Nos horloges !

.

Cette semaine, nous avons‌ créé les aiguilles de 2 horloges.

Tout d’abord, nous choisissons plusieurs jeux d’images
pour distinguer les différentes aiguilles.

dsc08530

Esteban retient des schtroumpfs, des personnages d’Angry Birds
et des images de Noël ; quant à moi, en plus des animaux
(guépard, éléphant, escargot) initialement sélectionnés,
je plastifie la Fée Clochette, une baguette magique et une fleur,
ainsi, je changerai le design de mes aiguilles quand bon me semblera !

Puis, nous décidons de fixer ces images avec du velcro,
de façon à pouvoir les enlever et les remettre, au gré de nos envies.

dsc08521 dsc08519

Pour la première fois, Esteban reproduit des dessins à partir de modèles.

Ainsi que je le lui demande, il dessine des escargots pour illustrer
l’aiguille des heures sur une des grandes pendules et, passionné
par cette nouvelle activité, dans la foulée il reproduit Gargamel,
Azraël, un serpent et un Angry Birds rouge !

A mon tour de concrétiser le dessin des minutes (un éléphant)
et à Yann de réaliser celui des secondes (un guépard) …

Nous aurons donc une véritable pendule avec nos dessins …
il nous en reste deux autres, puisque Yann a acheté chez Ikea
3 horloges à moins de 2 euros l’une.

Pour ce faire, nous les démontons, enlevons le fond d’origine
pour y placer le nôtre, nous mettons nos aiguilles
avec nos dessins et voici le résultat

dsc08522

dsc08524

Ainsi, Esteban pourra les expérimenter,
voir celle qui lui convient le mieux …
et apprendre l’heure plus facilement !

 

 dsc08527

dsc08538

dsc08532

dsc08525

Finalement‌, nous avons refait les aiguilles de nos pendules.

Nous avons remplacé le velcro trop épais (6 épaisseurs)
par des attaches parisiennes, plus esthétiques et plus pratiques.

dsc08534

 penduleattache

Afin de nous permettre de les fixer, Yann a percé des trous
sur des aiguilles réalisées sur Illustrator.

Il a aussi remonté les 3 véritables pendules
et collé les illustrations au pistolet à colle.

Seule, la pendule avec nos dessins n’est pas terminée.
Nous sommes ravis du résultat et nous nous félicitons !

Esteban est tellement content qu’il nous en commande déjà d’autres !

.

.

Publicités

Le calendrier perpétuel de 2017

.

Ce matin, Esteban observe son calendrier et me dit

« Ça me fait drôle de le voir aussi plein »

dsc08098

Effectivement, maintenant qu’il a fini de le remplir,
cela nous paraît tout bizarre …

En effet, je ne l’ai terminé que fin mars l’an dernier
et les mois de janvier et février étaient donc vides !

Esteban continue de le compléter en y plaçant les étiquettes du sport.

C’est un excellent moyen, pour lui, de travailler les chiffres
et les nombres puisque je lui demande de les positionner
à des dates précises !

.

Le calendrier perpétuel est pratiquement fini !

.

Pendant les vacances, j’ai terminé l’impression,
découpé les mois de décembre, janvier et février.

Les 12 mois de l’année sont désormais affichés
sur le mur de la chambre d’Esteban.

Samedi, Isabelle nous a donné des sachets organza,
car nous n’en avions pas suffisamment.

Voyez le résultat

DSC06513

Il ne reste plus qu’à ajouter les vignettes
des évènements : anniversaires, vacances, visites …

.

Septembre, octobre, Novembre

.

 Je viens de plastifier les fiches des mois de Septembre et Octobre,
et de fixer du velcro femelle sur ces 2 supports.

Novembre est en attente d’impression.

Il reste donc Décembre, Janvier et Février !

Chaque soir, Esteban enlève le jour qui se termine,
en le mettant dans un sachet en organza.

Par contre, maintenant, il laisse l’étiquette de l’évènement.
Ceci lui permet, non seulement de prendre conscience
des jours qui passent, mais aussi de visualiser
les évènements exceptionnels sur l’ensemble de l’année.

Au départ, Esteban retirait, et le jour et l’étiquette,
mais nous nous sommes vite aperçus que quelque chose n’allait pas.

Il est nettement plus intéressant d’y laisser l’évènement !

En expérimentant, nous avançons !

.

Des jours et des mois

.

Aujourd’hui, nous continuons le calendrier perpétuel.

Esteban m’aide à mettre les velcros sur les mois de juin,
juillet et août.

Il classe les jours du mois de juin et, moi,
je m’occupe des autres mois.

Nous faisons aussi des recherches sur le net,
afin de connaître les dates de sortie des films
« Angry birds » et « Le monde de Dory ».

Ils sortent respectivement les 11 mai et 17 juin …
de suite, nous plaçons des velcros sur ces dates.

Dans la chambre d’Esteban, nous tendons un fil sur lequel,
à l’aide de pinces à linge, nous accrochons les fiches
des mois de mars à août.

Je suis super contente, car Esteban peut déjà visualiser
le changement d’heure, les films qu’il attend, l’arrivée de Mamina …

DSC06403 DSC06404

.

Le calendrier perpétuel avance !

.

Hier après-midi, pendant que Mila était là,
j’ai eu le temps de découper les 8 planches de nombres papier,
de les plastifier, puis, de redécouper l’ensemble.

DSC06385

Le soir, j’ai imprimé le mois d’avril
et posé tous les velcros femelles
sur les 42 emplacements, ainsi qu’au verso
des 30 étiquettes « jour ».

Là, je viens de terminer l’origine des mois de mai
et juin et je m’apprête à les plastifier.

mai

.

Le calendrier en pratique !

.

mars1

Esteban dispose donc de la fiche de mars.

Chaque matin, nous regardons la date du jour
et il décroche celle de la veille,
pour la mettre dans un petit sachet en organza.

Je lui propose deux emplacements pour afficher les 12 mois,
dans la salle ou dans sa chambre.

Il choisit les murs de sa chambre.

En début de semaine, j’ai continué sur ce projet
et ai cherché les infos sur l’origine, l’historique
et les célébrations propres à chaque mois.

J’ai tout copié/collé en vrac sur powerpoint.

Il me reste donc à faire le tri,
et à mettre toutes ces infos en forme.

En parallèle, j’ai encore 8 planches « jours »
à découper une première fois,
et un certain nombre de » jours » à plastifier.

Cet après-midi, pendant qu’Esteban jouera avec Mila,
j’essaierai d’en faire le plus possible !

.

Le mois de Mars

.

Je viens tout juste de finir de poser les velcros
sur les 31 étiquettes du mois de mars !

Ce mois est donc fin prêt pour demain !

Ces 2 derniers jours, j’ai bien avancé
sur le calendrier perpétuel.

Les 12 fiches « mois » ainsi que l’ensemble
des chiffres sont imprimés, les planches
des 5 premiers mois de l’année sont découpées …

J’ai également avancé sur l’origine
du nom « avril » !

DSC06370

.

Le calendrier perpétuel

.

Souvent, Esteban me pose la question de savoir
quand se passe tel ou tel évènement :
le printemps, la sortie au cinéma de la suite de Némo,
des angry birds, Noël …

Il a, certes, un calendrier « Wapiti » annuel
mais, cela ne suffit pas pour bien visualiser les mois.

Il y a quelque temps, j’ai donc commencé un calendrier perpétuel …
qui, en raison de toutes mes autres créations,
est un peu tombé dans l’oubli !
(d’où l’intérêt de noter toutes les réalisations envisagées) …

Mon objectif est donc de réaliser ce calendrier,
réutilisable d’une année sur l’autre.

Ainsi, j’ai une feuille par mois, avec le nom du mois,
les jours de la semaine et 42 cases.

Pourquoi 42 emplacements ?

Certains mois peuvent s’étaler sur 6 semaines.

Si le mois commence un dimanche (celui-ci compte déjà pour une semaine),
puis, 4 semaines pleines
et en fonction du mois, il restera 1 ou 2 jours dans une 6ème semaine

Ces 42 cases seront dotées chacune d’un velcro femelle,
destiné à recevoir les étiquettes « date » pourvues,
elles, d’un velcro mâle au verso.

J’ai imprimé les dates à gauche du cadre,
afin de pouvoir y ajouter une étiquette « cercle »,
précisant l’évènement attendu par Esteban.

Ce qui donne :

calendrier perpétuelessai123

calendrier perpétuelessai1

Esteban m’aide à écrire l’ensemble des chiffres.

Je les lui dicte, il les cherche et les tape sur le clavier.

Pour les nombres, je nomme les chiffres qui les composent.

Esteban fait preuve de patience et moi aussi,
car si je le faisais seule, ça irait beaucoup plus vite,
mais cela ne présenterait aucun intérêt pédagogique pour lui !

Là, il aborde les nombres de façon ludique !

Nous dupliquons 12 fois la diapo du mois de janvier,
et j’écris chaque mois tout en l’épelant.

Esteban est sur mes genoux, il regarde comment ça s’écrit,
puis, il se charge de choisir lui-même
les couleurs des noms de chaque mois.

Il fait seul les 12 mois et m’appelle quand il a terminé.

A force de me regarder, il connaît les ficelles de powerpoint !

Il me reste encore beaucoup à faire

– découper 12 fois l’ensemble des jours
– plastifier, puis redécouper le tout
– coller tous les velcros
– j’aimerais aussi ajouter au verso de chaque mois,
l’origine de son nom

« Rome ne s’est pas fait en un jour »,
je me félicite donc du travail effectué aujourd’hui.

Mon prochain « petit pas » …
imprimer le mois de mars,
pour qu’Esteban puisse l’utiliser rapidement …

.

Le 29 Février

.

Aujourd’hui, le sujet d’étude est tout trouvé.

J’explique à Esteban que nous sommes le 29 février.

Je lui rappelle que c’est le jour ajouté tous les 4 ans
pour réajuster le calendrier grégorien,
et dont parlaient Jamy et Fred
dans le « C’est pas sorcier » sur les calendriers.

Afin que cela devienne plus concret pour lui,
je lui propose de revoir l’émission.

Il se retrouve vite fait devant l’ordi,
ouvre un nouvel onglet, tape un ‘y’ pour ‘you tube’ …

J’écris lentement « c’est pas sorcier sur le temps »
en décomposant les mots à haute voix,
de façon à ce qu’Esteban entende chaque lettre,
en même temps qu’il la voit apparaître à l’écran.

.