La rentrée … ça « gaze » !

.

Pour nous aussi c’est la rentrée et c’est notre voisin
qui nous fournit les thèmes du jour !

A peine le petit déjeuner terminé, Esteban se précipite dehors
car il entend la tronçonneuse de Sébastien.
Il poursuit la taille de ses arbres, commencée cet été.

Aujourd’hui, il est aidé par Christian qui, avec sa tronçonneuse,
coupe les cyprès et le noisetier.

Comme d’habitude, Esteban propose son aide
et nous prêtons main forte à transporter les branches coupées
dans la nouvelle remorque de la commune.

Il observe avec attention la façon dont s’y prend Christian
et examine les aiguilles sèches de couleur rousse.

Je demande à Esteban s’il se souvient de l’épisode
du « Bus magique » relatif aux plantes et que,
pour la photosynthèse, elles ont besoin de lumière.

Christian précise que, parfois aussi, les aiguilles sèchent
suite à la maladie apportée par différents insectes.

Nous ferons donc des recherches sur ce sujet.

Tout en aidant, Esteban échange avec Sébastien
et continue d’observer tout ce qui se passe …

Tandis que nous travaillons, un camion chargé de gaz
vient remplir la citerne chez Sébastien.

Inutile de dire que nous regardons comment cela se passe
et qu’après nous visionnons un « C’est pas sorcier » sur le gaz !

.

Publicités

Des livres sur les insectes et le printemps

.

Esteban et Mamilie ont rapporté ces nouveaux livres de la médiathèque,

dans le insectes1 

p

ils viennent s’ajouter à ceux déjà empruntés pour la 2ème fois …

inse4 insecte4 insectes

En effet, depuis qu’Esteban a réalisé le puzzle sur les insectes,
nous visualisons à nouveau des « C’est pas sorcier »,
des « Bus magique » et nous reprenons les différents livres
traitant de ce sujet.

Dès ce soir, nous compulsons le livre sur le printemps …
nous apprenons plein de nouvelles choses, dont le cri des oiseaux.

DSC06632

De suite, j’ai envie de créer un jeu de cartes
ou de fiches sur ces différents chants !

.

Encore des fourmis !

.

Chaque jour, nous lisons des articles et visionnons
des documentaires sur ces insectes sociaux …

[Embed] https://www.youtube.com/watch?v=4Psgj2AIUcY [/ embed]

[Embed] https://www.youtube.com/watch?v=ezJ3N3ZmvPU [/ embed]

Esteban est tellement passionné, que les fourmis
ont remplacé les histoires du soir, qu’il adore pourtant !

Aujourd’hui encore, nous sommes allés les étudier sur le terrain.

Nous avons profité d’être dehors, pour replanter d’anciennes pensées
et en mettre des nouvelles.

.

Encore des abeilles … mais, pas de fourmis !

.

A la suite d’un « Bus magique » sur le cacaoyer,
nous continuons sur notre lancée
et visionnons un « C’est pas sorcier »,
tant le sujet est passionnant.

Puis, nous allons observer nos abeilles et nos fleurs.

Diapositive1

Pendant qu’Esteban fait butiner ses abeilles plastifiées
et s’évertue à recueillir le pollen sur leur plastique,
je cherche à observer le pistil des fleurs …

Je vois les étamines, mais pas le pistil !

Après plusieurs tentatives à la loupe,
à la pince à épiler, je l’aperçois enfin.

Diapositive4

Je constate qu’il s’agit, en fait,
de la partie centrale de la fleur,
que nous découvrons lorsque les pétales
et étamines sont tombées.

Diapositive5

Je partage ma découverte avec Esteban.

Lui, me montre tout le pollen
qu’il a recueilli sur ses abeilles.

Puis, il secoue les fleurs pour en récupérer d’autre et,
à notre grande surprise, une quantité de pucerons
tombent aussi sur la table !

Diapositive2

Je suis impressionnée, tant par le nombre,
que par le fait que nous ne les ayons pas vus avant …

Esteban décide de les récupérer dans une boite,
pour que les fourmis puissent manger leur miellat …

Il souhaite aller chercher des fourmis mais,
le sol est mouillé, nous n’en trouvons pas …

Nous allons demander à Christiane si elle en a vues …

Elle nous explique que les fourmis ne sont pas encore sorties,
ce que nous confirmera plus tard Monsieur Verger …

Qu’à cela ne tienne … nous en profitons pour observer la nature !

.

Le bus magique à la maison

.

Devinez quel « Bus magique » Esteban souhaite regarder ce matin ?

Celui sur les abeilles bien sûr …
et pourtant, nous l’avons déjà visionné à maintes reprises !

Une fois la vidéo terminée, il met en pratique tout ce qu’il a vu.

– Il va chercher le vase de fleurs, l’apporte dans la salle
et récupère une partie de ses abeilles plastifiées pour les faire butiner.

DSC06279

– Il ne prend que les ouvrières car il a déposé la reine
dans la ruchette pour qu’elle ponde.

– Dans la ruche, il laisse les faux-bourdons (car ils ne butinent pas)
et un certain nombre d’ouvrières, qu’il place près des larves
et des œufs pour qu’elles s’en occupent.

Tout en faisant butiner ses abeilles,
il me parle des organes mâles et femelles.

Il fait aussi tomber le pollen sur la table
pour que ses abeilles le transportent …

A leur arrivée à la ruche, les abeilles ouvrières sont contrôlées
par les gardiennes … pour s’assurer qu’elles possèdent les mêmes phéromones !!!

DSC06287

Si elles ont la même odeur, Esteban les fait entrer !

Puis, les abeilles transforment le nectar en miel …

… et Esteban commence à confectionner des sucettes au miel.

DSC06277

Il monte une boutique afin de pouvoir vendre ses produits cet après-midi à Mila !

… Comme dans le bus magique !

.

Des œufs en cascade !

.

Ce matin, Esteban choisit un « C’est pas sorcier » sur les œufs …
cela tombe vraiment très bien, car il aborde l’oviparité
et la viviparité que je souhaitais revoir avec lui.

Nous avions déjà abordé le sujet
en faisant des recherches sur les requins,
et j’avais trouvé des sites fort intéressants
qui m’avaient donner envie de revenir sur ce sujet.

http://grandir-et-semerveiller-sans-ecole.blogspot.fr/2014/04/les-ovipares.html
http://ekladata.com/if7-Tis3blQiyD5aETmyzx_ez2k.pdf

Après avoir consulté ces sites, je propose à Esteban
de prendre ses animaux (en plastique et plastifiés)
et de placer un œuf à côté de ceux qui pondent
(en guise d’œufs, nous utilisons les flocons de maïs
en attendant ceux que Mamilie va nous apporter).

Et là, surprise ! Il donne tous les œufs à la reine des abeilles !

DSC06274

Lorsque Mamilie apporte les œufs, je propose un nouveau jeu.

Sur un site, je me souviens avoir vu un jeu de dés
pour apprendre à compter, il s’agit en fait
de rentrer des abeilles dans une ruche,
en fonction du nombre donné par le dé.

Je demande à Esteban s’il serait d’accord
pour sauver les œufs des abeilles en utilisant des dés.

Je lui explique la règle du jeu, il accepte mais …
avec 2 dés chacun !

A chaque lancer, nous additionnons donc les nombres
figurant sur les 2 dés et sauvons autant d’abeilles …

Nous nous amusons à jeter les dés, à compter
et à sauver les œufs des abeilles le plus rapidement possible …
nous courons de l’endroit où nous lançons les dés
à celui où se trouvent les œufs …

DSC06271

En s’amusant et en bougeant comme Agilo,
Esteban enregistre des notions de calcul !

Il fait également appel à Imagio,
en reproduisant la suite d’œufs que je lui présente …
puis, nous inversons les rôles
et c’est à moi de reproduire la suite qu’il réalise …
et ce, jusqu’à ce que nous épuisions notre réserve !

J’avoue qu’au départ c’est assez facile car nous avons des doubles,
mais au fur et à mesure l’affaire se corse,
puisqu’avant de poser un œuf, il est indispensable de s’assurer
qu’il y en a bien un autre identique !

Pour finir, Esteban gonfle 5 ballons en guise d’œufs
et, dans chacun, y glisse une abeille ouvrière …

Demain, à l’aide d’une lampe de poche,
nous regarderons si nous pouvons distinguer
les formes à l’intérieur du ballon.

Pour la petite histoire, ce soir nous mangeons des œufs à la coque !

.

Les vidéos éducatives

.

Régulièrement, nous regardons des vidéos éducatives
sur un thème choisi par Esteban.

Il adore particulièrement les vidéos

– sur les dinosaures, les volcans, le corps humain …

– les « C’est pas sorcier » … « Quelle aventure » …
« Genikids » … « Bus magiques »

– tous les « Il était une fois »

. Il était une fois l’homme
. Il était une fois la vie
.Il était une fois l’Amérique
. Il était une fois les découvreurs

et les documentaires …

Lorsque nous regardons ensemble une vidéo,
j’ai souvent avec moi le cahier de notes
sur lequel j’inscris les choses à revoir,
à développer ou à mettre en jeux par la suite.

Au départ, je ne procédais pas de cette façon,
ce qui m’obligeait à visionner la vidéo une seconde fois,
tant pour la rédaction des articles que pour la préparation des jeux.

Inutile de dire que cette méthode me fait gagner un temps précieux !


.

.

Pression, pression

.

Esteban choisit de regarder un bus magique sur la pression …
nous sommes surpris de ne pas l’avoir encore visionné !

 » L’air est ici, l’air est là,
L’air est partout ici-bas,
Ce qu’il représente est indicible
Car le règne de l’air c’est l’invisible
Enfermez l’air, comprimez-le,
Le voilà qui pousse de toutes ses forces, le malheureux
Mais, de loin son meilleur atout
L’air sous pression vous emmène partout ! »

.