinosaures pour les replacer sur leur fiche respective.

Je vérifie que leur nom et la première lettre de leur époque
sont bien écrits au recto et que leur régime alimentaire y est dessiné.

Je m’aperçois vite qu’il n’en est rien,
je les reprends donc un par un et revérifie tout sur internet.

En fait, je range tous les dinosaures
et les cycles de vie qu’Esteban remet en ordre
afin de faire de la place aux alphas …

DSC06189
car, pendant les vacances, j’ai remarqué
qu’il essayait d’écrire des mots sur le clavier …

Il a écrit ‘Yanis’ et recopié des mots
de conversation sur Skype … ‘coucou’ … ‘Espérance’ …

Je fais donc place nette sur le tableau velcro,
afin de lui donner les moyens de continuer sur sa lancée.

En me voyant sortir les alphas, et comme je l’avais espéré,
Esteban vient voir ce que je fais …
il arrête de jouer pour venir trier les alphas,
les observer et les nommer !

Et ce soir, plutôt que de lire des histoires,
il me demande d’écrire des mots !

DSC06178

Il veut savoir comment s’écrivent

‘Malo’… ‘Inès’ … ‘Stéphanie’ … ‘Yann’ …
‘Alain’ … ‘Annie’ … ‘Victoire’ …

et, en les prononçant, il cherche à retrouver les différentes lettres.

Il me dit « Pour Malo, ça commence par un ‘m’ et ça finit par un ‘o’ … »
et il cherche à deviner les autres lettres …

En exagérant les sons, je l’aide à décortiquer les mots.

Il lit les mots et les compare, ainsi … « Mila » … et … » Milo » …

Je lui fait remarquer aussi que … »Lino » …
s’écrit avec des lettres qui se suivent (ordre alphabétique) sauf le « i »

l … m … n … o …

En voyant le « m », il me dit « on le remplace par le ‘i’
et ça fait

l … i … n … o …

sur la fiche des lettres !

DSC06186

.

 

Les alphas et les lettres rugueuses

 

 
Après avoir regardé ces vidéos,
nous sortons les lettres alphas aimantées,
les lettre rugueuses, les alphas,
les lettres velcro et Furiosa !

Esteban imagine un jeu où son tyrannosaure rex,
au service de Furiosa, est chargé de ramener
tous les alphas dans sa prison.

Le tyrannosaure saisit les alphas,
placés près de leur lettre rugueuse,
et en rapporte plusieurs ensemble dans sa gueule …

Au fur et à mesure, je demande à Esteban
de nommer les alphas qu’il capture …

Lorsqu’ils sont tous emprisonnés,
je lui donne les plaquettes alphas et,

DSC05411

à sa demande, nous les trions dans cette boite …

DSC05423

Puis, il aperçoit les autocollants de Noël
et souhaite en coller.

Je lui dis « OK, je vais t’en donner
mais saurais-tu écrire Noël ? »

« Noël, ça s’écrit comment ? »

A haute voix, il décompose le mot

« nnn … c’est le nez qui coule » …
il me le montre et je le mets dans la machine à syllabes

« nno … ël … c’est le monsieur ‘o' » …
Esteban le place

quand il s’aperçoit que c’est un « ë »,
il prend le « e » avec un accent …
car il entend le son « ë » et non « e »

enfin, vient le tour du « l » …

Oui ! Il a écrit « noël » …

DSC05413

DSC05412

Il est très étonné … et aussi tellement heureux !

Pendant qu’il place ses autocollants,
je continue le collage des lettres sur les autres plaques …
et termine l’alphabet.

 DSC05416

.

La machine à alphas.

.

DSC03638

Je propose à Esteban la machine à syllabes,
il est d’accord … mais ne veut que les alphas.

Nous passons plusieurs bandes d’alphas dans la machine.

Il voit « ba » .. et dit « baba » …
« ca » et dit « caca » …
« da » et dit « dada » !

Il double tous les sons qu’il lit
avant de chercher les mots commençant par ces syllabes :

« mi » comme Mila
« gigi » comme Ginette
« coco » comme Coline !

.

Une nouvelle prison pour les alphas

.

DSC02240

Ce matin, Esteban a découvert Furiosa, Cosmopolux
et un bêta plastifiés sur le tableau blanc.

Je lui ai proposé de faire une prison …
je l’ai dessinée … et nous y avons mis tous les alphas aimantés …
Esteban s’est empressé d’effacer l’ensemble de la prison
et de libérer tous les alphas …

Dans un sachet, nous avons trouvé …
des aimants rectangulaires avec lesquels il a construit une grande prison …
ainsi que des figurines magnétiques présentant, au verso, la première lettre de leur nom …

le cornichon alpha a été sauvé … grâce à la figurine camion …
Monsieur « a » alpha … grâce à l’avion …

DSC02243

Pendant ce temps, Furiosa se promenait
et revenait de temps à autre dans sa prison …
nous devions donc faire vite avant son retour !

Esteban s’est éclaté à délivrer les alphas !

Le fait de … trouver la première lettre de la figurine …
la vérifier au verso … retrouver l’alpha correspondant pour le délivrer …
lui a demandé beaucoup de concentration …
si bien que, lorsqu’il en a eu assez, il a imaginé un tremblement de terre …
les murs se sont écroulés … et tous les alphas ont pu s’échapper !!!

.

.

Furiosa

.

furiosa image

Dimanche, j’ai parlé à Esteban de ma découverte sur la prison des alphas.

Je lui ai expliqué que, pour faire sortir l’alpha emprisonné,
il suffisait de trouver une formule magique contenant plusieurs mots
commençant par le son de l’alpha …

Ensemble, nous avons cherché diverses formules magiques …
« dddame au ddderrière dddodelinant dddort dddehors et dddisparaît … »
… ça nous a fait drôlement rire !

Ce matin, j’ai proposé à Esteban de concrétiser
et de créer la prison des alphas.

Sur une boite transparente, nous avons collé
du ruban adhésif en guise de barreaux …
puis, sur le net, nous avons cherché :

– Furiosa
– un bêta
– la fée

– et Cosmopolux

que nous avons plastifiés.

J’ai profité de l’occasion pour plastifier
les dominos des chiffres qui étaient en attente …

Pendant ce temps … Esteban enlevait les barreaux de la prison
pour les coller sur ses étagères de jouets !!!

.

.