Finies les vacances !

.

Nous étions donc pour 15 jours à l’Ile de la Réunion …
au programme : repos et visites !

Esteban a découvert la ferme des tortues …
le Musée Stella Matutina … le Piton de la Fournaise
en éruption, ses anciennes coulées … le Sud sauvage …
les plages d’Etang-Salé, de Saint-Pierre, de Grand Anse …
les champs de canne, la végétation luxuriante …
les fruits exotiques, les marchés, le parler créole …
la compagnie French Bee sur laquelle nous avons voyagé …

Demain, nous reprenons les fleurs des apprentissages !

.

Les catastrophes naturelles

Les plus grosses catastrophes naturelles

 

Les ultras- cyclones

 

La magie du climat : les cyclones

 

Le super volcan de Yellowstone

 

http://lesvolcansdumonde.blog4ever.net/qu-est-ce-qu-un-supervolcan

 

.

 

 

 

Irma, José, Katia

.

Depuis la semaine dernière Esteban se passionne pour les ouragans.

​Plusieurs fois par jour, il consulte les sites que son papa lui a mis en favori.

https://earth.nullschool.net/fr/#current/wind/surface/level/orthographic

=-111.08,17.77,1821/loc=-68.846,27.220

http://hisz.rsoe.hu/alertmap/index2.php
 ​
. Il suit la progression et l’évolution de chaque ouragan
(Brin de nature, Calculine et Imagio).

​ . Il observe avec attention la vitesse des vents, la direction du cyclone,
sa force et sa catégorie.

​. Il regarde aussi un certain nombre de vidéos sur le sujet,
que ce soit des documentaires ou les infos de l’évènement en replay sur le net.

​De ce fait c’est tout naturellement que, depuis la semaine dernière,
ses activités portent sur ce sujet :

​- Esteban revoit sa géographie avec sa carte et son crayon leapfrog.
Il retrouve les îles touchées par les ouragans ainsi que la Floride.

​- Il apprend à situer le Mexique, le Costa Rica et l’ensemble des pays
susceptibles d’être touchés par les tremblements de terre (Imagio).

​- A l’aide de ses kaplas (les bâtiments) et de ses billes (les hommes),
il reproduit les scènes vues dans les documentaires
en commentant ce qu’il y a appris :

« Les maisons qui résistent sont rondes, avec des murs épais »

« Les gens qui sont morts n’ont pas été prudents,
ils n’ont pas écouté les alertes … »

« La prochaine fois, ils devront reconstruire des murs entre la mer
et les villes afin de les protéger … construire des maisons en hauteur … »
(Agilo, Mot à mot, Calculine).

​- Avec son papa, il partage l’évolution des cyclones
et en discute en regardant des sites spécialisés sur l’ordinateur (Bout en train).

​- Les mots qu’il écrit sont liés à ce sujet

​ « irma » – « josé » – « katia » – « saint martin » –
la floride … (Mot à mot, Agilo)

 

.

 

Esteban s’organise !

.

Cet après-midi, Esteban exprime le souhait de regarder une vidéo ;
puis, il regardera les Images docs, lira une page de Gafi et écrira.
« OK Esteban ! »

​Nous visionnons donc « La mer poubelle et les écosystèmes » du DVD
« Il était une fois notre terre » – Volume 1.

Ensuite, Esteban

– feuillette plusieurs Images docs
– lit Gafi
​- écrit le mot « tombe » trouvé dans la phrase
​ « Gafi tombe dans la boue »

Il s’y reprend à plusieurs fois afin de l’écrire correctement,
alors que, pour moi, il est bien écrit !
Comme quoi, nous n’avons pas tous la même façon de voir les choses
et qu’il est important qu’il se fie à son ressenti.

.

La rentrée !

.

Ce matin, nous reprenons aussi le chemin de l’école à la maison.

Au programme :

​- réajustement des rituels du lever et du coucher

​- dépôt des déclarations d’instruction en famille
​ . à la mairie pour Monsieur le Maire
​ . à la poste, et en recommandé,
​ pour le Recteur d’Académie

http://laia.asso.free.fr/lettyp.html

​- préparation du pique-nique de « non-rentrée »
​ pour rejoindre les familles IEF du département

​- pique-nique et échanges avec ces familles,
​ au bord d’un lac

​- lecture d’une page de Gafi

​- lecture de plusieurs pages de « Petites leçons de choses »

 

 

.

Des fleurs butinées

.

Après avoir coupé les feuilles chargées de pucerons,
Esteban rema‌rque, sur la haie, des branches qui dépassent et décide de les couper …

​Il commence donc à égaliser quand, tout à coup,
il tombe sur un bourdon entré dans une feuille.

​Il observe avec intérêt sur quelles fleurs l’insecte va butiner
et la façon dont il procède pour récupérer le pollen.

​Il constate que l’insecte choisit des fleurs
où les étamines sont très fournies
plutôt que des fleurs déjà butinées.

​Nous émettons donc l’hypothèse que les fleurs
se fanent peut-être lorsque tout leur pollen a été butiné !

Voici quelques exemples de fleurs butinées ou non !

.

Diptère, hymènoptère … ou coléoptère ?

.

Après s’être intéressé aux cycles de vie,
Esteban va chercher ses insectes pour les classer.

​J’en profite pour reprendre mes cartes « Familles insectes »
et « Disciplines scientifiques ».

​ »Esteban, si on classait, par famille, les insectes qui ont 6 pattes,
une tête, un thorax, un abdomen et des ailes ? »

​Pour savoir à quelle famille ils appartiennent,
nous prenons les insectes en plastique et observons la forme de leurs ailes.

​Certains sont très faciles à reconnaître

– les papillons sont des lépidoptères

​- les mouches, des diptères

​- les coccinelles, les carabes, des coléoptères

– les criquets, des orthoptères

– la libellule est un odonate

​Par contre, nous rencontrons quelques difficultés
avec l’abeille car celle en plastique ne possède
qu’une paire d’ailes …

Nous la classons chez les diptères mais,
en vérifiant sur le net, nous découvrons
qu’elle fait partie de la famille des hyménoptères

http://www.circoweb.net/spip/IMG/pdf/insectes_pollinisateurs_les_4_ordres.pdf

​Après avoir fait appel à Brin de nature, je propose à Esteban
de solliciter Calculine et Imagio, en positionnant, sur le lit,
des insectes ou des animaux avec, en bout de ligne, la carte de la famille
à laquelle ils appartiennent.

 

« Esteban regarde bien ! Ensuite, tu fermeras les yeux
pendant que je déplace certains animaux …
ce sera alors à toi de retrouver ceux qui ne seront pas à leur place ! »

Pour lui permettre d’enregistrer le nom des différentes familles,
et pendant qu’il observe, je lui demande plusieurs fois

​ »Les diptères sont-ils à leur place ?

​ Et les lépidoptères ?

Les arachnides ?

​ Les orthoptères ?

​Esteban adore chercher les intrus et observer.

.

A la découverte de l’or !

.

Toujours passionnés par les pierres précieuses,
nous continuons de visionner « Les chasseurs de pierres précieuses ».

​Aujourd’hui, nous regardons ce documentaire sur l’or

 

.

Des cartes sur les pierres précieuses

.

Toujours sur le filon des pierres précieuses,
et grâce à cette série trouvée sur You tube,
Esteban continue de découvrir la façon dont elles sont extraites

​Dans le reportage, à chaque fois que nous repérons une nouvelle pierre,
je la note et, une fois la vidéo terminée, je réécris
tous les noms en majuscules afin de permettre
à Esteban de les taper sur Powerpoint.

​Ensemble nous cherchons des images et les exportons dans notre dossier.

​Le soir, lorsqu’Esteban est couché, je cherche d’autres infos
pour mettre au verso des cartes.

Voici le résultat

.