A la pêche avec Dédé et Papili

.

Hier après-midi, Esteban est allé à la pêche
avec son Papili et Dédé.

Dédé a pêché 4 poissons (avec la canne à pêche
qu’il a apportée à Esteban)  … et Esteban …
une quarantaine (avec la sienne) !

Notre pêcheur avait même apporté ses cartes « poissons »,
pour les montrer à Dédé et à Papili
qui ne connaissaient pas les carassins.

Ils ont aussi pu les voir réellement,
car Esteban en a pêché plusieurs,
ainsi que des perches et des rotengles.

Si Esteban a pêché plus de poissons,
ceci est dû au fait que sa canne, plus courte,
permet de pêcher près du bord, où les poissons
sont plus nombreux (peut-être parce que l’eau y est plus chaude ?).

C’est la première fois que j’entends cela …
nous allons, bien sûr, faire des recherches sur le net,
pour vérifier cette version.

Alors que nos 3 compères partaient à l’étang,
pour peu de temps … ils y sont restés 2h30 !

Ils ont aussi discuté avec le professeur de pêche
qui donnait un cours aux enfants de l’école …

Je ne sais pas lequel des 3
était le plus fier et le plus heureux !

.

Une semaine à … thèmes !

.

Cette semaine, Esteban s’est surtout intéressé

– au jardinage et aux insectes du compost


– à la pêche, aux poissons et aux coquillages


– à la lecture des « Wakou »
– à la préparation du cadeau d’anniversaire pour Inès 
– à l’écriture et à la transformation des mots, sur le logiciel des alphas
– aux différents sons qu’il entend dans les mots

– et à Charlie !

.

La pêche !

.

Esteban continue d’approfondir ses connaissances,
avec les livres et en allant à la pêche.

chevoleau-philippe-le-livre-de-la-peche-livre-902319838_L pêcheestebn1

Depuis une semaine, il a appris :

– à préparer son matériel (seau, canne à pêche, dégorgeoir,
boite d’asticots, hameçon et ligne de remplacement,
tenue de rechange, goûter, eau)

– à placer l’asticot sur l’hameçon. Un professeur de pêche,
présent à l’étang, nous a conseillé d’aplatir l’extrémité de l’hameçon,
car il était trop tranchant et risquait de blesser les poissons
lorsque nous les retirions.

Cette personne nous a également conseillé d’utiliser un dégorgeoir
(tringlette de métal en forme de fourche),
destiné à retirer l’hameçon de la gorge du poisson,
afin d’éviter qu’il ne meure.
Nous nous en sommes procuré un car, malheureusement,
nous avons connu cette situation jeudi dernier.

– à reconnaître
. le carassin … qui est doré
. la perche … qui a des rayures
. l’ablette … qui a des nageoires transparentes

DSC06667

– à remettre régulièrement ses poissons à l’eau,
pour qu’ils ne stressent pas trop dans le seau
ou qu’ils n’y meurent par manque d’oxygène.

.

La pêche sous toutes ses formes !

.

Hier, Esteban est allé pêcher avec son papa …
il a attrapé 11 perches …

Aujourd’hui, avec moi, il a pris 26 poissons !

Le thème de la semaine est tout de suite trouvé : la pêche !

Cet article ne suivra pas un ordre chronologique,
il sera présenté en fonction des différentes intelligences
auxquelles Esteban fera appel.

En fait, j’expérimente encore les différentes façons
de rédiger les articles, afin de trouver celle qui me convient le mieux.

En s’intéressant de lui-même à la pêche, Esteban fait appel :

1 – A Mot à mot

. en demandant un « C’est par sorcier »,
et en essayant de relever tous les jeux de mots formulés au cours de l’émission
. en m’aidant à écrire le nom des poissons sur les nouvelles fiches,
et en apprenant de nouveaux mots

2 – A Calculine

. en regardant 2 documentaires pour comprendre
comment fonctionnent les choses
. en élaborant une stratégie pour pêcher,
en voyant les pêcheurs avec une poubelle,
Esteban dit « On en prend une chez Mamilie »,
on la lave, on met de l’eau dedans et on va pêcher » …
. en comptant les 26 poissons que nous avons ensuite relâchés

3 – A Bout en train

. en échangeant avec les autres pêcheurs, enfants et adultes

4 – A Agilo

. en apprenant à mettre l’asticot sur l’hameçon,
en lançant sa ligne, en la remontant et en prenant les poissons

5 – Un  Imagio

. en manipulant la souris
. en détourant les poissons de cette affiche,
pour les mettre, un par un, sur chacune des cartes de notre jeu
. en les agrandissant ou en les réduisant, selon les besoins

poissonses1 poissonses2

6 – A Brin de nature

. en s’intéressant aux 2 vidéos
. en apprenant le nom des poissons et en les répertoriant
. en allant pêcher à l’étang
. en surveillant son flotteur, pour savoir à quel moment relever sa ligne
. en remarquant que les asticots rouges attiraient davantage les poissons

7 – A Cœur en soi

. en choisissant, lui-même, le thème qu’il souhaite aborder

8 – A Clé de sol

. en écoutant des chansons sur la pêche

.

.