Du perfectionnisme au lâcher prise !

.

C’est une des premières fois qu’Esteban m’aide pour le découpage d’un jeu ;
ensemble, nous finissons les cartes des nombres.

Pourquoi ne l’ai-je pas laissé participer plus tôt à ce genre d’activité ?

La première raison est que, bien souvent il n’est pas là quand je le fais,
soit il joue, soit il dort, soit il est avec Mamilie.

La deuxième est que, pour nourrir mes besoins de beauté et d’harmonie,
je fais très attention lors du découpage.

J’ai longtemps cru que cela venait du fait que j’étais très perfectionniste
et que je voulais des créations parfaites à mes yeux !

En travaillant sur mes croyances, je me suis rendu compte que ce besoin
de perfection n’en était pas un, mais que le réel besoin qui se cachait derrière
était bel et bien un besoin de beauté et d’harmonie.

Hier, lorsqu’Esteban m’a demandé de m’aider à découper,
j’ai rapidement pris du recul pour observer
et analyser la situation, j’ai pensé

« OK, je vois qu’il est super motivé pour m’aider …
et aider nourrit son élan de Vie ».

« OK, il est super heureux de réaliser quelque chose avec moi et,
moi, je suis super heureuse de le voir si motivé ».

« En faisant ensemble cette activité, nous allons pouvoir échanger ;
Esteban va se familiariser encore plus avec les nombres et,
à deux, nous allons avancer beaucoup plus vite et enfin finir ce jeu ».

Alors, je lui dis

« OK, va chercher tes ciseaux »

Puis, je lui montre comment découper les cartes
afin d’en mettre un maximum sur une feuille plastifiée.

Il observe et remarque que je coupe à ras des traits
et en suivant les arrondis.

Il fait de même et nous finissons tout, à l’exception de 5 cartes
non plastifiées car la feuille n’est pas complète.

Nous nous félicitons réciproquement d’avoir terminé ce jeu
que nous avons adoré faire ensemble !

En nous donnant ce dont nous avions besoin pour nourrir nos élans de Vie,
nous avons aussi donné à l’autre le meilleur de nous-mêmes …
et ceci est beaucoup plus important que d’avoir des cartes parfaitement découpées !

Le fait d’avoir partagé cette activité avec Esteban,
m’a apporté beaucoup plus de Joie, que si je l’avais fait seule.

.

De nouvelles résolutions !

.

Abonnée à la newsletter de « Cultivons l’optimisme « ,
j’ai reçu hier cet article très intéressant.

http://anti-deprime.com/2016/10/11/
pourquoi-supprimer-cest-pas-grave-de-notre-langage/

Jusqu’à ce que je décide de changer mon organisation,
je lisais chaque jour, plus ou moins attentivement,
les publications sur l’éducation.

J’en collais/copiais certaines dans un dossier Word « parentalité bienveillante »,
divisé en sous-dossiers : organisation, outils, phrases positives, conseils …

En fait, je ne faisais que les accumuler, sans rien en faire réellement.
J’ ai juste transféré un grand nombre de phrases positives
 sous Powerpoint
en les plaçant sur des cartes … qui sont toujours en attente, d’être terminées !

cartes-positives

intentions

Sur le nombre, je n’ai concrétisé que celles-ci !

dsc06626

En m’apercevant que cela me prenait beaucoup de temps pour peu de résultats,
j’ai décidé

– de moins consulter « anti-déprime.com « 
– de ne lire que les articles de la newsletter
– de n’enregistrer sous Powerpoint que ce qui m’intéressait
pour réaliser des fiches, des cartes, des jeux …

… tel cet article auquel j’ai consacré du temps cet après-midi,
pour le mettre en forme.
Il me reste à l’imprimer et le plastifier.

diapositive1

diapositive2

.

Cette semaine, je me fixe comme objectif
de repérer toutes les situations dans lesquelles
j’utilise l’expression « Ce n’est pas grave »,
afin de pouvoir la supprimer complètement de mon langage.

Je ne pense pas l’employer souvent lorsqu’il s’agit
de l’expression de sentiments, mais, sait-on jamais ?

Il nous arrive d’avoir des automatismes si bien cachés
que nous ne les remarquons plus …

En y portant toute mon attention, cette phrase sera
mise à la lumière de ma conscience et donc plus facilement identifiable.

Mes objectifs de la semaine sont donc

– d’avancer avec Esteban sur la préparation de la fête d’anniversaire
– de continuer à dispatcher, tous les soirs, dans les cahiers,
ses apprentissages de la journée
– d’avancer les fiches de jeux en cours.

.

.

 

L’Université des Colibris

.

Il y a quelques jours, je me suis inscrite au parcours
« Comment améliorer l’éducation autour de moi ? »

Aujourd’hui, je reçois mon accès à ce parcours !

Ce MOOC (MOOC est l’acronyme de Massive Online Open Courses,
il s’agit de cours à distance ouverts à tous) a trois objectifs essentiels :

– Promouvoir une vision plurielle de l’Éducation
– Donner les bases de réflexions pour trouver comment agir autour de nous
pour le renouveau éducatif
– Encourager des choix pédagogiques et éducatifs adaptés
à chaque enfant : chaque enfant est unique, son éducation devrait l’être aussi.

.

Des nouveaux cahiers pour une nouvelle organisation

.

Comme vous le savez, depuis un moment je réfléchis
à une nouvelle organisation quant à la rédaction des articles …

Plutôt que d’écrire chaque soir sur l’ordinateur les activités
faites par Esteban, je décide d’ouvrir plusieurs cahiers
sur lesquels je note ses différents apprentissages.

Nous avons donc déjà, les cahiers

– de la lecture
– des volcans
– de l’Histoire
– de ‘Cœur en soi’

et j’en ouvrirai d’autres au fur et à mesure.

dsc07402

Sur ces cahiers, je note la date et la ou les activité(s)
réalisée(s) pour y parvenir.

Ainsi, dans le cahier d’Histoire, je note qu’Esteban a découvert
la vie de Napoléon grâce à cette bande dessinée « Napoléon et l’Empire »
de la collection  » L’Histoire de France en BD ».

Dans le cahier lecture, j’écris qu’aujourd’hui il a

– lu des titres de livres
– écouté des histoires que je lui faisais suivre à l’aide de mon doigt
– regardé seul plusieurs livres, apportés de la médiathèque par Mamilie,
sur les volcans ainsi que des « Tom tom et nana »

Dans le cahier « Cœur en soi », je précise que, dès le réveil,
Esteban m’a parlé de sa tristesse pendant mon séjour à Paris
et ce que nous avons fait pour l’exprimer.

Désormais, chaque soir, je noterai les progrès d’Esteban.

Ainsi, il me sera facile de suivre la progression et la façon dont il a appris.

.

.

Crapouillotage

.

En faisant des recherches sur les différentes formes de feuilles,
je découvre ces sites contenant de nombreux pdf intéressants.

feuilles

http://crapouillot-montessori.blogspot.fr/2015/09/feuille-les-differentes-formes-du-limbe.html

http://www.netln.org/montessori/BOTANIQUE/FEUILLES_Formes%5BLimbe%5D_CARTES.pdf

http://www.netln.org/montessori/BOTANIQUE/FEUILLES_Formes%5bLimbe%5d.r%c3%a9elles_CARTES.pdf

http://www.netln.org/montessori/BOTANIQUE/FEUILLES_Formes%5BLimbe%5D.pdf

http://www.netln.org/montessori/BOTANIQUE/FEUILLES_Formes%5BMarge%5D_CARTES.pdf

.

Des nouveautés !

.

Hier, j’ai passé une partie de ma journée à créer
des étiquettes sur powerpoint, à les découper, les plastifier,
les redécouper et enfin les coller.

Je suis super contente du résultat, car les étiquettes
nous permettent de connaître le contenu de chaque tiroir
sans être obligés de les ouvrir tous.

7 meubles en sont maintenant pourvus.

Les 2 meubles jaunes en comportent davantage mais,
en collant les étiquettes, je me suis aperçue
qu’il en manquait encore …

DSC07298

DSC07301

DSC07303

Quant au nouveau meuble trouvé sur leboncoin fin mai,
il n’a qu’une étiquette, les autres tiroirs,
attendent nos futures créations !

Il faut dire qu’il n’est opérationnel que depuis quelques jours.

Devant l’ampleur de la tâche, je repoussais toujours le moment de m’en occuper.

En effet, pour le placer, nous avons complètement réaménagé
la salle et nettoyé les 50 tiroirs, sachant que Mamilie
en avait déjà lavé une vingtaine !

DSC07296

Mais, maintenant que tout est prêt,
je suis super contente !

Il me reste seulement à trouver une solution
pour quelques tiroirs abîmés.

.

La Petite Maison dans la Prairie

.

Il y a quelques semaines, j’ai proposé à Esteban de visionner
le premier épisode de « La Petite Maison dans la Prairie »,
tout en lui expliquant que c’est une série
que j’ai tellement adorée lorsque j’étais jeune que,
lors du Tour du Monde, j’ai réalisé un rêve d’enfant :

IMGP1145 IMGP1142 IMGP1147 IMGP1155

– en suivant la route de Laura Ingalls …
la route 14 qui m’a menée à Pépin, Sleepy Eye,
Walnut Grove au musée de la Petite Maison
(où sont conservées la sacoche du Docteur Baker,
la cheminée du film …), à Plum Creek …

IMGP1217

– en allant sur le lieu de tournage de la série,
à Simi Valley où j’ai pu découvrir :

* le site sur lequel était implantée la Petite Maison

IMGP1193

loubamaison

IMGP4622

* le chemin qui y conduit

IMGP4626

* la prairie en pente que dévale Carrie
lors de la présentation du générique …

IMGP4632

J’ai également expliqué à Esteban qu’un an avant sa naissance,
et avec son papa, j’ai rencontré Allison Argrim (Nelly Olleson),
lors d’un spectacle qu’elle donnait à Melun,
avec Patrick Loubatière.

spectacle1-2016

Esteban étant devenu fan lui aussi … nous regardons donc, régulièrement
et ensemble, des épisodes qu’il choisit dans le coffret de DVD
« L’intégrale de la Petite Maison dans la Prairie » !

r

.

Une reprise !

.

IMGP1490

Depuis plusieurs jours, je n’ai publié que très peu d’articles
car Esteban était, en fait, en « mode vacances ».

Mamina, sa grand-mère de La Réunion est venue le voir début juin
et ils en ont profité pour être ensemble,
aller à la mer, au cinéma, en balade …

Mamina est repartie hier … nous avons donc repris, ce matin,
notre rythme de croisière.

.

Je choisis : la création de jeux !

.

Si je n’ai pas publié beaucoup d’articles ces derniers jours,
c’est que je suis occupée à la réalisation de différents jeux,
sur les sons, les insectes, la transformation des alphas …

 crisanimaux1

En fonction du temps dont je dispose, j’ai choisi
d’en consacrer davantage à la création des jeux,
plutôt qu’à la rédaction d’articles.

.

La pêche … et mes intelligences multiples !

.

En relisant l’article d’hier, j’ai une prise de conscience …

Je réalise qu’à chaque fois qu’Esteban choisit une activité,
j’apprends, moi aussi, au travers des intelligences multiples !

Depuis le début de nos apprentissages,
j’ai approfondi Brin de Nature, Mot à mot et Calculine.

Il serait intéressant de voir, tant pour Esteban que pour moi,
à quelles intelligences multiples nous faisons appel,
pour chaque activité.

.