Goldorak, Candy, Albator … font lire Esteban !

.

Hier, pendant le quart d’heure de folie, Esteban me demande

« Tu aimerais danser sur d’autres chansons‌ ? »

« Oui ! … attends, je vais mettre Tom Sawyer, Zora, Candy … »

« Je les voudrais bien sur ma clé USB »

​ »D’accord Esteban, je vais écrire la liste en majuscules et, toi,
​tu la liras à ton papa pour qu’il enregistre sur ta clé »

Ce qu’il fait …

​Eh oui ! Motivation, quand tu nous tiens !

***

En début d’après-midi, Esteban s’installe dans sa chambre
pour noter les numéros des différentes chansons.

​Je vois que, sur un carnet, il a noté 46 et 37 …

​Je lui propose d’écrire sur une plus grande feuille,
pour que je puisse y ajouter les titres …

​Nous le faisons pour les 12 nouvelles chansons.

.

.

Le site gallo-romain de Jublains

.

Hier, nous sommes allés visiter ce site avec Natacha.

​Esteban y découvre

​- le film de présentation du musée
– le musée avec ses objets anciens (vases, pièces …)
​. ses maquettes, livres, bornes …
. son sarcophage
​ « Mais, il y a quelqu’un dedans ? », me demande-t-il

Après la visite du musée, il découvre le reste des fortifications,
les termes, la reconstitution d’une maison … puis, le Temple de Vénus,
le Théâtre romain et les termes attenant à l’église.

​Équipé de son appareil photo, notre reporter en herbe s’en donne à cœur joie !

Le soir son papa lui demande ce qu’il a vu, ce qu’il a fait de sa journée …
Esteban de répondre

« J’ai vu un film, des bus et plein d’enfants … »

​avant d’ajouter toutefois …

« des vases, des pièces, des murailles, un théâtre, un temple
​et des trucs avec des lumières ! »

​(Il s’agit, en fait, des termes éclairés près de l’église !)

.

A l’échappée belle, les enfants s’éclatent !

.

Esteban adore aller à l’Échappée Belle et retrouver
ses copains et copines … Eloi, Sohan, Samuel, Nahuel,
René Guy, Franck, Elana, Gabrielle, Norah, Loula Gwez, Eléva …

​Ils creusent des trous dans la serre, courent après les poules,
grimpent dans les arbres, jouent dans la terre et la poussière,
jouent aux hommes préhistoriques, fabriquent des arcs,
sautent sur les sacs de paille …

Un vrai paradis !

 

Aujourd’hui, nous rencontrons Delphine.
Elle nous parle entre autres de la consoude et de la digitale.

​La consoude a des feuilles piquantes, des fleurs violettes
qui se mangent, sa feuille ressemble à une plume d’indien.

​La digitale a une feuille dentelée et douce,
elle ressemble à la consoude mais n’est pas comestible.

Delphine demande aux enfants de décrire la plante, de la toucher,
de la sentir, d’observer sa forme, la couleur des nervures …

Elle nous explique comment goûter les plantes lorsque nous ne les connaissons pas …
Avec deux dents, on croque une feuille (c’est la partie la moins concentrée,
contrairement aux racines et aux baies) et, si c’est amer, on recrache …
En effet, les plantes utilisent plusieurs façons pour nous signaler
qu’elles ne sont pas bonnes … notamment, leur amertume !

​Nous faisons aussi connaissance de Tazab.

Il est venu avec d’autres amis dessinateurs
de « Croque and mob in Brocéliande », croquer quelques scènes de Vie.

https://croqandmob.wordpress.com/2017/05/02/jour-1-croq-and-pebroque/#jp-carousel-2047

.

Esteban fait mouche !

.

Aujourd’hui, Esteban est dehors et essaie d’attraper des mouches.

​Pour ce faire, il utilise différentes techniques

​- il tend de longs morceaux de scotch entre les pieds du toboggan,
​ pour qu’elles viennent s’y coller … comme sur une toile d’araignée

​- il les attrape avec une épuisette et, successivement,
réussit à en retenir au moins quatre dans son filet

​- il ouvre les bouteilles et y met de l’eau
pour que les mouches s’y noient

« Esteban, pourquoi fais-tu tout cela ? »

Et tout naturellement

​ »Parce que les mouches elles vont sur le caca
et après elles viennent sur ma nourriture
​et ça ne me convient pas ! »

Afin d’atteindre son objectif,
il élabore différentes stratégies
pour se débarrasser des mouches.

​J’en profite pour ressortir les cartes « Familles insectes »
et les lis à haute voix pour trouver
à quelle famille elles appartiennent …

​En fait, les mouches font partie de la famille des diptères.

​Alors qu’Esteban vient d’en capturer une dans sa bouteille
contenant de l’eau, je lui demande

​ »Saurais-tu écrire « mouche » ?

​ » m … ou … ch … et un … e »

​ »Regarde, j’ai mouillé les ailes de la mouche
pour qu’elle reste dans ma bouteille ! »

Si je ne l’avais pas observé, je ne me serais pas rendu compte
qu’au cours de cette activité, Esteban a développé plusieurs intelligences

– l’intelligence logico mathématique avec Calculine,
​ pour trouver des solutions à un problème,
​ et voir comment les choses fonctionnent

​- l’intelligence naturaliste, en observant le comportement des mouches

– l’intelligence interpersonnelle, en racontant à la voisine ce qu’il met en place

​- l’intelligence verbo linguistique, en m’écoutant lui lire les cartes des familles d’insectes

– l’intelligence kinesthésique en manipulant scotch, ciseaux, bouteilles, épuisette

​- l’intelligence spatiale, en organisant l’espace du jardin avec ses pièges

​- l’intelligence musicale, en chantant en même temps le Chant des Partisans !

.

.

2 Apprentis – Sages !

.

Titouan, provisoirement à l’école à la maison chez lui,
nous rejoint de temps en temps pour partager des moments avec Esteban.

​Demain, comme la plupart des mercredis,
nous irons à la cabane en forêt de l’Échappée Belle.

​Il s’agit d’un lieu de rencontre avec d’autres enfants
qui sont aussi à l’école à la maison.

​Pour la première fois, Titouan et Patrick nous accompagneront.

.

Nourrir son élan de Vie

.

Depuis le début de l’année, j’apprends à me nourrir
de ce dont j’ai besoin, en me demandant tout au long de la journée,
« par dons d’Amour pour moi, qu’est-ce que j’ai besoin de nourrir en moi
(mon élan de Vie ? de me ressourcer ?) … et je me le donne ».

Au départ, je me posais cette question,
à moi-même, intérieurement ; puis, à haute voix
devant Esteban, et maintenant je la lui pose régulièrement.

Le soir, lors du rituel, je dresse à haute voix
le récapitulatif de tout ce qu’il s’est donné
pour nourrir son élan de Vie.

La question est « Comment je sais ce qui nourrit son élan de Vie ? »,
car pour le savoir, il est nécessaire de faire un travail sur soi,
en étant attentif à chaque fois que nous ressentons une émotion forte, du genre :

– larmes devant un film
– indignation profonde devant une situation qui se déroule devant nous
– moment de joie intense dans une situation particulière
– moment de paix et de plénitude
– film ou livre que tu pourrais revoir ou relire sans t’en lasser
– moment où nous nous mettons en action sans voir le temps passer
– personnes que tu admires profondément

En récapitulant tout cela sur un cahier, et en essayant d’y trouver
les points communs, nous trouvons des indices de :

– ce qui nous rend vivants
– ce qui nous touche le plus dans la vie
– ce qui nous motive à agir

et qui nourrit donc notre élan de Vie.

(Merci Sofia pour ce résumé qui m’évite de reprendre
tous nos cours et cahiers !).

Cette recherche sur l’élan de Vie, je l’ai menée pour moi,
patiemment, il y a quelques mois et, je l’avoue,
cela m’a pris beaucoup de temps.

Alors, comment sais-je pour Esteban ?

En fait, en comparant mon profil « métamorphose » et ce qui nourrit
mon élan de Vie (formation professionnelle suivie avec Flora, afin de définir
les couleurs de vêtements (= les actions que l’on pose dans le Monde),
les matières ( = l’énergie que l’on met dans ces actions),
et les formes ( = la place que l’on prend dans le Monde),
j’ai réalisé qu’il existait une parfaite concordance …

Tout cela, je le sais en théorie depuis plusieurs mois,
et ce n’est que ces derniers jours que je le ressens vraiment,
en apprenant à me « donner » ce dont j’ai besoin.

Plus je me donne des dons d’amour, plus je nourris en moi ce qui y est déjà,
car les dons d’amour que je m’apporte sont mes Dons, mon Art …
que je retrouve dans le résumé de mon profil « métamorphose ».

Donc, pour trouver l’élan de Vie d’Esteban,
j’ai tout simplement repris son profil.

– Il a posé des actions, pour donner du plaisir à autrui,
en créant des cadeaux pour son papa

– Il les a réalisées avec joie et légèreté

– Il s’est donné les moyens et le temps de réaliser
ce qui lui tenait à cœur (en créant plus de 19 lettres,
qu’il a décorées avec patience) pour que, vendredi soir
lors du retour de Yann, tout soit prêt sous le sapin !

C’est en me donnant mes dons d’amour, et en ressentant toute la Vie
que cela m’apporte en moi, que je comprends l’importance
de se donner ce dont nous avons besoin.

C’est assez difficile de l’expliquer avec des mots,
le mieux est de le vivre et de se les donner.

Essayez, et vous verrez toute la Vie que vous nourrissez en vous
et tout l’Amour que vous vous apportez, en vous « donnant » !

En découvrant cela, j’ai voulu voir si, naturellement,
les enfants se donnent ce dont ils ont besoin,
si nous les laissons s’exprimer …

J’ai été stupéfaite de constater, en observant Esteban cette semaine,
qu’il se donne bel et bien tout ce dont il a besoin !

Je suis heureuse de ne pas l’avoir arrêté dans son élan,
lorsqu’il a pris tous les papiers cadeaux et un certain
nombre d’enveloppes.

Je dois avouer que, dans un premier temps, j’ai pensé

« Oh là là ! toutes ces enveloppes et ce papier gaspillés, mais pourquoi ? »

Je l’ai accepté, j’ai pris de la hauteur pour changer mon angle de vue,
et j’ai surtout réalisé que c’est moi qui aurait gaspillé
tout son élan de Vie et d’Amour pour lui en l’arrêtant.

Je me réjouis d’avoir réagi de cette façon, car ça fait toute la différence !

Esteban s’est donné les moyens d’aller au bout de ses dons !

Il est si heureux de créer tout cela, ses yeux brillent …
il profite du voyage autant que de la destination !

Waouh! lequel de nous deux est en apprenti Sage cette semaine ?

.

.

Les rêves deviennent réalité pour ceux qui ont la force d’y croire !

.

J’adore cette citation, c’est l’une de mes préférées …

Ce mercredi 30 novembre, 2 rêves d’Esteban deviennent réalité :

Il rencontre Fred

… et visite la Tour Eiffel …

Comme prévu, nous retrouvons Fred dans les bureaux
de « L’Esprit sorcier » ainsi que 3 personnes de son équipe.

dsc07779

Nous lui posons nos questions et discutons avec lui.

Nous échangeons avec 2 autres enfants de 6 ans,
venus rencontrer Fred,
ainsi qu’avec un jeune homme de 20 ans,

fan lui aussi de « C’est pas sorcier » !

Fred se prête gentiment au jeu des autographes
et des photos avec chaque enfant …

dsc07911

Notre entrevue dure presque une heure …

Waouh ! Quel moment inoubliable !

Merci encore à toute l’équipe pour ce magnifique cadeau.

Une fois ce premier rêve réalisé,
nous nous dirigeons vers la Tour Eiffel …
pour réaliser le second …

Esteban observe …

Nous montons au 3ème étage …
oulala ! ça fait quand même haut !

dsc07789

… mais, lorsque nous découvrons Paris de là-haut …
que c’est impressionnant … que c’est beau !

dsc07797

dsc07792

A peine rentré à la maison, Esteban souhaite déjà
retourner à Paris voir la Place de la Bastille
et visiter Notre-Dame … où Napoléon fut sacré Empereur …

Dès qu’Esteban aura écrit à Jamy, nous y retournerons !

.

.

Le Brain Gym

.

brain-gym

Il y a quelque temps, j’ai acheté un livre sur le Brain Gym.

Je ne l’ai toujours par lu et ai juste entamé quelques recherches.

Après en avoir discuté avec Annabelle, qui propose des ateliers
sur le sujet dans la classe de Louna, sa fille, je décide de m’y remettre.

A partir de ce livre, j’ai l’intention d’illustrer, de résumer
et de mettre en couleurs les différents exercices proposés,
afin de les utiliser par la suite avec plus de plaisir et de facilité.

Avant de le présenter à Esteban, je l’expérimenterai
pour voir ce que cela m’apporte.

Je vous ferai part de mon cheminement et de ses bienfaits.

.

Un joyeux anniversaire de pirates !

.

pirates2.

Après avoir répertorié les activités, les personnes présentes,
le matériel à acheter et à réaliser, je me suis demandée
comment mettre tout cela en forme et comment relier les activités
entre elles afin de donner un fil conducteur à la fête.

J’ai choisi de noter les besoins d’Esteban et les miens,
d’en faire un mix, pour que chacun y prenne du plaisir.

Esteban, lui, souhaite des activités physiques

– cacher des trésors dans le sable
– passer sur une planche surélevée et garder l’équilibre
– lancer des balles sur une cible
– faire des glissades sur le toboggan
– chercher des objets cachés dans des seaux remplis de boue, de feuilles …

Moi, j’ai envie d’une chasse au trésor qui mette en avant :

– la coopération
– l’entraide
– la participation enfants/adultes
– le partage du trésor à la fin des épreuves
– une histoire sympa qui relie les différentes épreuves
– une certaine diversité, afin que chacun puisse s’amuser
et développer ses propres compétences.

De plus, j’ai besoin d’adapter certaines épreuves pour Kilian,
sans qu’elles soient vraiment différentes des autres,
(Kilian est un enfant autiste de 7 ans qu’Esteban a invité
et dont je m’occupe un mardi après-midi sur deux).

En cette saison le temps est imprévisible et je songe
à une chasse au trésor qui puisse se dérouler aussi bien
à l’intérieur qu’à l’extérieur ou à 2 jeux plus ou moins différents.

Je réfléchis un bon moment à tout cela pour savoir
comment tout coordonner. Je reprends la liste d’activités d’Esteban,
en renotant tout le matériel nécessaire (et en tenant compte d’épreuves
réalisées à l’intérieur ou à l’extérieur).

1 – L’épreuve du sable

Y cacher des objets dans 2 grands plateaux,
pour que les enfants puissent se répartir autour.
Ils souffleront à l’aide de pailles pour les découvrir.

.

dsc07521

p1190516

.

Matériel nécessaire
. du sable
. 7 grosses pailles
. 7 objets
. 2 grands plateaux

2 – La traversée de la planche entre deux escabeaux

Les enfants effectueront plusieurs passages,
à différents niveaux.

Matériel
. une planche étroite
. 2 escabeaux

.

planche

p1190555

.

3 – La cible et les balles

Chaque enfant visera des images plastifiées fixées sur la cible,
dès qu’il en aura touché une, il la décrochera et l’emportera.
Yann dessine une cible sur du carton et, aidé d’ Esteban,
réalise 4 balles (avec du sable et des ballons de baudruche
car nous n’avions plus de riz). Les balles ont résisté le temps du jeu,
mais nous les referons avec du riz afin de pouvoir les conserver.

.

dsc07519

dsc07524

p1190522

.

4 – L’épreuve de rapidité en fonction de la météo

Il sera demandé aux participants
. soit, d’effectuer 4 passages, à la queue leu leu, sur le toboggan
et en un minimum de temps.
. soit, d’enfiler au moins 75 cm de perles sur un fil.
Pour cette épreuve, Kilian disposera de perles plus grosses
et d’une cordelette.

.

dsc07580

p1190533

.

Matériel
. une boîte de perles
. des fils

5 – Pêche à la main dans les seaux ou lettres fluo

Nous remplissons 4 seaux de divers mélanges plus que douteux
et y déposons au fond une ou deux pierres, sur lesquelles figure
une des lettres composant le mot  » G a l i o n s « 
– un seau avec du carton, du papier et de l’eau
– un seau de compost (terreau, vers, différents insectes …)
– un seau de feuilles avec plein d’eau et de boue
– un seau de compost de la veille (peau d’avocats, de bananes,
coquilles d’œufs, pomme pourrie …) le tout mélangé
dans une eau bien marron (eau de rinçage des casseroles
ayant servi à faire le gâteau au chocolat)

.

dsc07518

.

La consigne : plonger les mains pour y trouver les pierres,
n’en remonter qu’une à la fois, tout en y laissant
l’intégralité des ingrédients.

Si la météo ne permet pas cette épreuve, j’imprime sur le net,
et sur 6 feuilles séparées, les lettres du mot  » g a l i o n « .
Puis, je retrace chacune d’entre elles avec de la peinture fluo
et les disperse dans la salle.

.

dsc07523

.

A l’aide de la lampe ultraviolet et dans le noir (volets fermés),
les enfants les chercheront …

.

p1190599

.

Puis, je commence à penser à l’histoire qui va servir de trame
et à la carte au trésor que je vais réaliser.

Au final, j’opte pour ces trames :

bienvenue-dans-le-monde-des-pirates

bienvenue-dans-le-monde-des-piratespluie

et plusieurs cartes au trésor.

.

jeu-de-7-familles-pirates-1

.

J’utilise ainsi les cartes de famille
commencées avec Esteban, sur lesquelles figurent
le personnage « pirate » représentant l’invité
et certains accessoires.

Pour que ce soit plus facile pour Kilian,
je lui prépare des images avec sa photo et celle de sa maman.

.

pirates1

.

***

 Le jour de la fête, et devant l’engouement des enfants pour les jeux,
nous choisissons finalement de faire l’épreuve des seaux à l’intérieur,
sans pour autant supprimer le jeu de la lampe ultraviolet.

.

 p1190573
.
A la fin des épreuves, je félicite tous les enfants.
Je leur annonce qu’ils ont obtenu le titre de « véritables pirates »
et que, de ce fait, ils ont gagné chacun un galion …

.

Cependant, il leur reste encore un défi : retrouver leur équipage
parmi toutes les images récoltées au cours de l’aventure.
Pour cela, il suffit d’aller chercher les cartes de leur famille
sur le tableau, de repérer les différents accessoires
et de les retrouver dans le plateau « images ».

.

dsc07581

.

Après avoir reconstitué son équipage,
chacun monte à bord du galion

(réalisé à partir d’un très grand carton) et tous
partent à l’aventure et à la recherche du trésor !

.

p1190643

.

De nouveau dans le noir, c’est à l’aide de la lampe ultraviolet
que les moussaillons cherchent la boite  » t r é s o r  » …

.

dsc07585

.

Lorsqu’ils le découvrent, ils trouvent chacun une bourse en tissu
(confectionnée par mes soins) contenant des pièces
et 2 boites de smarties choisies par Esteban pour l’occasion.

.

dsc07587

.

Toujours dans le noir, les gâteaux arrivent avec 6 bougies pour l’un,
6 bougies ‘feu d’artifice’ pour l’autre et le super gâteau
représentant un galion …

Waouh ! Quel moment féérique !

***

Quel bel après midi nous avons passé tous ensemble !

.

Plusieurs personnes, présentes ou non, ont participé

– tous les enfants se sont super bien amusés lors des épreuves
– certains adultes ont même tenté leur chance au lancer de balles,
à la pêche aux cailloux dans les différents seaux,
à la recherche des figurines dans le sable,
sur la planche entre les 2 escabeaux
– Odile a pris des photos
– Yann apportait le matériel
– Mamilie et Pascale ont tenu les escabeaux
– Costel a joué de l’accordéon
– Anne Cécile s’est plus particulièrement occupée de Kilian,
elle a réparti toutes les images sur la table et a aussi pris des photos
– j’animais les épreuves
– Papili a apporté le gâteau dans la salle
– Christèle a aidé Titouan à réaliser son cadeau
des boules pour mettre dans le bain

.

dsc07558

.

– la Mamie d’Inès l’a aidée à confectionner un bougeoir et un photophore

.

dsc07584

.

– Maëg a supervisé la confection de la mangeoire pour oiseaux,
réalisée par Lino

.

dsc07576

.

– de La Réunion, Mamina et Papou étaient avec nous, via Skype
et le téléphone portable de Yann

– Yanis et Odile ont offert a Esteban un magnifique coffre au trésor,
des pièces d’or et des accessoires faits maison

.

yanis

.

– Christiane a prêté à Esteban le chapeau de pirate, le sabre et le cache œil
– ma maman a fait deux gâteaux, Anne Cécile un

.

.p1190610

.

Yann, Esteban et moi avons, en amont,
préparé l’ensemble du matériel pour les épreuves.

 

Yann a réalisé tous les galions
. les 8 galions dessinés (nous en avions prévu un en plus pour Mila)
.
dsc07582
.
. le galion gâteau en chocolat
.
.dsc07525
 .
dsc07548
.
. le grand galion en carton
dsc07514
dsc07519
dsc07578
.
. la cible
.
En plus de la logistique, j’ai :
. créé les 8 bourses de pirates
. terminé les 48 cartes de pirates. Je les ai découpées,
plastifiées, redécoupées et y ai apposé les velcros
.
famille-jpg
.
. confectionné 2 gâteaux au chocolat, des sablés, du pop corn …
.
Esteban, lui :
. a choisi ses activités et le matériel
. il m’a aidée à créer quelques cartes de famille des pirates
. il a plastifié et découpé les affichettes « interdit aux pirates »
apposées sur certaines portes, ainsi que l’affiche placée
sur la porte d’entrée
.
pirates1
.
. il a peint le coffre au trésor
. il a fait les courses avec moi
. il a aidé son papa à réaliser les balles et le grand bateau pirate
. il a participé à l’aménagement de la salle pour l’occasion
.

Amusement … coopération … entraide … joie … émerveillement …
étaient au rendez vous pour le plus grand bonheur de tous !

.

Les invités demandent déjà quel sera le thème pour l’anniversaire l’an prochain
et Victoire commande à Yann un gâteau « château » de princesses pour ses 9 ans !

.

.

Le lancer de cintres !

.

Le temps est beau, nous en profitons pour être dehors.

Titouan et Esteban inventent un nouveau jeu :
le lancer de porte-manteaux.

bagis-cintres-enfant-coloris-assortis__23330_pe076148_s4

Lors des premières tentatives, ils atterrissent d’abord dans le jardin,
puis, chez Christiane notre voisine !

Nous décidons donc d’aller nous exercer sur le terrain de foot.

Après plusieurs essais, chacun améliore sa technique
et nous lançons les cintres de plus en plus loin …

Nous nous éclatons tellement que nous recommencerons très prochainement …

Nous affinerons encore notre technique car, certaines fois,
le cintre revient comme un boomerang et nous n’en connaissons pas la raison …

Nous observerons donc à nouveau ce phénomène.

.