Les fiches sur les explorateurs

.

En regardant mes articles en cours,  je me rends compte
que j’ai perdu, celui que j’avais écrit sur les explorateurs !

« Zut,il était super long, en plus ! »
je m’interroge alors sur ce que je vais faire ?

Vais-je le refaire ou non ?

« Pff, olala, je ne suis pas motivée et super énervée »

Je ne vois plus qu’une solution : accepter ce qui est …
pour retrouver l’harmonie en moi.

« OK, j’accepte l’avoir cherché partout et ne pas l’avoir retrouvé »

« OK, j’accepte de l’avoir perdu »

« OK, j’accepte d’être énervée, car la rédaction de cet article
m’avait pris beaucoup de temps »

« OK, maintenant que j’ai reconnu et accueilli mes émotions, que fais-je ? »

J’ai le choix de le refaire ou de laisser tomber !

Alors, qu’est-ce que je décide ?

De quoi ai-je besoin ?

J’ai besoin de le réécrire, alors c’est parti, je le recommence !

Depuis plusieurs semaines, Esteban se passionne pour les explorateurs.

Chaque jour, nous visionnons donc 1 ou 2 épisodes de la série
et nous complétons nos connaissances à l’aide d’un livre
emprunté à la médiathèque

« Aventuriers, explorateurs grands voyages » de la Collection Milan.

Afin de nous aider à mémoriser l’explorateur et sa découverte,
je pense qu’il serait intéressait de réaliser un jeu de paires.

Aussitôt dit, aussitôt fait … je commence ce jeu
par La Condamine et Cook que nous venons de visionner.

En confectionnant les cartes, je crois qu’il serait intéressant
d’en créer une 3ème avec plus de détails et pourquoi pas
des captures d’écran de la série.

Malheureusement, le format initial s’avère trop petit
pour tout ce que je souhaite y voir paraître.

Après réflexion, la seule solution est de prévoir une fiche plus grande !

Au recto, j’imagine 10 questions sur l’explorateur
(style des cartes « Question pour un champion »).

Au verso,

– le titre « Qui suis-je ? »
– les dates de naissance et de décès de l’explorateur
– le drapeau de son pays d’origine
– les captures d’écran

la-condaminecorrige

Une fois les 2 premières cartes terminées, je pense qu’il serait bon
de numéroter les indices ; ainsi, nous serions libres de demander
le ou les numéro (s) souhaités …

Ces 3 cartes sur chaque explorateur nous permettent d’inventer
plusieurs jeux avec les règles qui nous conviennent !

les-explorateurspaires

J’ai déjà créé 4 fiches « Explorateurs » mais, pour les 2 premières,
j’ai dû revisionner entièrement les épisodes car je n’avais pas pris de notes.

Pour compléter les cartes, je me suis aidée de résumés et d’infos trouvés
sur le net ainsi que du livre de la médiathèque.

livre

Afin de compléter les fiches, à chaque fois que nous regardons un épisode,
je demande à Esteban de choisir des images et de me dire ce qu’il a retenu.

Devant l’ampleur de la tâche, je choisis de réaliser les cartes
lorsque je suis motivée et que ça me fait plaisir.

Car en faisant cela, j’avance, moi aussi beaucoup plus vite !

.

Des dizaines de gendarmes !

.

DSC06212

Ce matin, nous observons des dizaines et des dizaines d’insectes …
des gendarmes (Pyrrhocoris apterus), ils sont regroupés en grappe
sur les feuilles recouvrant un long muret

DSC06216

DSC06220.

Nous découvrons également une dizaine de coccinelles, des mouches,
des abeilles et même un papillon !

Une telle concentration de gendarmes nous interpelle vraiment !

Nous pensons qu’ils se trouvent là du fait de l’exposition plein sud,
qu’il n’y a aucune maison en face et donc par leur ombre,
qu’ils apprécient les arbres et arbustes à proximité …

Sur le chemin du retour, nous ne trouvons aucun autre endroit
présentant toutes ces caractéristiques … et pas un gendarme non plus !

Afin de voir si notre hypothèse tient la route,
nous faisons des recherches sur Google et sur le site d’André Lequet.

De suite, nous avons confirmation que les gendarmes vivent en groupe,
le long de supports bien exposés et ensoleillés.

Nous ne manquerons pas de demander aux propriétaires
le nom des différents arbustes composant la haie.

http://www.insectes-net.fr/gendarme/gendarme2.htm

« Les Pyrrhocores sont des insectes grégaires très souvent observables au pied des arbres, et notamment du tilleul, car les ‘fruits’ de ce dernier sont particulièrement appréciés. Il faut cependant se garder de généraliser, car ces insectes sont à la fois plus éclectiques, et non moins fréquents le long des supports bien exposés et ensoleillés, notamment des murs. A titre d’exemple, et là j’avoue une certaine surprise, j’ai pu observer une très importante colonie installée dans les graviers protégeant la base d’un mur récemment crépi. Longeant la bordure de gravillons une allée de terre dénudée ajoutait encore au côté pour le moins « spartiate » du biotope, tout en donnant accès à une zone à la végétation rase et très clairsemée où les insectes trouvaient semble-t-il leur subsistance. C’était précisément dans la dernière décade de Juin, et tout à la fois on pouvait observer des adultes, des accouplements, des larves âgées, et des
individus venant de faire leur mue imaginale ».

http://www.webjunior.net/encyclopedie/le-gendarme-63.php

http://www.bestioles.ca/insectes/gendarmes.html

« L’espèce vit en groupes au pied et sur les troncs des arbres tels les tilleuls et les hibiscus »

.

.

Les vidéos éducatives

.

Régulièrement, nous regardons des vidéos éducatives
sur un thème choisi par Esteban.

Il adore particulièrement les vidéos

– sur les dinosaures, les volcans, le corps humain …

– les « C’est pas sorcier » … « Quelle aventure » …
« Genikids » … « Bus magiques »

– tous les « Il était une fois »

. Il était une fois l’homme
. Il était une fois la vie
.Il était une fois l’Amérique
. Il était une fois les découvreurs

et les documentaires …

Lorsque nous regardons ensemble une vidéo,
j’ai souvent avec moi le cahier de notes
sur lequel j’inscris les choses à revoir,
à développer ou à mettre en jeux par la suite.

Au départ, je ne procédais pas de cette façon,
ce qui m’obligeait à visionner la vidéo une seconde fois,
tant pour la rédaction des articles que pour la préparation des jeux.

Inutile de dire que cette méthode me fait gagner un temps précieux !


.

.

Et la Terre fut !

.

Nous regardons cette vidéo qui nous permet de découvrir,
sous un autre angle, ce que nous avons déjà visionné
avec « Terre des Géants », de façon plus simple
et sous forme de dessin animé.

Ainsi, Esteban apprend à découvrir des choses identiques
de façons différentes et il retient ce qui lui parle le plus !

.

Il était une fois … la Vie !

.

Ce matin, Esteban est intéressé par un dessin animé sur le corps humain.

Nous visionnons donc « Il était une fois … la vie – La cellule »

et hier, en fin de journée, nous avions regardé « La bouche et les dents ».

.

Les coléoptères

 

Après une vidéo sur les moustiques,
nous en visionnons une sur les coléoptères.

En grec, « coléo » signifie fourreau /étui …
et « ptère » vient du mot grec ancien
« ptéron » signifiant  » aile « .

Parmi les coléoptères, nous trouvons les scarabées,
coccinelles, lucanes, chrysomèles, hannetons,
charançons, carabes, cétoines, longicornes, dytiques…

Pour réaliser le jeu de cette vidéo,
je vais m’aider du site d’André Lequet.

coléoptères1 coléoptères2

En découvrant l’homme dans la bibliothèque d’insectes,
Esteban s’est écrié « c’est un entomologiste ! »

Dans ce « c’est est pas sorcier »,
nous avons revu les différentes sortes de coléoptères,
leur cycle de vie ainsi que la façon dont on les attrape.

Ça tombe super bien,
je vais pouvoir compléter la fiche
commencée sur l’entomologie et ses outils !

Les métiers1Les métiers21

.

 

Un autre beau cadeau !

.

André Lequet nous a non seulement consacré son après-midi,
il a passé du temps à la recherche du capricorne de chêne,
il nous a présenté ses collections d’insectes,
son piège à papillons,

DSC04082

il a répondu à toutes nos questions
et, de plus, il a offert un superbe cadeau souvenir à Esteban …
ce coffret avec des papillons et un capricorne !

André Lequet, nous vous remercions du fond du coeur
pour ce bel après-midi inoubliable !

Nous vous tiendrons informé de la suite des évènements …
car avec toutes ces informations …
il ne reste plus … qu’à réaliser de nouveaux jeux
et appliquer les conseils donnés !

.

Les vidéos entomologiques

.

Ce matin, je propose à Esteban de regarder
quelques vidéos entomologiques d’André Lequet.

Il choisit les suivantes :

Le termite de Saintonge
[intégration] https://youtu.be/X2gFmxiGSh4 [/ embed]

L’envol de la ranatre
[intégration] https://www.youtube.com/watch?v=CMu3XCVoL4w [/ embed]

Le sirex géant
[intégration] https://youtu.be/zzWU0NIH7bU [/ embed]

[Intégration] https://youtu.be/or6VA7w0JrI [/ embed]

[Intégration] https://youtu.be/sLVaQ5n0a_0 [/ embed]

[Intégration] https://youtu.be/Chm6qJOBTCw [/ embed]

La larve de la chenille géante

Les punaises de lit

[Intégration] https://youtu.be/ijJMbQ_HEyk [/ embed]

A chaque fois qu’Esteban fait une remarque
ou pose une question, je prends des notes …
afin de pouvoir en discuter avec  André Lequet
que nous aurons la chance de le rencontrer mardi !

.

Le jeu de la mare

.

Je vous présente les premières planches du jeu,
au recto les animaux et au verso des photos d’étangs.

Animaux de la mare12

Animaux de la mare123

Animaux de la mare1234

Certaines photos sont les nôtres, prises les jours derniers …

Animaux de la mare0 Animaux de la mare01 Animaux de la mare012
d’autres proviennent du net, entre autres des sites
de Philippe Lebeaux

http://animailes.com/portfolio/crustaces-et-larves-aquatiques/

et d’André Lequet
http://www.insectes-net.fr/

Ce site sur les insectes est passionnant, une véritable mine d’or.
Les photos sont magnifiques et les explications très précises !

André Lequet a également réalisé de superbes vidéos sur « you tube »,

https://www.youtube.com/user/entomo44/videos


je vous indique le lien « la ponte de la ranatre »

[Intégration] https://www.youtube.com/watch?v=F8n7L_z0K2c [/ embed]

 

 

.