Les 7 profils d’apprentissage

.

.

« Nous apprenons tous de façon différente et aucune méthode pédagogique ne suffit à rendre compte de cette diversité. C’est pourquoi ce livre propose un outil qui permettra à l’enseignant et au formateur de distinguer ces différentes façons d’apprendre et d’adapter leur pédagogie à leur public. En s’appuyant sur les apports de la psychologie cognitive, il décrit des profils  » d’individus qui correspondent chacun à des processus d’apprentissage spécifiques. Pour déterminer chacun de ces profils, il distingue trois critères : l’identité, la motivation et la compréhension. Cette nouvelle édition, enrichie d’exemples et de conseils, constitue l’outil de base de tout pédagogue. Grâce à cette typologie inédite, fine et pertinente, l’enseignant et le formateur seront en mesure de mieux communiquer avec leurs élèves afin de leur transmettre efficacement un contenu. « 

Après les intelligences multiples avec les multibrios
et les octofun, je m’intéresse, grâce à une livre
prêté par Natacha, aux 7 profils d’apprentissage
ainsi qu’à leur motivation pour apprendre
et la compréhension (auditive, visuelle, kinesthésique)
par laquelle chacun de nous apprend.

En lisant ces profils à haute voix,
Esteban a tout de suite reconnu
les 2 profils de Titouan et un des siens.

Moi, j’ai fait le test ci dessous

http://www.apprendreaapprendre.com/tests/

pour trouver mon profil manquant …
qui, à ma grande surprise, est quand même
présent chez moi à 70 pour 100 …
j’ai donc le profil de l’émotionnel
et … de l’enthousiaste !

Et mes motivations pour apprendre :

Quelle utilité ?

Ma motivation dépend du degré d’utilité
de l’enseignement perçue.

Vais-je apprendre ?

Ma motivation réside dans le fait d’avoir
l’impression d’apprendre quelque chose.

Je trouve cela super intéressant, pour comprendre
d’abord notre propre fonctionnement

et ensuite celui des autres …

Je comprends maintenant pourquoi j’ai toujours
besoin de créer des jeux pour apprendre
et pourquoi le plaisir tient une grande place
dans mes apprentissages …

Cela me permet de savoir comment stimuler
Esteban pour qu’il apprenne …

lui aussi a besoin que ce soit utile …

De ce fait, nous jouons :

– au kniffel pour revoir les additions, soustractions,
multiplications, chiffres et nombres.

– au leapfrog pour apprendre, sur la carte,
les pays du monde, les continents, le relief,
les océans …

et, à partir de là, nous en profitons
pour chercher le plus grand pays,
continent, océan, lac …

La connaissance de ces profils permet
aussi de comprendre les réactions
des autres enfants … pourquoi,
par exemple, Paolo se met dans tous ses états
quand il perd le match de foot …

Je vais continuer d’approfondir ce sujet
pour le relier à d’autres qui s’en rapprochent.

 

.

Publicités

Une pause à intégrer dans notre organisation.

.

La semaine dernière, cela nous a beaucoup plu
de regarder ensemble les vidéos
que j’avais sélectionnées.

​J’intègre donc ce temps dans notre programme
du lundi matin et c’est ainsi
que nous débuterons la semaine.

https://www.demotivateur.fr/article-buzz/8-secrets-mathematiques-que-vos-profs-vous-ont-toujours-caches-pas-etonnant-le-savoir-vous-aurez-tellement-aide–3383

https://www.pinterest.fr/pin/227854062381516713/?utm_campaign=rppspinrecs&e_t=e37ccfa5c2a441baba84f2fb068151b2&utm_content=227854062381516713&utm_source=31&utm_term=2&utm_medium=2012

 

.

L’apprentissage de l’orthographe

.

Toujours sur le blog de Monsieur Mathieu,
je viens de découvrir ces liens :

http://lewebpedagogique.com/2014/12/14/horreur-encore-des-listes-de-mots-a-apprendre-changez-vous-la-vie-avec-ces-idees-et-conseils/

http://www.maitresseuh.fr/tag/Multisensoriel

http://ekladata.com/JtgsJq4FFuPvCc0BCm1XV6VDIz0/Idees-pour-apprendre-ses-mots.pdf

http://www.maitresseuh.fr/aider-les-eleves-a-apprendre-leurs-mots-21-idees-a106253428

.

Des idées sur le blog de Monsieur Mathieu (alias Matthieu Protin)

.

Jeudi soir, en cherchant des infos
sur des livres cahiers d’orthographe sympa,
j’ai découvert ces cartes et ai retrouvé
le blog de Monsieur Mathieu que je connaissais déjà …
mais que j’avais oublié …

http://lewebpedagogique.com/monsieurmathieundlronchin/

Et là, je suis allée de découvertes en découvertes …
son blog est absolument génial avec des jeux à imprimer,
des fiches : Waouh ! Une mine d’informations.

Hier matin, j’ai donc commencé à réaliser le jeu de la Momie.
Je l’ai découpé, plastifié pendant qu’Esteban faisait
de la grammaire, de l’écriture et sur mon temps du midi,
afin de pouvoir y jouer avec lui l’après-midi même …

Je suis impressionnée par tout ce que Monsieur Mathieu
a réalisé et vais donc me donner du temps
pour voir ce qui pourrait intéresser Esteban.

Hier, j’ai donc regardé les fiches de maths
et ai rangé celles qui m’intéressaient dans un dossier.
Il me reste à les trier par thèmes pour les avoir à disposition
quand Esteban étudiera ces thèmes … ces idées sont géniales
et vont me faire gagner du temps.

Merci Monsieur Mathieu !

Pour les cartes d’orthographe découvertes précédemment,
je les achèterai sur Leboncoin pour pouvoir aborder
avec Esteban l’orthographe des mots que nous n’avons pas encore vus …

Je pense que, par ce biais, ce sera plus plaisant pour lui
de commencer à apprendre et que cela le motivera
peut-être pour découvrir les autres mots …

J’ai aussi commandé des rituels pour travailler l’orthographe

En effet, devant l’engouement pour son cahier Montessori,
je pense que ce livre et ces cartes sont susceptibles de l’intéresser.
D’ailleurs, sur l’ordinateur, nous allons refaire
des symboles Montessori de grammaire pour en avoir plus
lorsque nous travaillons sur les phrases.

En effet, dans notre livre, nous n’avons que 2 symboles de chaque.
Il les fera avec son papa, ce qui sera aussi l’occasion de revoir
les formes géométriques et les mesures (en mesurant
chaque symbole pour les reproduire à l’identique) !

 

.

Des pistes de recherches pour l’apprentissage de l’addition

.

En parallèle des cartes, que nous avons commencées
à réaliser hier pour la table de 5, ma Maman
nous a partagé ces liens :

http://www.linstit.com/exercice-mathematiques-calculs-tables-addition.html

http://lutinbazar.fr/wp-content/uploads/2015/04/escargots-des-additions-LB.pdf

http://soutien67.free.fr/math/niv01/theorie/pages/calcul_01.htm#tables

https://www.fichesdeprep.fr/2013/07/17/tables-d-addition/

 

Nous prendrons le temps de les regarder
et de les expérimenter.

 

.

Les tables d’addition

.

Grâce aux cartes de Matthieu Protin,
Esteban connaît ses tables de multiplication …
mais, pas encore celles d’addition !

Ce matin, lors des exercices de maths,
je me rends compte que certains calculs
ne coulent pas de source et que l’apprentissage
des tables serait une activité intéressante
pour cet après-midi.

​Ce midi, sur powerpoint, je commence
à faire des cartes de chiffres
que je plastifierai pour en faire des tables …

​Je réalise des pages de 15 cartes de 0 à 4 …
et je m’arrête … quelque chose cloche …
cette méthode nécessiterait un trop grand nombre de cartes …
Je laisse tomber … en attendant une autre idée !

​Cet après-midi, en débutant l’activité,
j’utilise les bâtonnets de bois
pour former les signes + et =
et demande à Esteban de reproduire la table de 1 ,
le chiffre 1 étant représenté par un cœur
et les autres par des perles.

​Après lui avoir montré les 2 premières lignes,
je réalise qu’Esteban n’a jamais vu
de tables d’addition.
De suite, je pose le tableau blanc sur le lino
et représente la table de 1 …

 

Je lui demande alors de se retourner pendant
que je change de place certains bâtonnets
et certaines perles.

Lorsque je lui propose de retrouver
les anomalies, il le fait aisément.​

Ensuite, j’enlève tous les chiffres en bois
(mis pour les résultats) et​ lui en donne,
de façon aléatoire, pour qu’il les replace.

​Il comprend vite que les chiffres sont à placer
dans l’ordre croissant 1 2 3 4 …

Pour la table de 2 , il choisit deux fleurs bleues
pour symboliser le 2 .

​Une fois celle-ci terminée et les anomalies trouvées,
j’ai l’idée de déposer les chiffres et nombres en bois
en cercle sur le sol.

​Je lui suggère de se mettre à l’intérieur du cercle
et de sauter sur le résultat.

​Quand je lui pose 2 + 6 …
il s’éclate en sautant sur le 8 !

Volontairement, je le fais sauter sur des résultats placés
à l’opposé, il y prend un réel plaisir et, à chaque fois,
recule les chiffres en bois …

​Lorsque ceux-ci sont trop éloignés,
nous passons à la table de 3 …

Je lui suggère de toujours partir du 3
et de faire autant de pas que nécessaire
pour atteindre le résultat … il se retrouve sur le 10 …

​Quand il s’est familiarisé avec cette table,
je lui propose de tirer une flèche sur le résultat,
à l’aide de son pistolet.

Nous prenons autant de plaisir l’un que l’autre
à jouer avec les tables et continuerons
au cours de la semaine …

***
Aujourd’hui, nous voyons les tables de 4 et de 5.

A chaque résultat, Esteban continue de sauter
dans son cercle de chiffres et de nombres.

​Nous ajoutons même une option « coussin bleu » …
sur lequel il saute en criant sa réponse !

​Il apprécie cette activité et la termine
en visant les résultats à l’aide de son pistolet.

​Esteban remarque que tous les résultats des tables
commencent par le même chiffre 5 et 15 ,
que la table elle-même !

​Il commence donc par positionner
ces résultats aux extrêmes.

Une pinata !

.

Ce matin, je suis loin d’être surprise lorsqu’Esteban
choisit l’activité qui lui tient le plus à cœur … la pinata !

​Depuis qu’il l’a repérée et sélectionnée, il n’a qu’une hâte …
en confectionner une !

​Deux sites ont retenu notre attention et nous allons les mixer
pour en réaliser une à notre façon

https://fr.wikihow.com/fabriquer-une-pi%C3%B1ata
http://cestmamanquilafait.com/wordpress/maison-deco/craft/anniversaires/pinataafairesoitmemetutorielanniversaire

Je note le protocole et le matériel que nous utiliserons.

​Nous avons besoin de journaux … nous n’en avons pas …

​Nous allons donc chez Christiane lui en demander
et restons discuter avec elle (Bout en train)
​ainsi qu’avec Isabelle, l’autre voisine.

De retour à la maison, nous recouvrons le sol d’un drap
ainsi que la table sur laquelle nous déposons la farine,
le sel, l’eau, le récipient, la cuillère (Calculine).

Pour obtenir une pinata suffisamment conséquente,
nous choisissons un ballon punch violet.

 

​Tous les deux, nous découpons des bandes de papier dans un journal
ainsi qu’indiqué sur l’un des sites.

Nous nous mettons d’accord, je mets la colle et je tiens le ballon …
Esteban, lui, pose les bandes de papier …

« C’est un peu comme faire un puzzle » me dit-il

Effectivement, il est impératif que les bandes recouvrent
entièrement le ballon et qu’aucun espace violet n’apparaisse.

​Nous téléphonons à Mamilie pour savoir si cela lui ferait plaisir
de venir nous aider … elle nous rejoints alors que nous avons déjà
recouvert la moitié du ballon.

​ »Nous faisons appel à Imagio » précise Esteban

Pour recouvrir le ballon d’une première couche, nous utilisons toute la colle
et presque toutes les bandes découpées … puis, nous le mettons à sécher
dans la salle de bain pour le reprendre demain.

​Nous avons adoré faire cette activité tous ensemble !

 

***

Notre pinata n’étant pas sèche ce matin, j’utilise le sèche-cheveux.

​Je le tiens assez éloigné du ballon …

​Lorsque j’entends des petits craquements, je ne remarque rien …
jusqu’à ce que je découvre une fissure dans les journaux !

​Le bon côté des choses … nous repérons là où les bandes
ne se chevauchent pas suffisamment !

​Nous recouvrons tout d’abord cette craquelure avant
de remettre une deuxième couche de papier …

​Esteban pose les bandes dans un sens bien précis et,
lors de la troisième couche, nous les mettrons dans le sens inverse,
de façon à réaliser un quadrillage pour que ce soit plus solide.

 

***

 
Ce matin, nous appliquons une troisième couche de papier sur notre pinata.

​Pour nous donner une idée du temps passé, nous regardons l’heure …
environ 30 minutes sont nécessaires pour recouvrir entièrement le ballon.

Si nous avons aussi mis 30 minutes pour poser la première couche
et autant pour la deuxième, combien de temps avons-nous
déjà passé à recouvrir la pinata ?

30 + 30 = 60

60 + 30 = 90 soit 1h30

… et Esteban de me répondre

​ » 3 x 30 = 90  » !!!

​A cela, il convient d’ajouter le temps passé à couper les bandes de journaux.

Aujourd’hui, le temps est encore beau … et la pinata sèche vite …
si nous n’étions pas allés chercher Titouan à l’école,
nous aurions pu appliquer une nouvelle couche.

​Mais, les garçons préfèrent profiter du beau temps et s’amuser dans la terre …
avant de rentrer jouer aux playmobils.

​Je pense que nous recouvrirons notre pinata
de 4 ou 5 couches de papier avant de la peindre …
aux couleurs de l’arc-en-ciel …
selon le souhait d’Esteban !

.

 

.

Un anniversaire sur le thème des dragons

.

L’anniversaire d’Esteban arrive à grands pas et,
cette année, il choisit le thème des dragons …
nous commençons à le préparer.

Pour cela, je tape « anniversaire et dragon »
et trouve plein d’infos sur Pinterest.

J’ouvre donc un nouveau tableau avec plusieurs épingles
afin qu’Esteban puisse choisir.

https://www.pinterest.fr/stepharcenciel/dragons/

En parallèle, j’ai aussi demandé à ma maman de faire des recherches
sur le net, voici les liens qu’elle nous a fait parvenir :

.

https://www.jeux-anniversaire.net/Toc-toc-le-dragon

http://blog.zodio.fr/recevoir/162613-lapinou-organise-un-anniversaire-sur-le-theme-dragons-2

http://www.kallou.fr/blog/2015/02/des-dragons-et-des-petits-garcons-anniversaire/

http://emericky.canalblog.com/archives/2013/05/16/27159332.html

http://sandrinita.canalblog.com/archives/2015/08/02/32294430.html

http://sandrinita.canalblog.com/archives/2015/08/02/32294430.html

http://forum.doctissimo.fr/grossesse-bebe/mamans-belgique/idees-anniversaire-dragonssujet_50773_1.htm

http://www.leelooh-creation.com/un-anniversaire-de-chevalier-chasseur-de-dragon/

http://www.teteamodeler.com/dossier/animaux-dragon.asp

http://farfadets.canalblog.com/archives/2012/06/25/24571853.html

​Aussitôt, nous les regardons et exportons
sur Powerpoint tout ce qui nous plaît.

anniversaire dragons

​Ce matin, je demande à Esteban qu’il me précise le thème
qu’il souhaite vraiment afin que l’on oriente plus facilement
la recherche de nos jeux.

La fête portera donc sur les dragons et maîtres dragonniers.

Il est donc nécessaire d’en apprendre plus sur les maîtres dragonniers
pour savoir quelles épreuves préparer …

Nos recherches nous conduisent à ces sites

https://sites.google.com/site/noiroroo/classes-de-prestige/maitre-dragonnier

http://theworldofarda.forumactif.com/t347-les-dragonniers

Esteban et moi  lisons le premier et notons ce qui nous intéresse.

​Puis, nous consultons notre tableau « dragon » Pinterest 
​ainsi que notre doc Powerpoint pour voir quelles activités
​pourraient nous convenir.

Nous en dressons une liste et répertorions le matériel nécessaire
​afin de l’acheter ou de le préparer.

***

Je vais chez « Action » pour commencer les achats
et laisse Esteban avec Mamilie …
il préfère aller jouer chez elle plutôt que de m’accompagner.
 
Au magasin, j’achète des ballons punch, des petites pierres précieuses
et des boules de cotillon avec sarbacane pour les activités « dragons ».
J’aurais aimé des ballons simples et des baguettes feu d’artifice …
mais il n’y en avait plus …
.

Dommage !

***

 ‌En fin de journée, nous faisons le point sur les épreuves
choisies par Esteban pour les maîtres dragonniers.

​Nous avons listé 8 épreuves de façon aléatoire,
nous en reverrons l’ordre et le déroulement ultérieurement.

1 – Réalisation d’une potion magique

​2 – Jeu de fléchettes et de ballons

3 – Jeu des mimes

​4 – Recherche de pierres précieuses dans un bac à sable

5 – Jeu des pinces à linge

​6 – Lancer de ballons dans paniers/cartons

​7 – Course d’obstacles ou épreuve de l’escabeau

​8- Lancer de boules de cotillons, dans des endroits précis, à l’aide une sarbacane

​9 – Jeu final avec la pinata

​Pour cet après-midi festif, je vais m’inspirer du déroulement
des pirates de l’an dernier.

​Demain, nous continuerons ce que nous avons commencé,
nous poserons la deuxième couche de journaux sur notre ballon/pinata.

​Puis, nous verrons quelle autre activité nous avons envie d’avancer.

***