Mélopie

.

Depuis un moment, je cherchais une méthode ludique pour
apprendre l’anglais à Esteban …

… et je l’ai trouvée, il s’agit de « Mélopie » basée sur des chansons.

Nous l’avons commandée avant-hier et Esteban était tout content
et tout surpris de la recevoir dès hier !

Il a adoré ouvrir le paquet, sortir et découvrir tous les livrets,
posters et, fou de joie, il a aussi découvert une peluche … qu’il a
tout de suite adoptée.
https://www.melopie.com/apprendre-anglais-enfant/

Cet après-midi, nous avons commencé la première leçon
et Esteban est motivé !

Affaire à suivre …


.

La bataille : pour apprendre les tables !

.

Dans le cahier « Après l’école, Bordas » …

  

nous découpons les cartes de multiplication.

Le jeu de bataille plaît tellement à Esteban
que nous en réalisons aussi un pour les additions.

Le problème est qu’avec 2 feuilles, une blanche imprimée avec les cartes et nombres
et l’autre verte pour éviter la transparence, ça ne marche pas avec la plastifieuse
car les cartes sont trop serrées et je n’ai pas envie de les découper
une première fois pour les espacer et de les redécouper une deuxième fois …

Je les ai donc imprimées directement sur une feuille verte …
mais, ça ne me convient encore qu’à moitié car l’ensemble des cartes
constitue un paquet très épais et glissant …

 

Je vais essayer de ne plastifier qu’une face avec les cartes d’addition,
comme sur le modèle ci- dessous : je vais mettre 2 feuilles recto-verso
avec les illustrations sur l’extérieur afin de pouvoir les détacher
après plastification et n’avoir qu’une épaisseur de plastique.

 

 

.

La fleur de la concentration

.

Cette semaine, nous choisissons cette fleur,
avant celle de la motivation, car nous voulons
en savoir plus sur la concentration.

Sans grande surprise, Esteban a une fleur moyenne.

Il réussit à se concentrer et rester attentif
pendant un long moment,
tandis qu’à d’autres, il est vite distrait !

Lorsqu’il regarde des documentaires,
qu’il choisit lui-même son activité,
il a, en effet, cette aptitude
à rester concentré pendant un certain temps …

Par contre, lorsqu’il fait des activités que je lui propose,
il est vite déconcentré par ce qui se passe dehors,
les objets sur le bureau, il gigote, parle, taille son crayon,
joue avec la gomme, avec le matériel mis à sa disposition …

Pour renforcer la concentration, Anne Estelle a donné 7 pistes
ainsi que des exercices dans les fiches « Récap ».

Je vais donc faire un mémo/tableau récapitulatif reprenant
ces 7 points, en l’illustrant avec des images,
pour que nous puissions l’avoir à portée de main.

Afin de pouvoir suivre son évolution, je vais également réaliser
une fiche type, sur laquelle Esteban pourra cocher
et noter, avant la « séance », les conditions dans lesquelles il se trouve
ainsi que ses intérêts et objectifs de la séance …

Je trouverai aussi le moyen de mettre en place
un tableau récapitulatif
de sa concentration sur une semaine !

Pour cela, j’ai déjà des idées …

Merci à Anne Estelle et à radio bonnes idées
de me donner l’inspiration !

.

La coupe du Monde, la géographie et l’écriture !

.

 

Hier soir, Esteban a regardé le match Croatie / Danemark …
jusqu’à la fin. En effet, hier nous lui avons proposé
de suivre les matchs et d’écrire la liste
de ceux restant à jouer.

Ce matin, dans son cahier d’écriture, il écrit
toutes les rencontres avec les résultats déjà connus
des matchs de 8ème de finale … avant de situer
sur la carte l’ensemble des pays encore en jeu.

Puis, je note sur une feuille les 32 pays
qui participent à ce Mondial 2018.

Sur la carte du monde, Esteban a pour mission de placer
un pion sur les pays correspondants …
afin qu’il puisse avoir une vue d’ensemble
des pays participants. Je lui donne des indices
pour qu’il les retrouve plus facilement …
« Sur le continent africain » … « A côté de l’Argentine …).


Il constate que :

– 8 pays viennent d’Amérique
– 14 d’Europe
– 5 d’Afrique
– 1 d’Océanie
– 4 d’Asie

Il nous manque 1 pays, nous comptons …
Ouf ! Nous avions oublié l’Arabie Saoudite.

Je suggère à Esteban de ne garder que les pays
des 8ème de finale. Il remplace alors la perle
plate bleue, qu’il positionne sur sa liste écrite
ce matin (pour savoir ce qui lui reste à remplacer),
par une perle d’une autre couleur , pour pouvoir
garder ces dernières.

Il reste donc 16 pays en 8ème de finale.
Il remarque qu’il n’y a plus de pays africains
en compétition et qu’il en reste un seul pour l’Asie.

Il enlève les 4 perdants (Argentine, Portugal,
Espagne, Danemark) déjà connus.

 

.

Mickey et Picsou pour nourrir les intelligences multiples

.

Paul a donné ses livres Mickey et Picsou à Esteban …
une vraie mine d’or pour le calcul et l’écriture !

1 – En effet, lorsque Mamilie a apporté les livres,
elle lui a demandé de calculer la somme totale
qu’il aurait eu à investir s’il les avait achetés.

Seul, il additionne les prix arrondis 4 + 3 + 4
sur la calculatrice et me demande de l’aider
pour ajouter les centimes. Je les lui lis
… 0,20 … il en fait le total …

En vérifiant, je trouve une différence de 0,5 centime …
mais, je ne refais pas le calcul pour savoir
qui de nous deux a trouvé la bonne somme …
0,5 c’est peu !

Le prix total des livres Picsou et Mickey
s’élève donc 110,61 euros.

Mine de rien, Esteban vient de résoudre
un problème de mathématiques !

2 – En résolvant les différentes enquêtes de Donald,
Philtra ou Matt lamitte, il développe son sens
de l’observation (il trouve les indices
qui lui permettent de résoudre les énigmes,
observe les différences, les anomalies,
résout les rébus, relie les chiffres
et nombres entre eux pour former un dessin
ou un mot …). Il élabore différentes stratégies
pour trouver les différentes énigmes
(compter le nombre de pizzas entremêlées
afin de trouver la lettre en trop dans tout un ensemble …

Il fait aussi appel à Mot à mot,
pour écrire les lettres découvertes,
pour former un mot à l’aide d’un anagramme …

3 – Avec les autres jeux, il écrit
pour trouver les codes cachés,
développe Mot à mot pour chercher
les mots mêlés, trouve les mots commençant
par la même lettre, raie les lettres en double …

4 – Il apprend aussi à utiliser un sommaire
afin de retrouver les énigmes ou histoires
qui l’intéressent

5 – Il apprend à retenir les blagues
pour les partager …

Ces livres sont vraiment très riches
pour l’apprentissage …

Merci Paul !

.

Lire … par plaisir !

.

Samedi, pour son histoire du soir,
Esteban choisit de me lire intégralement
la grande histoire d’un « J’aime lire » !

Il me la lit entièrement, avec les intonations
et d’une façon relativement fluide,
en une heure.

Motivation quand tu nous tiens !

 

.

La seconde guerre mondiale vue à travers des BD et dessins animés

.

Esteban est toujours passionné
par la Seconde Guerre mondiale.

Après la série des Grandes Grandes Vacances
en dessin animé,

notre bibliothécaire lui propose
une nouvelle série de BD
« Les enfants de la résistance ».

Je lui ai lu les 2 premiers tomes
qu’il a beaucoup appréciés …
ces BD complètent parfaitement
les dessins animés vus précédemment.

Elle nous conseille de nouveau
la Seconde Guerre mondiale,
dans la série « L’Histoire de France » en BD …

… que nous avions déjà lue
 dans ce livre

ainsi que dans nos livres Larousse
« L’Histoire de France ».

Cette façon de voir l’Histoire
est vraiment passionnante !

 

.

Le marsupilami : Biba

.

Esteban vient de terminer « Biba »,
son livre Marsupilami.

Il est super content et fier de lui,
ses yeux brillent et il sourit de bonheur.

​Il me dit « J’ai lu 48 pages
alors on frappe dans les mains  » …
​(Eh oui ! pour les anniversaires,
nous chantons, par exemple,
il a 48 ans, ​48 ans déjà, alors frappons
dans nos mains 48 fois) …
Il me regarde et me dit
« 48 fois c’est beaucoup ! » …

​… et nous avons frappé dans nos mains 48 fois !

Je ne sais pas qui, de nous deux, était
le plus nourri de joie

​ * Esteban qui, à chaque clap dans ses mains,
réalisait toutes les pages qu’il avait lues …

​ * ou moi, de voir son visage rayonner
de satisfaction et de bonheur !

​ Waouh ! Quel moment magique !

 

.

Des ajustements quotidiens

.

Après une semaine de vacances en Allemagne du 24 au 30 Janvier,
je me rends compte que, pour avancer concrètement 
et plus rapidement, j’ai besoin de noter
dans mon cahier d’organisation de l’école à la maison
toutes mes tâches à réaliser au jour le jour !

Cette semaine, j’ai donc noté tout ce que j’avais
à faire concernant le séjour en Allemagne :

– réaliser le résumé du voyage et l’imprimer.
– trouver des cartes d’Europe et des infos sur la région,
sur l’Elbe, Hamburg et son tunnel.
– revoir et trier les photos dont nous aurons besoin
pour le livre photos.
– penser à mettre des vidéos en Allemand
dans le programme de l’Ecole à la maison,
pour qu’Esteban et moi continuions
cette langue.

J’ai donc déjà réalisé un compte-rendu du voyage,
en choisissant de classer les résumés par thème
et non par jour, trouvé des infos, des cartes
et des vidéos en Allemand.

Il me reste à trier les photos et à créer le livre …
Ainsi, à la fin de la semaine, tout ce qui n’est pas fait
dans mon cahier est surligné au stabilo jaune,
ce qui me permet de ne pas perdre de vue
les activités non encore réalisées.

J’ai aussi pris conscience que j’avais besoin d’un temps
de réajustement dans mon planning …
pour noter ce qui a marché ou pas dans la semaine …
afin de trouver des solutions pour améliorer
ce qui peut l’être.

Je me suis également rendu compte
que tout ce qui concerne l’École à la maison
se divise en plusieurs temps spécifiques :

– Temps pour apprentissages des connaissances,
dites scolaires, prévues au programme
( écriture, lecture, calcul …) et les autres, non prévues,
qu’Esteban a envie d’aborder
( L’Histoire de Napoléon, la mythologie, les guerres,
les documentaires spécifiques sur la nature, l’Histoire …)
– Temps pour l’activité qu’Esteban me propose
avec les différentes intelligences multiples
– Temps pour aller à la médiathèque et temps de lecture seul
– Temps des vidéos d’apprentissage du langage
et des connaissances en général
– Temps de rédaction quotidien pour moi de :
« Au jour le jour »,
« Les compétences scolaires »
« Les intelligences multiples »
– Temps passé à corriger, à imprimer,
à ranger dans les porte-vues
– Temps pour réaliser des jeux subdivisés en :
temps pour idées, organisation des idées,
réalisation, impression, découpage …)
– Temps pour partager sur le blog
– Temps pour faire des recherches sur d’autres sites,
sur jeux et matériel existants, sur différentes pédagogies …
– Temps de coordination et d’ajustement de l’ensemble !

Afin de mieux optimiser mon temps, j’ai donc besoin
de revoir tout cela, de trouver des astuces :
par exemple, découper les jeux en écoutant
des vidéos en Allemand !

.