Les 7 profils d’apprentissage

.

.

« Nous apprenons tous de façon différente et aucune méthode pédagogique ne suffit à rendre compte de cette diversité. C’est pourquoi ce livre propose un outil qui permettra à l’enseignant et au formateur de distinguer ces différentes façons d’apprendre et d’adapter leur pédagogie à leur public. En s’appuyant sur les apports de la psychologie cognitive, il décrit des profils  » d’individus qui correspondent chacun à des processus d’apprentissage spécifiques. Pour déterminer chacun de ces profils, il distingue trois critères : l’identité, la motivation et la compréhension. Cette nouvelle édition, enrichie d’exemples et de conseils, constitue l’outil de base de tout pédagogue. Grâce à cette typologie inédite, fine et pertinente, l’enseignant et le formateur seront en mesure de mieux communiquer avec leurs élèves afin de leur transmettre efficacement un contenu. « 

Après les intelligences multiples avec les multibrios
et les octofun, je m’intéresse, grâce à une livre
prêté par Natacha, aux 7 profils d’apprentissage
ainsi qu’à leur motivation pour apprendre
et la compréhension (auditive, visuelle, kinesthésique)
par laquelle chacun de nous apprend.

En lisant ces profils à haute voix,
Esteban a tout de suite reconnu
les 2 profils de Titouan et un des siens.

Moi, j’ai fait le test ci dessous

http://www.apprendreaapprendre.com/tests/

pour trouver mon profil manquant …
qui, à ma grande surprise, est quand même
présent chez moi à 70 pour 100 …
j’ai donc le profil de l’émotionnel
et … de l’enthousiaste !

Et mes motivations pour apprendre :

Quelle utilité ?

Ma motivation dépend du degré d’utilité
de l’enseignement perçue.

Vais-je apprendre ?

Ma motivation réside dans le fait d’avoir
l’impression d’apprendre quelque chose.

Je trouve cela super intéressant, pour comprendre
d’abord notre propre fonctionnement

et ensuite celui des autres …

Je comprends maintenant pourquoi j’ai toujours
besoin de créer des jeux pour apprendre
et pourquoi le plaisir tient une grande place
dans mes apprentissages …

Cela me permet de savoir comment stimuler
Esteban pour qu’il apprenne …

lui aussi a besoin que ce soit utile …

De ce fait, nous jouons :

– au kniffel pour revoir les additions, soustractions,
multiplications, chiffres et nombres.

– au leapfrog pour apprendre, sur la carte,
les pays du monde, les continents, le relief,
les océans …

et, à partir de là, nous en profitons
pour chercher le plus grand pays,
continent, océan, lac …

La connaissance de ces profils permet
aussi de comprendre les réactions
des autres enfants … pourquoi,
par exemple, Paolo se met dans tous ses états
quand il perd le match de foot …

Je vais continuer d’approfondir ce sujet
pour le relier à d’autres qui s’en rapprochent.

 

.

Des nouvelles !

.

Cela fait un moment que je ne suis pas
venue partager sur ce blog …

A cela, plusieurs raisons :

– la première est que le fait d’écrire
tous les soirs me prenait trop de temps …
et ne me permettait pas d’avancer sur autre chose

– la deuxième est que, ainsi que le j’ai expliqué
précédemment, je note mon organisation
et les compétences acquises dans différents classeurs …
Au départ, je pensais continuer à écrire certains articles
dans le blog en « recopiant » …
mais, avec tout ce que nous répertorions déjà,
je n’étais plus motivée …

– la troisième, tout aussi importante, est que je ne savais
pas ou plus quoi partager …

En début de semaine, en regardant cette vidéo,

et en faisant des recherches sur le sujet

https://vivreavecunzebre.com/

j’ai compris !

J’ai besoin de sens pour faire les choses
et dès que je ne le trouve plus, j’arrête …

Moi, ce que j’aime c’est me nourrir de savoir,
de connaissances, d’expériences …
m’exprimer, pour offrir aux autres
ce que j’ai transformé, me rendre utile
en transmettant ce qui m’anime …

Désormais, je partagerai sur ce blog
tous les trucs et astuces que je découvre,
que nous découvrons, expérimentons, explorons,
créons lors de nos apprentissages
et qui nous aident à avancer !

 

 

.

Une pause à intégrer dans notre organisation.

.

La semaine dernière, cela nous a beaucoup plu
de regarder ensemble les vidéos
que j’avais sélectionnées.

​J’intègre donc ce temps dans notre programme
du lundi matin et c’est ainsi
que nous débuterons la semaine.

https://www.demotivateur.fr/article-buzz/8-secrets-mathematiques-que-vos-profs-vous-ont-toujours-caches-pas-etonnant-le-savoir-vous-aurez-tellement-aide–3383

https://www.pinterest.fr/pin/227854062381516713/?utm_campaign=rppspinrecs&e_t=e37ccfa5c2a441baba84f2fb068151b2&utm_content=227854062381516713&utm_source=31&utm_term=2&utm_medium=2012

 

.

L’apprentissage de l’orthographe

.

Toujours sur le blog de Monsieur Mathieu,
je viens de découvrir ces liens :

http://lewebpedagogique.com/2014/12/14/horreur-encore-des-listes-de-mots-a-apprendre-changez-vous-la-vie-avec-ces-idees-et-conseils/

http://www.maitresseuh.fr/tag/Multisensoriel

http://ekladata.com/JtgsJq4FFuPvCc0BCm1XV6VDIz0/Idees-pour-apprendre-ses-mots.pdf

http://www.maitresseuh.fr/aider-les-eleves-a-apprendre-leurs-mots-21-idees-a106253428

.

De la Théorie à la pratique

.

Après avoir créé mes dossiers et sous-dossiers
dans l’ordinateur, j’ai effectué des recherches
sur le net, pour connaitre les prix
des protège-documents et voir ceux
qui me convenaient le mieux rapport qualité/prix.

Au final, ce sont ceux de la Sadel
(2 euros 96 les 80 pochettes de 160 vues)
que j’ai sélectionnés. Les protège-revues
de 100 pochettes m’intéressaient
mais ils sont à 4 euros 34 et,
pour la différence de prix et de feuilles,
j’ai opté pour des porte-vues
avec le même nombre de volets !

J’avais néanmoins pris le temps d’estimer,
pour chaque dossier, le nombre de pages
que je pensais écrire au cours d’une semaine
et l’avais multiplié par le nombre
de semaines scolaires pour trouver
les porte-vues les plus adaptés.
J’ai demandé à Yann, le papa d’Esteban,
de m’en rapporter un de chaque
( rouge, jaune, bleu, vert, noir ).

– Comme j’ai 7 sous- dossiers,
je vais voir comment faire
pour les 2 autres couleurs …

Ce qui m’intéresse avec ceux là,
c’est que je peux aller en rechercher régulièrement
et les voir avant d’en acheter en quantité.

– Hier, j’ai fait venir ma maman
pour lui parler de la nouvelle organisation
et lui montrer comment concrètement,
nous allions nous organiser.

– Je vais voir avec mon papa,
qui a tout un stock de feuilles de couleurs
qu’il n’utilise pas, celles
dont je pourrais disposer.

– Dans mon emploi du temps, j’ai donc besoin
de poser les créneaux pour réaliser tout cela …

***

Je suis consciente que j’ai intérêt
à être très structurée pour mener
à bien cette organisation …

car le nombre de dossiers demande de la rigueur.

Je viens d’ouvrir un cahier de suivi
pour répertorier l’avancement des dossiers …
entre ceux en cours, ceux envoyés,
ceux corrigés, ceux avec les photos,
ceux imprimés …

.

De grands changements ce week-end dans mon organisation interne

.

Ce week-end (13/14 Janvier), je me suis accordé
du temps pour revoir mon organisation interne
et mettre tout à plat. Que garder ? Que changer ?

A l’origine, j’avais choisi d’écrire
les activités d’Esteban dans des cahiers,
avec pour thèmes les intelligences multiples.
Ainsi, dès qu’il réalisait une activité
en rapport avec l’une d’elles, je la notais
dans le cahier et, chaque soir, j’écrivais
les activités de la journée.

Au fil du temps, je me suis rendu compte
que tout le temps passé à écrire les articles
ne me permettait pas d’avancer mes jeux
et mes recherches comme je le souhaitais.

J’ai donc ralenti le rythme des articles
pour n’en publier qu’épisodiquement
sur les derniers mois de l’année.

En Novembre, j’ai aussi changé l’organisation
de mes cahiers : j’en ai ouvert un nouveau
sur lequel j’ai tout noté … tout en continuant
de répertorier les activités de Français
dans celui de Mot à mot et les Maths
dans celui de Calculine … mais, là encore,
ce procédé doublait mon temps … et cela
ne me convenait pas non plus …

En ce début d’année, j’ai recommencé à écrire
des articles dans le blog, sur le cahier
des apprentissages et sur ceux de Maths
et de Français … Ce week-end, j’ai décidé
de faire le point afin d’optimiser mon temps.

Hier soir, après avoir tout mis à plat
dans mon cahier « Organisation »
(Eh oui ! J’ai des cahiers pour tout !),
voici ce qu’il en ressort :

Au lieu d’écrire plusieurs fois la même chose
dans les cahiers et sur le blog, j’ai décidé d’écrire,
dans le cahier général, tous les apprentissages
d’Esteban, sans les recopier ou les publier dans le blog.
Ce sera juste, pour moi, un journal de bord.

A la fin de la semaine, je noterai, dans un dossier
powerpoint, les intelligences multiples auxquelles Esteban
a fait appel ainsi que les jeux que nous aurons créés
et avec lesquels nous avons pris plaisir à jouer.
Dans un autre dossier « Les cheminements des différents apprentissages », ce sera une synthèse de son apprentissage
des tables d’addition, par exemple, ou sa façon d’apprendre
à mémoriser les chiffres en lettres, les mots …

Puis, je publierai un ou des articles sur le blog.

Ce matin, j’ai donc ouvert, dans mon dossier
« Ecole à la maison », un nouveau dossier intitulé
« Journal de bord » et comportant plusieurs sous-dossiers

. Au jour le jour
. Les cheminements
. Les intelligences multiples
. Les jeux
. Les rituels
. Notre organisation

… afin de pouvoir classer facilement mes données.

Ces dossiers sont sous-divisés par mois,
puis, par semaine.

Chaque fin de semaine,

– j’imprimerai sur des feuilles de couleurs différentes
(au début, j’avais pensé écrire en couleurs différentes,
en fonction du thème, mais, en y réfléchissant,
je vais plutôt imprimer sur des feuilles de couleurs)
les sous-dossiers et je les classerai dans des porte-vues.

– je répertorierai aussi les compétences scolaires acquises,
en les cochant dans la « Grille des compétences et connaissances
CP-CE1 » … ainsi, j’aurai moins de travail à faire pour le rapport
de l’Inspectrice, puisque tout sera déjà classé, structuré, ordonné !

Aujourd’hui, j’ai donc ouvert ces dossiers
et les ai complétés en partie.
Ainsi, lorsqu’ils seront imprimés,
j’aurai une trace de l’ensemble
de nos activités.

De les voir sur papier, rangés dans des porte-revues
avec des photos et une présentation particulière,
nourrit mes besoins de beauté, d’harmonie, d’ordre,
de clarté, d’aller à l’essentiel …

De plus, en procédant de cette façon,
je garde mon objectif bien en vue :
qu’Esteban apprenne avec plaisir
en travaillant ses intelligences multiples …

Les répertorier de cette façon m’aide
à garder le cap de ce que j’ai choisi
de réaliser à « L’école à la maison ».

Pour terminer, et en réfléchissant à ce que voulais partager,
j’ai pris conscience que ce qui nourrissait mon élan de Vie,
c’était de vous faire partager nos cheminements, nos jeux
et les apprentissages des intelligences multiples …

C’est ainsi que je partagerai désormais !

Je me félicite de toutes mes prises de conscience
du week-end, pour toutes mes avancées
et réalisations concrètes …

Il me reste à acheter des porte-revues,
des feuilles de couleurs, à finir de recopier
les apprentissages Au jour le jour, les jeux
et les intelligences multiples de la semaine.

Je vais aussi avoir besoin d’intégrer
ces plages horaires « point de la semaine »,
« impression » et « classement des documentations »
dans mon emploi du temps de la semaine
qui est également en cours de remaniement.

Merci Sofia pour avoir contribué à tout ce cheminement.

***
Lundi, je revois comment je vais m’organiser
concrètement chaque jour, chaque semaine
et chaque mois.

Chaque jour

1- je note au jour le jour dans mon cahier
2- je prends des photos
3- je répertorie les compétences scolaires et les jeux
dans mes sous-dossiers d’ordinateur

Chaque semaine

1- je coche, dans la grille des compétences scolaires,
les progrès d’Esteban
2- je fais le point sur l’organisation, les intelligences
multiples et les cheminements de la semaine,
que je tape directement sur ordinateur
3- j’envoie à ma Maman ces dossiers, ainsi que ceux
des compétences et des jeux pour qu’elle les corrige
et remette en forme si besoin
4- je lui donne mon cahier « Au jour le jour »
pour qu’elle en tape le contenu
5- je les récupère corrigés, les range dans les dossiers correspondants
6- j’ insère les photos
7- je les imprime et les range dans les dossiers
correspondants à la fin de la semaine
ou à la fin du mois, c’est encore à voir …

J’ai donc besoin d’une organisation bien structurée,
afin de pouvoir tout orchestrer !

Depuis longtemps déjà, je souhaitais avoir
mon blog sur papier et je n’ai jamais pris le temps
de reprendre les articles un par un,
car ils sont beaucoup trop nombreux
et cela me prendrait un temps fou.

Avec cette organisation, je vais imprimer
à partir de cette année 2018 …
OK, ce n’est pas depuis le début
comme je l’avais idéalement pensé …
mais, en même temps, mieux vaut commencer
maintenant que jamais !

Ainsi, en ayant différents « dossiers papier »,
je rassemble par domaine les thèmes
qui me tiennent à cœur :
les jeux, les intelligences multiples,
nos cheminements ( pour Esteban, ses apprentissages liés
aux intelligences multiples et, pour moi, le cheminement
de mon organisation ) et ceux que j’ai besoin
de répertorier pour présenter à l’Inspectrice
( les compétences scolaires et la grille des compétences ).

… Rassemblées, ces informations me permettront
d’avoir rapidement tout sous la main …
et de pouvoir les partager facilement.

.

Notre rythme de croisière !

Depuis plusieurs semaines, je n’ai pas pris le temps
d’écrire sur ce blog et ceci pour deux raisons :

​- la première, est que j’ai privilégié la préparation
de mes cours de développement personnel que je donnerai
courant 2018 aux personnes intéressées

​- la seconde, est que je n’arrivais pas à trouver
une « structure » qui nous convienne, ni un rythme
de croisière qui nous plaise à tous les deux

​Lors de sa venue en Juin, l’Inspectrice nous a suggéré
des horaires précis avec écriture, lecture et maths
tous les jours.

Effectivement, Esteban a fait de gros progrès
dans tous les domaines … mais, à quel prix !

​Ni l’un, ni l’autre n’avions de plaisir à apprendre,
c’était plus une contrainte qu’un plaisir !

​Pendant les grandes vacances, nous avons fait
une pause complète … et la rentrée a été
des plus difficiles …

​Esteban s’est rendu compte qu’il avait besoin
d’apprendre régulièrement, sinon il oubliait …

Nous avons donc expérimenté plusieurs façons de faire,
avant de trouver celle qui nous plaît à tous les deux
et que nous avons mise en place en décembre !

Esteban commence à 9h30 et choisit la matière
qui lui convient : maths, écriture ou lecture.

Puis, nous regardons un documentaire qui le motive
ou il me propose une activité qui le passionne,
et ce, jusqu’à midi.

Dans la matinée, il fait une pause et, sur le temps du midi,
il regarde 20 minutes de vidéo en anglais ou en allemand.

De 14h à 15h30, nous poursuivons les activités
du matin ou réalisons celles qui ne l’ont pas encore été.

​En général, Esteban choisit d’abord de faire des maths

​- soit, dans ses cahiers d’exercices

​- soit, en revoyant les tables de multiplication
apprises à l’aide des cartes et vidéos de Matthieu Protin

​- ou encore en faisant des calculs et des opérations
à partir d’objets concrets.

​Il préfère cette matière plutôt que la lecture
et l’écriture.

​Ce qui est génial avec les maths, c’est qu’il lit
et écrit sans vraiment s’en rendre compte !

A la fin de chaque activité, je fais le récapitulatif
de ce qu’il a appris et, lui, me dit comment il a lu,
quels progrès il a faits, la façon dont il s’est appliqué,
les difficultés rencontrées,
quelles solutions il peut trouver pour progresser
et ce qui lui est possible de changer.

Lorsque c’est lui qui me propose une activité,
et lorsqu’il a terminé, Esteban a pour consigne de me dire, 
à quelles intelligences multiples il a fait appel
et quelles compétences il a ainsi développées.

 

.

Les tables d’addition et de multiplication

Eh bien ! quelle différence d’apprentissage
entre les tables d’addition et celle de multiplication.

Esteban a retenu plus aisément les tables d’addition imagées,
et mises en scène par Matthieu Protin, que les classiques.

Après avoir cherché une façon de les lui faire retenir plus facilement, j’ai élaboré des moyens mnémotechniques
ainsi qu’un cheminement.

– La table de 1
​C’est toujours le chiffre venant après celui calculé,
le résultat obtenu 1 + 3  = 4

– avec la table de 2 : il frappe dans ses mains
2 fois  7 + 2  =
il reprend  7  et frappe une fois dans ses mains
ce qui fait  8 , puis une deuxième fois ce qui fait  9

– Les tables de  3  4  et  5
je lui demande ce qui est le plus facile à retenir

Nous avons donc toujours

– le chiffre qui se rajoute au  0  :  3  +  0  =  3
puisque c’est le même

– lorsque l’on ajoute le  10  car c’est aussi
le même chiffre à la fin du résultat :  3  +  10  =  13

– il arrive à trouver rapidement le double
.  3  +  3  =  6
.  3  +  1  =  4  (chiffre ou nombre suivant)
.  3  +  2  =  5  en frappant dans les mains 2 fois
.  3  +  9  car avec le  9  on enlève toujours un  1
du chiffre demandé et on le rajoute
en retenue :  3  +  9  = 1 2

C’est avec ces chiffres et nombres ( 0, 10, le double,
1. 2. 9 ) qu’il mémorise plus facilement …

Alors, comment trouver une façon qui lui permette
de mémoriser les autres ?

– en repartant du double si  3  +  3  = 6 
alors  3  +  2  =  1  de moins que le double ce qui fait  5
(nous avons donc 2 façons de calculer  3  +  2
car il y a aussi celle de frapper dans les mains)
– et  3  +  4  avec un de plus qui fait  7

Nous avons donc 7 astuces

Il reste 5, 6, 7, et 8

Je choisis de mettre le  7  en lumière
il fait  2  de moins que le  9

donc  12  –  2  =  10  résultat de  3  +  7

et si  3  +  7  =  10
3  +  6  avec  1  en moins  =  9
3  +  8  avec  1  en plus que  7  =  11

il reste  3  +  5  ! …

Pour ces résultats, l’apprentissage est moins aisé.
Demain, je vais tester à nouveau pour voir s’il retient
mieux en faisant ce cheminement !

Sinon, je pense à imager les chiffres comme j’ai fait
pour les tables de multiplication, ou à faire
une table d’addition avec comme structure,
la structure d’une pendule … afin qu’il puisse toujours
associer les mêmes emplacements …

C’est le fait de le voir sauter sur les chiffres
et nombres du cercle
qui m’en a donné l’idée !

Nous continuons donc à expérimenter une façon
qui s’apprenne et se retienne avec plaisir …

Nous cherchons …

 

.

Jour ‘J’ : l’Inspectrice à la maison

.

Je suis soulagée, l’Inspectrice et la Psychologue
nous ont rendu visite cet après-midi
et tout s’est très bien passé !

L’Inspectrice s’est montrée très ouverte,
très pédagogue, très à l’écoute …

​Yann et moi avons parlé avec elle pendant qu’Esteban
discutait dans le jardin avec la Psychologue.

Ensuite, elle a interrogé Esteban
sur son livre de lecture « Gafi » …
il a lu 2 pages !

​Même s’il a rencontré quelques difficultés,
elle l’a félicité … ce qui lui a donné confiance,
tant pour lui répondre sur des calculs, que pour lui parler.

Après avoir pris un petit temps d’observation,
ce qui est normal car il ne connaissait pas non plus la Psychologue,
Esteban a bien échangé avec elle.

​Moi, qui étais en ébullition depuis ce matin,
je suis contente de cet entretien, des conseils reçus …

​… et je serai ravie de revoir ces deux personnes en mars 2018

***

Au départ, je ne pensais pas laisser l’Inspectrice interroger Esteban …
​mais, comme il était à l’aise, que l’Inspectrice et la Psychologue
étaient bienveillantes, j’ai laissé faire … et tout s’est très bien passé …

​Afin de développer les apprentissages, l’Inspectrice m’a donné des pistes
en maths et en lecture … nous avons commencé dès hier.

​En effet, lorsque je lui ai présenté les cartes des sons sur Napoléon,
elle m’a laissé entendre que c’était peut-être un peu trop complexe,
avec l’écriture majuscule si petite, tous les sons …

​Il serait plutôt préférable, pour l’entraîner à la lecture
et pour lui donner confiance en lui, d’utiliser des supports plus grands,
par exemple, son livre Gafi ou ses livres de Première Lecture …

Nous avons commencé dès hier matin et je commence déjà
à entrevoir les jeux que je vais pouvoir créer !

​Affaire à suivre …

 

.

Le rapport est fini et envoyé !

.

Waouh ! Je suis super contente, en début d’après-midi et par mail,
j’ai envoyé le rapport à l’Inspectrice.

​Son secrétariat vient de m’en confirmer la réception !

​Quel soulagement !

Au final, 36 pages plus le sommaire.

Depuis le 9 mai, date de ma dernière publication sur le sujet,
j’ai ordonné, relu les chapitres, et paginé le rapport.

​Je vous laisse découvrir le sommaire

Sommaire rapport

Dans les prochains jours, nous irons tout de même voir
où travaille l’Inspectrice.

​Mais, je tenais à envoyer le rapport le plus vite possible,
pour qu’elle ait le temps de le lire et pour m’en libérer !

​Maintenant, je peux continuer à travailler sur les intelligences multiples. ‌

.