De nouvelles résolutions !

.

Abonnée à la newsletter de « Cultivons l’optimisme « ,
j’ai reçu hier cet article très intéressant.

http://anti-deprime.com/2016/10/11/
pourquoi-supprimer-cest-pas-grave-de-notre-langage/

Jusqu’à ce que je décide de changer mon organisation,
je lisais chaque jour, plus ou moins attentivement,
les publications sur l’éducation.

J’en collais/copiais certaines dans un dossier Word « parentalité bienveillante »,
divisé en sous-dossiers : organisation, outils, phrases positives, conseils …

En fait, je ne faisais que les accumuler, sans rien en faire réellement.
J’ ai juste transféré un grand nombre de phrases positives
 sous Powerpoint
en les plaçant sur des cartes … qui sont toujours en attente, d’être terminées !

cartes-positives

intentions

Sur le nombre, je n’ai concrétisé que celles-ci !

dsc06626

En m’apercevant que cela me prenait beaucoup de temps pour peu de résultats,
j’ai décidé

– de moins consulter « anti-déprime.com « 
– de ne lire que les articles de la newsletter
– de n’enregistrer sous Powerpoint que ce qui m’intéressait
pour réaliser des fiches, des cartes, des jeux …

… tel cet article auquel j’ai consacré du temps cet après-midi,
pour le mettre en forme.
Il me reste à l’imprimer et le plastifier.

diapositive1

diapositive2

.

Cette semaine, je me fixe comme objectif
de repérer toutes les situations dans lesquelles
j’utilise l’expression « Ce n’est pas grave »,
afin de pouvoir la supprimer complètement de mon langage.

Je ne pense pas l’employer souvent lorsqu’il s’agit
de l’expression de sentiments, mais, sait-on jamais ?

Il nous arrive d’avoir des automatismes si bien cachés
que nous ne les remarquons plus …

En y portant toute mon attention, cette phrase sera
mise à la lumière de ma conscience et donc plus facilement identifiable.

Mes objectifs de la semaine sont donc

– d’avancer avec Esteban sur la préparation de la fête d’anniversaire
– de continuer à dispatcher, tous les soirs, dans les cahiers,
ses apprentissages de la journée
– d’avancer les fiches de jeux en cours.

.

.

 

Des cœurs plastifiés !

.

Hier soir, j’ai commencé à plastifier et à découper 5 planches de cœurs,
avec des phrases positives, j’ai terminé ce matin.

Je suis super contente du résultat et motivée pour en faire d’autres !
Avec le nombre de pensées positives trouvées sur « papapositive »,
j’ai la possibilité de réaliser un certain nombre de cœurs.

En créant des jeux, je nourris,
et mes besoins de nouveauté, d’innovation, de création,

et mes besoins de beauté, d’harmonie et de calme.

J’adore créer !

 

DSC06473

.

Des phrases sur des cœurs !

.

Ce matin, Esteban retrouve des cœurs plastifiés,
sur lesquels j’ai écrit de jolies phrases,
pour illustrer des exercices des clés de la colère.

Il s’amuse à les faire tenir avec des pinces à linge
et me demande d’en choisir.

En voyant les 5 cœurs, je réalise que j’en ai fait d’autres,
avec des phrases pour augmenter la confiance en soi.

Après réflexion, je me souviens enfin où ils sont
et je les donne à Esteban.

Il les étale dans sa chambre et me propose,
à nouveau, d’en choisir et de lui les lire.

Nous trouvons cela très chouette et, au moment-même
où je pense à en faire d’autres, Esteban me le demande !

C’est super, j’ai tout un stock de belles phrases positives
copiées dans « papapositive ».

Je les écrirai dans des cœurs et, chaque matin,
nous pourrons choisir notre pensée du jour.

.

La formulation positive

Astuce parentale : la formulation positive !

 

.

 

Musiques de relaxation

Trouvées sur papapositive :

5 musiques pour apaiser les enfants

 

.

9 façons de se reconnecter à la Nature

.

IMGP4387

9 façons de se reconnecter avec la nature