Les templiers !

.

Esteban souhaite en savoir plus sur l’ordre des templiers,
nous choisissons de regarder un « Quelle aventure ».

 

Puis, nous commençons à lire les livres trouvés par Mamilie,
en braderie, au cours de ses vacances.

Le Moyen-Age et les Châteaux Forts.

moy moy2

.

De retour au Moyen-Age !

.

Cet après-midi, Esteban souhaite faire un puzzle,
il choisit le thème des châteaux.

Ne me souvenant plus du vocabulaire sur les armes de l’époque,
je reprends mes fiches et en découvre une inachevée.

Les étiquettes sont plastifiées mais non découpées, ce que je fais.

DSC06914

Quant à Esteban, il m’aide à poser les velcros
et nous terminons enfin la fiche !

Le puzzle présente le même principe qu’un « Où est Charlie ? »,
car l’ensemble des images encadrant le puzzle
sont à retrouver dans ce dernier …

C’est aussi l’occasion de revoir le vocabulaire de l’époque
et de prononcer les mots en … « g » … « ch » … et … « k ».

.

Une suite logique d’activités

.

A peine levé, Esteban sort tous ses puzzles
et commence celui du château-fort.

puzzle-chateau-fort-100-pieces-djeco-image-51089-grande

Je reste en retrait pour voir ce qu’il va faire
et en profite pour faire des recherches sur internet.

Je décide de réaliser de nouvelles cartes
sur les « métiers et activités » découverts
à travers nos lectures et les « C’est pas sorcier »

– nivologue
– apiculteur
– perliculteur
– vulcanologue
– généticien

Intrigué par mon silence, Esteban s’approche
et me demande s’il peut m’aider.

Nous recherchons tous les 2 la signification des mots
et les images correspondantes.

Il supprime lui-même les images sur les cartes dupliquées,
nous les remplaçons ensuite par celles
que nous venons de sélectionner.

Nous créons 8 cartes.

éthymodes noms1 éthymodes noms2

Puis, Esteban demande un « C’est pas sorcier » …
sur les châteaux-forts.

Ce n’est qu’en fin d’après-midi que je m’aperçois
qu’il a, non seulement, terminé le puzzle du château-fort
mais qu’il en a fait 3 autres !

Il me demande alors de l’aider pour la petite fille aux allumettes.

Nous le réalisons ensemble, ce qui me permet de discuter avec lui
 de sa journée et de voir comment il s’y prend pour rassembler les pièces.

Il les retourne toutes, commence par les bords,
comme il nous l’a vu faire,
 ouvre la partie droite du puzzle,
ce qui lui facilite la présentation des différentes pièces …

Entre imitation et création, Esteban élabore ses propres stratégies.

.

En créant ses mondes, Esteban apprend !

.

Diapositive4

Après la vidéo, Esteban demande le matériel
pour les éruptions volcaniques,
il crée tout un monde de volcans en les nommant
(Piton de la Fournaise, Etna, volcan Toba …),
en réalisant et en observant les éruptions …

Diapositive1

Quand le vinaigre est épuisé,
je lui propose le sable et les coquillages …
il sort de suite ses véhicules de chantier
et s’en donne à cœur joie.

Il aplatit les routes, fait des traces dans le sable,
construit des montagnes …

Lorsque je sors la pâte à sel, il me demande ce que je fais …
« Je vais faire des décorations pour le sapin » …

Mais finalement, l’idée me vient de réaliser
diverses parties d’un château-fort : des remparts,
des tours, un donjon, des mâchicoulis, un pont-levis …

Diapositive2

Esteban m’observe et décide de construire
un château de sable avec douves, courtine, pont-levis …

Ceci nous permet de revoir les différentes parties du château et,
en même temps, de créer un nouveau matériel pédagogique pour l’apprenti-sage !

Il est surprenant de constater que les idées viennent
tout naturellement … lorsque nous sommes à l’écoute de ce qui se passe !

.

Bâtisseurs de châteaux !

.

Ce matin, nous regardons plusieurs petites vidéos sur le Moyen-Age.

Puis, je demande à Esteban de coller sur mon château,
et aux endroits correspondants, les étiquettes des créneaux,
douve, tour, rempart, donjon, meurtrière, pont-levis.

Pour l’aider, je lis l’étiquette et la définition du mot,
figurant sur les nouvelles fiches plastifiées.

  Diapositive2

Il me dit ne pas voir le chemin de ronde
puisqu’il se trouve derrière les remparts …
il colle la vignette à cet endroit.

Une fois toutes les étiquettes placées,
je lui présente une feuille sur laquelle j’ai écrit
« Le Moyen-Age » à l’aide des tampons encreurs.

Diapositive1

Je lui propose de retrouver le plus rapidement possible,
parmi toutes les lettres gravées sur des carrés de bois,
celles composant les mots « Le Moyen-Age » …

Il relève le défi avec joie … mais, pour les mots, ça s’arrête là !

Il n’a pas envie de poursuivre et, avec les lettres en bois,
il réalise un labyrinthe et me dit « c’est celui du minotaure et de Thésée ! »

Lorsque ses chevaliers s’en sont échappés,
il décide de construire un château avec des remparts,
des murs double épaisseur, une tour, un pont-levis …
mais, il détruit le château vite fait
(je n’ai même pas le temps de le prendre en photo)
car il s’aperçoit qu’étant construit en bois,
il peut prendre feu ou être rapidement détruit pas les boulets de canon !

Il demande donc les briques pour réaliser un château plus solide.

Il commence à élever un mur avec 3 colonnes de 21 briques chacune.

Diapositive3

Arrivé à ce stade, il s’aperçoit que le mur tient à plat
mais pas debout …

Que se passe-t-il ?

Nous émettons des hypothèses :

– le mur est trop haut et trop fin … et la gravité l’attire ?
– les briques posées les unes sur les autres … ne sont pas en quinconce ?

Est-ce pour cela qu’il s’est cassé en deux ?

Nous recommençons une nouvelle fois la construction en briques …
puis, en pierres !

Diapositive4

Diapositive5

.

Les coloriages des châteaux forts

.

En coloriant nos châteaux, nous remarquons un certain nombre d’anomalies.

Le mien possède 3 portes d’accès, alors que les châteaux du Moyen-Age
n’en ont qu’une avec herse et pont-levis, afin de limiter l’accès aux assaillants.

De plus, mon château possède un pont-levis à rebords (donc impossible à remonter)
bien qu’il ne soit pas entouré de douves !

Esteban, lui, remarque l’absence de meurtrières sur les remparts de son château …

Nous émettons donc deux hypothèses … ou ce ne sont pas des châteaux du Moyen-Age …
ou ce sont des anomalies !

En rédigeant cet article, je me rends compte que nous avons fait appel à Imagio et Calculine.

C’est génial ces intelligences multiples !

omagio1calculine1

http://idees.ecole.pagesperso-orange.fr/page2_fichiers/IM.pdf

.

.

Pour aller plus loin sur le Moyen-Age

.

château fort

http://www.momes.net/Apprendre/Histoire-et-geographie/Histoire

http://unprofdzecoles.com/2014/04/24/mes-fiches-dhistoire-au-cm1/

http://suzyteacher.monsite-orange.fr/themeroulegaletteetlesrois/

http://cycle2.orpheecole.com/2012/03/ddm-cpce1-le-temps-le-moyen-age/

http://cycle2.orpheecole.com/wp-content/uploads/2012/03/Fiches-%C3%A9l%C3%A8ves-Le-Moyen-age.pdf

[Embed] http://boutdegomme.fr/wp-content/uploads/2015/07/Moyen_Age_lecon_BDG1.pdf [/ embed]

[Embed] http://ekladata.com/NkhA4lOZsdxevhvmgAieTZqIFgs.pdf [/ embed]

[Embed] http://ekladata.com/k4lJgIFMtpuK8eih08h8yDG8D9M.pdf [/ embed]

http://www.momes.net/Apprendre/Histoire-et-geographie/Histoire/Au-temps-des-chateaux-forts

http://www.livredesapienta.fr/doc-les-chevaliers-a3349580

.

Des coloriages de chevaliers

.

DSC05736

En discutant avec Espérance, elle m’a dit qu’avec Yanis
ils faisaient des coloriages
sur les thèmes des dessins animés visionnés.

Avec Esteban, nous cherchons donc des chevaliers
et des châteaux forts sur le net.

Nous les importons sur power point
et colorions chacun notre chevalier.

Mon objectif est de mémoriser
les différentes parties de l’armure
et celui d’Esteban est de découper
et de les colorier de différentes couleurs.

A chaque fois que je colorie une partie de l’armure,
je la nomme à haute voix afin qu’Esteban l’enregistre
et j’essaie de trouver un moyen mnémotechnique
pour m’en souvenir.

Le heaume ou casque, est sur le haut de la tête …
en haut … c’est l’heaume

Les solerets ou chaussures, touchent le sol …
c’est le soleret

Le plastron que le chevalier met sur le tronc et qui est plat …
c’est le plastron

Quant aux jambières et brassards …
c’est plus facile à retenir !

Je partage mes réflexions avec Esteban
et lui explique comment, moi,
j’ai trouvé le moyen de retenir les choses.

Je lui précise que nous avons tous
notre façon pour apprendre.

Lui, m’explique que les nouveaux mots
vont dans un réservoir de mots et qu’il les retient !

A chacun sa technique !

.