Cœur en soi en Égypte

.

Chiffres-et-formes-Coeur-180044

Chaque matin, Esteban écoute son élan de vie
et va là où ses besoins le conduisent.

Certains matins, il est motivé pour apprendre
et découvrir de nouvelles choses …
d’autres matins, il se précipite directement vers la pyramide
pour recréer un terrain de fouilles …
d’autres matins encore, il préfère rester tranquillement
jouer dans sa chambre …

Esteban écoute ses besoins et nourrit ainsi son élan de vie !

.

Bout en train et l’Égypte !

.

En ce mercredi après-midi, Esteban fait part de ses connaissances à Mila.

Il lui montre sa pyramide, ses cachettes secrètes, les canopes, les scorpions,
les dromadaires …

Il lui explique aussi comment démonter la pyramide
pour accéder aux passages secrets …

Mila s’intéressant à la tête de chacal, je lui propose donc de regarder
dans les livres à quel dieu elle correspond, c’est ainsi qu’elle découvre Anubis.

Puis, tous les 2 observent les images, font leurs commentaires,
trouvent des ressemblances d’un personnage à l’autre,
imaginent ce que la scène représente et partagent leurs idées …

DSC06556

.

Imagio en Égypte !

.

Nous devenons de grands archéologues, sur les traces des célèbres pharaons.

Grâce à la Pierre de Rosette et aux indices laissés par Jean-François Champollion,
nous réussissons à décoder certaines inscriptions sur les pyramides …
ce qui nous conduit sur la voie des fabuleux trésors.

Au préalable, et pour ornementer le sarcophage du pharaon,
Esteban cache plein de pierres précieuses et de joyaux,
dans les moindres recoins de la pyramide.

Il y dissimule aussi des scorpions et du poison,
afin que les pilleurs de tombeaux ne puissent pas tout emporter !

Nous nous demandons quel pharaon repose dans cette pyramide …
Thoutmosis ? Toutankhamon ? Ramsès 1er ? …

En lisant les livres sacrés (rapportés de la médiathèque par Mamilie ),
nous apprenons qu’il ne s’agit d’aucun d’entre eux,
puisque tous les 3 ont été enterrés dans la Vallée des rois.

Dans ces livres, nous découvrons même la tombe de Toutankhamon …

DSC06554

Mais, quel est donc ce mystérieux pharaon ?

.

Agilo en Égypte !

.

DSC06527

En menant nos fouilles, nous manipulons nos outils d’archéologues
avec précaution, nous extrayons chaque pierre précieuse à l’aide de nos pinces.

En appuyant sur les différents boutons, en cherchant les passages secrets,
en replaçant les plaques sur les parois de la pyramide,
en reconstituant les statues, Esteban développe son habileté manuelle.

.

Calculine en Égypte !

.

Esteban prend plaisir à monter, démonter les murs de la pyramide,
trouver les passages secrets, faire basculer les escaliers,
appuyer sur les différents boutons … pour en comprendre le fonctionnement.

DSC06520

A chaque endroit stratégique, il place un playmobil et repère où il tombe.

Comme ce n’est pas assez parlant pour lui, il a l’idée d’aller chercher ses billes.
Il les répartit un peu partout à l’intérieur de la pyramide,
et observe leur circuit.

Pendant ce temps, j’examine les objets qu’il découvre et m’interroge
sur des vases fermés par des têtes de dieux ou d’animaux.

A quoi peuvent-ils servir ?

Je consulte les livres sur les Grandes Civilisations Antiques
et les Mondes Antiques (empruntés lors de notre découverte du site gallo romain),
et apprends que ce sont des vases canopes, dans lesquels sont conservés les organes du mort.

DSC06553

Je poursuis mon enquête et demande à Esteban de m’apporter d’autres objets.

Parmi eux, un genre de masque de chacal, représentant le dieu Anubis
et la tête de babouin symbolisant le dieu Thot.
Nous découvrons aussi que l’œil figurant sur la pyramide est l’œil d’Horus.

A la page 26 des Mondes Antiques, des numéros figurent sur les rives du Nil.

DSC06552

Je lis le paragraphe correspondant à chacun d’entre eux
et Esteban se fait une joie de me montrer le numéro concordant.

Il y prend tellement de plaisir, que nous procédons de la même façon
pour toutes les pages traitant ce sujet.

Lorsque nous jouons les archéologues, nous répertorions tous les objets découverts,
puis, nous les déposons, soit dans des récipients, soit dans des sachets.

Ensuite, nous les comptons et je demande à Esteban de retrouver les chiffres
en bois correspondants.

Il apprend ainsi à constituer les nombres.

DSC06534

.

Avec Calculine, nous poursuivons notre enquête sur la vie de Moïse.

En effet, les vidéos « Le Prince d’Egypte »
et « Les 10 commandements » présentent quelques divergences.

Nous cherchons donc sur Google à savoir ce qu’il en est réellement.

 

.

 

Mot à mot en Égypte !

.

En étudiant l’Égypte, nous nous intéressons aussi
aux anciens peuples et anciennes civilisations.

Grâce à des « C’est pas sorcier » …  « Il était une fois les explorateurs »,
nous découvrons l’Égypte à travers l’expédition de James Bruce,

les Nabatéens en Jordanie, les Mayas au Mexique …

.

Nous disposons aussi de ces livres, empruntés à la médiathèque,
afin d’enrichir nos connaissances.

égypte 2 egypte1 égypte3 egypte5 egypte6 egypte7

.

 

Esteban en hiéroglyphes !

.

Nous faisons des recherches sur le net, pour écrire « Esteban »
en hiéroglyphes ; mais, en fonction des sites,
nous obtenons des résultats différents .

Diapositive1

Diapositive2

Az3Cvo5tdXYhJefTl6EncFyJ1Vs@291x213

J’explique à Esteban que, lorsque nous faisons des recherches,
il est toujours bon de consulter plusieurs sources
pour vérifier qu’elles correspondent.

Si ce n’est pas le cas, voir quelle explication nous semble
la plus juste et la choisir, en attendant peut-être
d’en découvrir d’autres, ou de trouver davantage d’informations.

.

.

L’Égypte

.

810Z8Ue8LvL._SL1500_

A la braderie, Esteban trouve une pyramide Playmobil.

Je suis d’accord pour qu’il l’achète avec son argent,
à condition de trouver 3 bonnes raisons :

– à l’intérieur, nous trouvons des dromadaires qui blatèrent …
ce qui nous permettrait de revenir sur l’étude de ces animaux,
et d’approfondir nos connaissances

– son papa pourrait lui parler du nombre d’or,
(Le « nombre d’or » est le nombre : 1,61803…
Les géomètres et les philosophes ont calculé ce nombre
qui donne l’harmonie parfaite d’une forme ou d’une construction.)
du secret des pyramides, du rapport avec la constellation d’Orion,
de l’ensemble des monuments placés sur les mêmes lignes énergétiques

– quant à moi, je pense que par ce biais, il serait intéressant d’étudier
la civilisation égyptienne, les dieux, le sphinx.

Esteban est ravi de son acquisition
et nous abordons le sujet dès notre retour,
avec ce « Quelle aventure ! »

.

.