Jour ‘J’ : l’Inspectrice à la maison

.

Je suis soulagée, l’Inspectrice et la Psychologue
nous ont rendu visite cet après-midi
et tout s’est très bien passé !

L’Inspectrice s’est montrée très ouverte,
très pédagogue, très à l’écoute …

​Yann et moi avons parlé avec elle pendant qu’Esteban
discutait dans le jardin avec la Psychologue.

Ensuite, elle a interrogé Esteban
sur son livre de lecture « Gafi » …
il a lu 2 pages !

​Même s’il a rencontré quelques difficultés,
elle l’a félicité … ce qui lui a donné confiance,
tant pour lui répondre sur des calculs, que pour lui parler.

Après avoir pris un petit temps d’observation,
ce qui est normal car il ne connaissait pas non plus la Psychologue,
Esteban a bien échangé avec elle.

​Moi, qui étais en ébullition depuis ce matin,
je suis contente de cet entretien, des conseils reçus …

​… et je serai ravie de revoir ces deux personnes en mars 2018

***

Au départ, je ne pensais pas laisser l’Inspectrice interroger Esteban …
​mais, comme il était à l’aise, que l’Inspectrice et la Psychologue
étaient bienveillantes, j’ai laissé faire … et tout s’est très bien passé …

​Afin de développer les apprentissages, l’Inspectrice m’a donné des pistes
en maths et en lecture … nous avons commencé dès hier.

​En effet, lorsque je lui ai présenté les cartes des sons sur Napoléon,
elle m’a laissé entendre que c’était peut-être un peu trop complexe,
avec l’écriture majuscule si petite, tous les sons …

​Il serait plutôt préférable, pour l’entraîner à la lecture
et pour lui donner confiance en lui, d’utiliser des supports plus grands,
par exemple, son livre Gafi ou ses livres de Première Lecture …

Nous avons commencé dès hier matin et je commence déjà
à entrevoir les jeux que je vais pouvoir créer !

​Affaire à suivre …

 

.

D’autres infos sur les fourmis

.

Ce matin Espérance et Yanis nous adressent des liens sur les fourmis,

pour que nous apprenions à les dessiner,

pour les colorier,

https://www.google.fr/search?biw=1211&bih=629&tbm=isch&q=fourmi+dessin&revid=1039197474&sa=X&ved=0ahUKEwjWkO7Ch-PLAhWDGw8KHR8yCC8Q1QIIHA&gws_rd=cr&ei=onT5VsKnM8zzaNKei4AN

ainsi que des vidéos,

1001 pattes

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=13550033&cfilm=13550.html

et Minuscule – La vallée des fourmis perdues

https://www.youtube.com/watch?v=L8VuoczGbBA

Sur Skype, nous échangeons nos découvertes
sur les fourmis légionnaires et sur les fourmis argentines,
car Yanis est, lui aussi, un passionné des fourmis.

Il me pose d’ailleurs une question très intéressante :

« Qui, des fourmis légionnaires ou argentines,
gagnerait, si elles se rencontraient ? »

Ne connaissant pas la réponse, je lui propose,
lorsque nous irons le voir, d’écrire à un myrmécologue.

Cet après-midi, Esteban et Yann regardent « Minuscule », pendant que Mamilie
m’aide sur les fiches des fourmis et sur le calendrier perpétuel.

.

.

Les clés du changement

.

Demain, Espérance et moi partons chez Sofia à Paris.

Les samedi 26 et 27 septembre, nous assisterons au Séminaire
« Les clés du changement » animé par Noémie.

AAEAAQAAAAAAAAL3AAAAJDUyNWRlMTNiLWRjYjYtNGNiYS1hYjgzLTEwMTlmY2YwZGM4ZQ

Ce séminaire inclut 2 formations
« Les clés du passé » et « Les clés de la colère ».

Ce sera pour nous tous l’occasion de nous rencontrer
et de partager sur notre formation commencée en janvier.

.

Un nouveau copain

.

IMGP2214

Aujourd’hui est un grand jour.

Nous rencontrons Espérance et son fils Yanis,
chez eux à Brest.

Ni les mamans, ni les papas, ni les enfants
ne voient le temps passer ..

Les adultes échangent et parlent beaucoup.

Les enfants, eux, jouent aux playmobil,
ils créent leur monde et s’inventent des histoires …

Nous passons une merveilleuse journée …

Esteban n’a vraiment pas envie de rentrer …
et Yanis n’a pas non plus envie de voir Esteban partir !

.

 

Le petit garçon aux allumettes

.

En 1957, lorsqu’Henri Oury colle ses premières allumettes,
il est âgé de 17 ans.

Aussitôt, cette activité devient une véritable passion …
Grâce à ses connaissances en ébénisterie,
il monte son premier meuble.

Très vite il clame, à qui veut l’entendre,
qu’à l’heure de la retraite il aura réalisé 100 pièces …
et qu’il ouvrira un musée !

Il est pris pour un fou !

Henri croit en ses rêves et les réalise …

Il n’a pas seulement créé 100 pièces …
mais, 123 (armoires, buffets, secrétaires,
tables, horloge comtoise …), dont 83 meubles.

En l’an 2000, le musée des allumettes ouvre ses portes …

1187599208_small

« C’est l’œuvre d’une vie qui se trouve rassemblée là.
Chaque meuble a demandé des milliers d’heures de travail,
car il a fallu trier les allumettes, les préparer, les coller,
les poncer et puis les vernir » indique son épouse.

1187699530_small

En 43 ans, il aura consacré 83 361 heures à sa passion …

1187821854_small

Aujourd’hui, âgé de 76 ans, Henri a encore des meubles
en cours de réalisation mais, suite à des problèmes de santé,
il ne peut malheureusement plus se consacrer à son art …
Peut-être qu’un jour son fils ou son petit-fils prendront la relève …
car, il leur a aussi transmis sa passion !

Lors de notre visite, nous découvrons une pièce créée
par le grand-père et le petit-fils … imaginez la fierté de ces 2 hommes …

Si Henri a pu vivre pleinement sa passion pendant toutes ces années,
c’est en partie grâce au soutien et aux encouragements de sa femme.
« Tout est possible, à condition d’être 2, de s’épauler et de se soutenir … », dit-elle.

Aujourd’hui encore, c’est elle qui nous fait visiter le musée
et qui nous donne toutes ces explications.

1187803166_small

Henri est là, il intervient ponctuellement …
car il est atteint de surdité depuis l’âge de 15 ans …

Son rêve : un musée
Son défi : réaliser quelque chose de bien malgré son handicap

Henri a atteint les 2 grands objectifs de sa vie !
Quel bel exemple à suivre
et qui nous permet d’illustrer une citation que j’adore
« les rêves deviennent réalité pour ceux qui ont la force d’y croire ! »

http://musee-allumette.skyrock.com/1.html

.

A l’écoute de la Vie !

.

IMGP1492

A la sortie du « point d’encre »,
alors que nous allons acheter des noix de cajou,
nous faisons la connaissance d’Elise et de sa maman.

Lorsqu’Élise voit le tee-shirt d’indien d’Esteban,
elle demande pourquoi l’indien n’a pas d’yeux.

Et c’est de là que tout est parti !

Nous parlons avec Élise,
sa maman ne tarde pas à nous rejoindre …
nous restons 45 mn à discuter et à échanger !

Parce que nous prenons le temps …
Parce que nous accueillons ce que la Vie nous envoie …
Parce que nous vivons pleinement le moment présent …

Nous passons un moment magnifique …

Ce qui me permet de réaliser que les occasions sont là …
et qu’il ne tient qu’à nous de les saisir ou non !

Élise et Esteban s’amusent et rient ensemble,
elle lui fait même plein de bisous pour lui dire « au revoir » …

Je pense que nous reverrons Élise et sa maman dès la semaine prochaine !

Cette rencontre m’a mise en Joie
et m’a rappelé tant de bons moments similaires … lors du Tour du Monde …

Quelle belle matinée pleine d’imprévus …
puisque nous avons pris le temps, tout s’est enchainé …
si nous avions fait les choses rapidement,
nous n’aurions pas fait toutes ces jolies rencontres !

C’est chouette d’apprendre à lâcher et à choisir …
plutôt que de faire sous la contrainte
des « il faut » que nous nous imposons !

.

Des idées pour le rangement

.

Voici les autres idées qui m’ont été proposées
et que je vais tester ou retester :

Merci Marie- Laure, Merci Sofia, Merci Mim !

• Pour les idées issues de mon livre « Parler pour que les enfants écoutent,
écouter pour que les enfants parlent » de Faber & Mazlish,
au chapitre  » susciter la coopération  » :

– Décrivez ce que vous voyez ou décrivez le problème
 » Je vois que les jouets sont par terre « 
– Donnez des renseignements
 » Ça rendrait vraiment service si les jouets étaient rangés « 
– En un mot
 » Esteban, les jouets ! « 
– Parlez de vos sentiments
– Écrivez une note
 » … dans le livre ils montrent un dessin avec un avion en papier
où il est écrit :  » Ranger les jouets après le jeu. Tendresse « 

• Prévenir l’enfant :
Rappeler la règle avant peut s’avérer utile,
même s’il faut la répéter tous les jours !
« je m’attends à ce qu’après ton activité tu remettes tout à sa place »

• Ranger ensemble, proposer des choix
(moi je range les voitures et toi, tu ranges quoi?
un peu comme l’idée de Sofia pour les couleurs,
c’est vrai que ça marche plutôt pas mal)

• Dire « moi j’aime pas ranger, c’est énervant de ranger! »
sur le ton de l’humour tout en commençant à ranger …

il va peut-être te suivre, qui sait ?

• Pour les jouets étalés dans le salon, je range très souvent devant elles …
quand elles changent d’activité, j’essaie toujours d’en faire un jeu :
Sans prévenir, je dis  » bon, moi je ramasse tous les trucs bleus,
qui veut ramasser les rouges ? « 
Ça marche presque à tous les coups.
Mais je n’en fais jamais une dispute.
Mon pari est que les filles finiront par m’imiter
de plus en plus souvent, et ça marche.

• J’ai récupéré un bureau et une table de camping,
j’ai mis sur ceux-ci les jouets avec lesquels il joue le plus souvent…
du coup il joue dessus ou joue parterre…
ensuite quand je veux qu’il range, on met sur la table
(il y a du bazar dessus mais c’est plus par terre)
et on range vraiment quand il ne peut plus jouer dessus…
ça déplace le problème mais ça n’est plus par terre…
et ça m’aide quand je passe l’aspi dans sa chambre !).

.

 

Le rangement des jouets et du matériel

.

Depuis, plusieurs jours Esteban met tout à plat.

J’ai essayé de prendre les choses du bon côté
en pensant que, lui aussi, avait besoin
de mettre de l’ordre, mais hier, je n’en pouvais plus …

Je ne savais pas comment régler ce problème.

J’ai donc lancé un appel sur le forum
des « clés de la colère »
et j’ai obtenu plusieurs réponses.

Parmi les solutions proposées,
celle de Marie-Laure a retenu mon attention
car elle passait par le jeu :


 » … glisser un petit mot humoristique du genre
« Cher Esteban, nous les jouets on n’aime pas rester par terre
parce qu’on attrape froid,
voudrais-tu bien nous ranger après avoir joué avec nous ? »

Et quand la tâche a été exécutée, observer :
« Je vois que tous les jouets ont été remis à leur place !
J’apprécie qu’il y ait de l’ordre dans cette maison ! » »

J’ai trouvé cette idée excellente
et me suis empressée de créer
2 affiches sur le net
avec des photos des jouets d’Esteban.

J’ai plastifié la première

Tes jouets1

Tes jouets

et suis allée la déposer
dans la boîte aux lettres ce matin.

Ce soir, lorsque nous sommes allés chercher le courrier,
Esteban a trouvé l’enveloppe avec son prénom et l’a ouverte.

Il a tout de suite reconnu ses jouets …
j’ai lu le message qui l’a beaucoup surpris …
« mais, comment ils ont écrit ? ils n’ont pas de doigts … »
« même mon raton laveur il a froid ? » …
puis, il est parti jouer en se demandant quand même
comment les jouets pouvaient écrire …

Au moment de ranger, il a dit qu’il voulait bien
que nous supprimions tous les jouets …
car « les jouets ça n’a pas froid !!! »

Il n’a pas rangé … j’ai supprimé les jouets …

Mais, ce qui est incroyable …
c’est qu’aujourd’hui ça ne m’a pas pris la tête
comme les jours précédents !

Grâce à la proposition de Marie-Laure,
j’ai nourri mes besoins d’harmonie,
de créativité, de joie et de jeu …
mon regard a changé et je ne me suis pas énervée !

Génial !

.

.

Sois sage ou sois Sage !

.

IMGP4787

Merci Margueritte pour cette merveilleuse prise de conscience.

« Toute petite je rêvais d’être sage
ma maman me disait « sois sage »
et j’ai découvert les personnes que l’on nommait « Sage »
donc j’ai décidé de devenir moi aussi Sage
de remplir mon cœur de joie, de bonheur, d’Amour et de PAIX … »

.