Les catastrophes naturelles

Publicités

Irma, José, Katia

.

Depuis la semaine dernière Esteban se passionne pour les ouragans.

​Plusieurs fois par jour, il consulte les sites que son papa lui a mis en favori.

https://earth.nullschool.net/fr/#current/wind/surface/level/orthographic

=-111.08,17.77,1821/loc=-68.846,27.220

http://hisz.rsoe.hu/alertmap/index2.php
 ​
. Il suit la progression et l’évolution de chaque ouragan
(Brin de nature, Calculine et Imagio).

​ . Il observe avec attention la vitesse des vents, la direction du cyclone,
sa force et sa catégorie.

​. Il regarde aussi un certain nombre de vidéos sur le sujet,
que ce soit des documentaires ou les infos de l’évènement en replay sur le net.

​De ce fait c’est tout naturellement que, depuis la semaine dernière,
ses activités portent sur ce sujet :

​- Esteban revoit sa géographie avec sa carte et son crayon leapfrog.
Il retrouve les îles touchées par les ouragans ainsi que la Floride.

​- Il apprend à situer le Mexique, le Costa Rica et l’ensemble des pays
susceptibles d’être touchés par les tremblements de terre (Imagio).

​- A l’aide de ses kaplas (les bâtiments) et de ses billes (les hommes),
il reproduit les scènes vues dans les documentaires
en commentant ce qu’il y a appris :

« Les maisons qui résistent sont rondes, avec des murs épais »

« Les gens qui sont morts n’ont pas été prudents,
ils n’ont pas écouté les alertes … »

« La prochaine fois, ils devront reconstruire des murs entre la mer
et les villes afin de les protéger … construire des maisons en hauteur … »
(Agilo, Mot à mot, Calculine).

​- Avec son papa, il partage l’évolution des cyclones
et en discute en regardant des sites spécialisés sur l’ordinateur (Bout en train).

​- Les mots qu’il écrit sont liés à ce sujet

​ « irma » – « josé » – « katia » – « saint martin » –
la floride … (Mot à mot, Agilo)

 

.

 

Esteban s’organise !

.

Cet après-midi, Esteban exprime le souhait de regarder une vidéo ;
puis, il regardera les Images docs, lira une page de Gafi et écrira.
« OK Esteban ! »

​Nous visionnons donc « La mer poubelle et les écosystèmes » du DVD
« Il était une fois notre terre » – Volume 1.

Ensuite, Esteban

– feuillette plusieurs Images docs
– lit Gafi
​- écrit le mot « tombe » trouvé dans la phrase
​ « Gafi tombe dans la boue »

Il s’y reprend à plusieurs fois afin de l’écrire correctement,
alors que, pour moi, il est bien écrit !
Comme quoi, nous n’avons pas tous la même façon de voir les choses
et qu’il est important qu’il se fie à son ressenti.

.

La rentrée !

.

Ce matin, nous reprenons aussi le chemin de l’école à la maison.

Au programme :

​- réajustement des rituels du lever et du coucher

​- dépôt des déclarations d’instruction en famille
​ . à la mairie pour Monsieur le Maire
​ . à la poste, et en recommandé,
​ pour le Recteur d’Académie

http://laia.asso.free.fr/lettyp.html

​- préparation du pique-nique de « non-rentrée »
​ pour rejoindre les familles IEF du département

​- pique-nique et échanges avec ces familles,
​ au bord d’un lac

​- lecture d’une page de Gafi

​- lecture de plusieurs pages de « Petites leçons de choses »

 

 

.

Une légende amazonienne

.

A la médiathèque, nous avons trouvé ce DVD

​Une légende amazonienne
« Grains d’hommes, une journée d’enfance au bout du monde »

Esteban adore et a hâte de visionner le reste de la série.

En ce moment, il s’intéresse aussi au développement durable,
​au travers de ses magazines
et du DVD « Il était une fois notre terre » – Volume 1 –

 

.

L’empire des 5

.

En juin, nous avons vision‌né la série « L’Empire des Cinq »
dans son intégralité.

​Ceci a permis à Esteban de voir ou de revoir plusieurs pays
visités lors de mes voyages … et qu’il adore …

​Le Pérou et les Lignes de Nazca, les statues de l’Ile de Pâques,
​les Temples d’Angkor au Cambodge …

 

.

De nouveaux images docs

.

Dimanche, nous sommes allés‌ à la braderie.

Nous y avons déniché des images sur

​- La Première et la Seconde Guerre Mondiale

​- Louis XIV et le Château de Versailles

​- Pompéi

​- François 1er

– Napoléon

​- La Préhistoire

​- L’Antiquité

​Dimanche soir et lundi soir, Esteban m’a demandé
de lui lire les images sur les 2 guerres.

​Il passe une partie de son temps libre à les feuilleter.

 

.

La fin des aventures de Tom Sawyer

.

Ce week-end, nous avons fini de visionner la série « Tom Sawyer ».

Nous les avons tous regardés, à l’exception d’un pour Esteban.

En effet, je me suis souvenue qu’à un certain moment
Joe l’indien allait commettre un meurtre.

​J’ai donc visionné l’épisode avant et j’ai bien fait,
car la musique et certaines scènes étaient un peu effrayantes.

J’ai raconté à Esteban ce qui se passait dans cet épisode
et lui ai expliqué pourquoi je préférais qu’il ne le voie pas.

La fin m’a surprise car, dans mon souvenir,
Joe l’indien mourrait autrement …
non pas en sautant dans la rivière,
mais mourant de faim et de soif
dans des grottes fermées à clé,
et dont il essayait d’ouvrir les portes avec son poignard …

Comme quoi les souvenirs ne sont pas toujours exacts !

Esteban a adoré et, maintenant, nous allons chercher à lire ou à regarder
Les Aventures de Huckleberry Finn.

 

.

Du boulot sur le bouleau !

.

Grâce à « Images docs‌ », nous avons résolu un mystère :

​nous connaissons maintenant la taille approximative
du bouleau qui s’élève derrière la maison.

En suivant scrupuleusement les indications sur cette page,
nous arrivons, à la première mesure, à une hauteur
de 14 mètres et à la seconde 12 mètres.

​La différence est due à la longueur du pas (adulte) qui,
la première fois, ne faisait pas un mètre.

Pour plus de précisions, Patrick nous a apporté deux livres
avec 5 façons de calculer la hauteur d’un arbre.

​Mais j’avoue, qu’avec tous ces chiffres,
cela me semble un peu plus complexe.

​Afin d’avoir une idée plus précise, nous le mesurerons à nouveau
à l’aide des différentes formules et établirons une moyenne

.

Des fleurs butinées

.

Après avoir coupé les feuilles chargées de pucerons,
Esteban rema‌rque, sur la haie, des branches qui dépassent et décide de les couper …

​Il commence donc à égaliser quand, tout à coup,
il tombe sur un bourdon entré dans une feuille.

​Il observe avec intérêt sur quelles fleurs l’insecte va butiner
et la façon dont il procède pour récupérer le pollen.

​Il constate que l’insecte choisit des fleurs
où les étamines sont très fournies
plutôt que des fleurs déjà butinées.

​Nous émettons donc l’hypothèse que les fleurs
se fanent peut-être lorsque tout leur pollen a été butiné !

Voici quelques exemples de fleurs butinées ou non !

.