Des jus d’oranges … aux agrumes !

.

Mamilie a eu la bonne idée d’acheter
un presse-citrons à Esteban ….

A peine était-il lavé qu’il a pressé
presque tous les citrons de la maison,
pour faire des jus !

Depuis ce matin, il presse les oranges
rapportées par son papa de la Biocoop …

Lui, qui n’était pas amateur de jus d’oranges
avec l’extracteur de jus, là il adore …

Il organise son activité de ‘a à z’ …
Il gère, seul, la préparation des jus à boire
ou du jus de citron pour mettre dans les salades.

Une fois son activité terminée, nous avons tout naturellement
regardé un « C’est pas sorcier » s’y rapportant.

.

Les colères de mère nature : la foudre !

.

Les jours derniers, nous avons eu de l’orage,
des éclairs et Esteban m’interroge à ce sujet.

Nous visionnons donc un « C’est pas sorcier »


et sommes ravis de voir plein d’éclairs et de farfadets,
dans ce documentaire.

Nous découvrons et retenons une chose incroyable :
la foudre ne descend pas seulement du nuage pour aller vers le sol,
mais elle va aussi du nuage vers le ciel !

.

La rentrée … ça « gaze » !

.

Pour nous aussi c’est la rentrée et c’est notre voisin
qui nous fournit les thèmes du jour !

A peine le petit déjeuner terminé, Esteban se précipite dehors
car il entend la tronçonneuse de Sébastien.
Il poursuit la taille de ses arbres, commencée cet été.

Aujourd’hui, il est aidé par Christian qui, avec sa tronçonneuse,
coupe les cyprès et le noisetier.

Comme d’habitude, Esteban propose son aide
et nous prêtons main forte à transporter les branches coupées
dans la nouvelle remorque de la commune.

Il observe avec attention la façon dont s’y prend Christian
et examine les aiguilles sèches de couleur rousse.

Je demande à Esteban s’il se souvient de l’épisode
du « Bus magique » relatif aux plantes et que,
pour la photosynthèse, elles ont besoin de lumière.

Christian précise que, parfois aussi, les aiguilles sèchent
suite à la maladie apportée par différents insectes.

Nous ferons donc des recherches sur ce sujet.

Tout en aidant, Esteban échange avec Sébastien
et continue d’observer tout ce qui se passe …

Tandis que nous travaillons, un camion chargé de gaz
vient remplir la citerne chez Sébastien.

Inutile de dire que nous regardons comment cela se passe
et qu’après nous visionnons un « C’est pas sorcier » sur le gaz !

.

Les templiers !

.

Esteban souhaite en savoir plus sur l’ordre des templiers,
nous choisissons de regarder un « Quelle aventure ».

 

Puis, nous commençons à lire les livres trouvés par Mamilie,
en braderie, au cours de ses vacances.

Le Moyen-Age et les Châteaux Forts.

moy moy2

.

Le pain !

.

En mangeant du pain, Esteban souligne qu’il aime particulièrement la mie.

Je lui propose un « C’est pas sorcier » sur la fabrication du pain,
que nous visionnons tout de suite après le petit déjeuner.

Dès la fin de de l’émission, Esteban se précipite en bas
et crée son monde, comme Imagio.

C’est l’occasion pour lui de faire appel à ses intelligences multiples :

A brin de nature

– il sort sa moissonneuse et ses tracteurs pour moissonner le blé,
le seigle et l’avoine

A Agilo

– il devient boulanger et  pétrit la pâte à modeler,
pour en faire du pain et des gâteaux

A Calculine

– il me précise qu’il se lève tôt dans la nuit pour préparer ses baguettes
– il les compte  » j’en ai 3 et je vais en faire 6″
« donc, tu dois encore en faire combien pour en faire 6 ? » ‘

DSC06846

Esteban va chercher la balance de cuisine et, ensemble, nous pesons chaque pièce.
Sur mon cahier, je note les différents poids et, au final, obtiens un total de 1220 g.
Puis, je lui demande de les trier, de la plus lourde à la plus légère.

Ensuite, il les empile sur la balance et les pèse … résultat 1260 g ???

J’explique à Esteban qu’il y a un problème, car la somme des 11 pesées
devrait être équivalente au poids total.

A nouveau, je pèse chaque produit et compte à haute voix …
lorsque je m’aperçois qu’Esteban a ajouté des aimants
et spatules dans certaines préparations !

A mot à mot

– en lui montrant, sur mon cahier, comment s’écrivent les mots

* BAGUETTE
* PAIN AU CHOCOLAT
* GÂTEAU AUX PRALINES
* BONBONS

Je lui propose même de faire des étiquettes sur power point.
Il pourrait y écrire le nom de ses différents produits, ainsi que leur prix.

Nous le ferons ultérieurement.

– en se rappelant des jeux de mots de Fred et Jammy
dans « C’est pas sorcier »

A bout en train

– nous irons à la boulangerie demander d’assister
à la fabrication du pain dans la journée,
sachant qu’il en est fait au moins deux fois par jour.

– en échangeant avec sa Mamina, puisque cette semaine
ils ont aussi joué au boulanger !

.

Une semaine à … thèmes !

.

Cette semaine, Esteban s’est surtout intéressé

– au jardinage et aux insectes du compost


– à la pêche, aux poissons et aux coquillages


– à la lecture des « Wakou »
– à la préparation du cadeau d’anniversaire pour Inès 
– à l’écriture et à la transformation des mots, sur le logiciel des alphas
– aux différents sons qu’il entend dans les mots

– et à Charlie !

.

Les larves de quels animaux habitent notre compost ?

.

Hier après-midi, nous avons repiqué des plants de tomates
et de courges, donnés par Christiane.

Pour cela, nous avons eu besoin de compost et,
c’est en creusant, que nous avons découvert
un certain nombre de larves.

Ce matin, avec Esteban, nous tapons sur Google

« Quelles sont les larves qui vivent dans le compost ? »
et, nous regardons ces différents liens

http://www.gerbeaud.com/jardin/jardinage_naturel/cetoine-doree-larve-compost,1430.html

http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/ver-blanc-larve-hanneton.php

http://www.consoglobe.com/les-vers-blancs-dans-le-compost-cg

En visionnant ce dernier, nous reconnaissons
les photos d’André Lequet, avec ses allumettes.

Je m’exclame

« Mais, oui c’est vrai, nous trouvons toujours plein d’infos sur son site ! »

et, tout en regardant les photos, Esteban d’ajouter

« Mais oui, il est génial André Lequet ! »

http://www.insectes-net.fr/cetoine/cetoi2.htm

Nous avons donc des cétoines dorées dans le compost,
ce qui explique pourquoi j’ai vu plein de « petits trucs »
brillants lorsque je le ramassais !

Et, pendant que je rédige cet article,
Esteban cherche les animaux
vivant dans le compost.

http://www.magiciencomposteur.com/les-habitants-du-compost-18.html

Il a pris sa loupe pour trouver des vers, car nous venons de voir
le « C’est pas sorcier » sur le Seigneur des anneaux.

Hydrocarbures ou hydrocureurs ?

.

En reparlant de ce qu’il a vu ce matin,
Esteban cite les hydrocarbures !

Je lui explique que les messieurs n’étaient pas
des hydrocarbures mais … des hydrocureurs,
les uns font référence au pétrole
et les autres à l’eau.

Comme il m’est difficile de lui expliquer les hydrocarbures
de façon claire et précise, je lui propose un « C’est pas sorcier »
sur le sujet et une vidéo sur les hydrocureurs,
afin qu’il comprenne la différence.

.

La pêche sous toutes ses formes !

.

Hier, Esteban est allé pêcher avec son papa …
il a attrapé 11 perches …

Aujourd’hui, avec moi, il a pris 26 poissons !

Le thème de la semaine est tout de suite trouvé : la pêche !

Cet article ne suivra pas un ordre chronologique,
il sera présenté en fonction des différentes intelligences
auxquelles Esteban fera appel.

En fait, j’expérimente encore les différentes façons
de rédiger les articles, afin de trouver celle qui me convient le mieux.

En s’intéressant de lui-même à la pêche, Esteban fait appel :

1 – A Mot à mot

. en demandant un « C’est par sorcier »,
et en essayant de relever tous les jeux de mots formulés au cours de l’émission
. en m’aidant à écrire le nom des poissons sur les nouvelles fiches,
et en apprenant de nouveaux mots

2 – A Calculine

. en regardant 2 documentaires pour comprendre
comment fonctionnent les choses
. en élaborant une stratégie pour pêcher,
en voyant les pêcheurs avec une poubelle,
Esteban dit « On en prend une chez Mamilie »,
on la lave, on met de l’eau dedans et on va pêcher » …
. en comptant les 26 poissons que nous avons ensuite relâchés

3 – A Bout en train

. en échangeant avec les autres pêcheurs, enfants et adultes

4 – A Agilo

. en apprenant à mettre l’asticot sur l’hameçon,
en lançant sa ligne, en la remontant et en prenant les poissons

5 – Un  Imagio

. en manipulant la souris
. en détourant les poissons de cette affiche,
pour les mettre, un par un, sur chacune des cartes de notre jeu
. en les agrandissant ou en les réduisant, selon les besoins

poissonses1 poissonses2

6 – A Brin de nature

. en s’intéressant aux 2 vidéos
. en apprenant le nom des poissons et en les répertoriant
. en allant pêcher à l’étang
. en surveillant son flotteur, pour savoir à quel moment relever sa ligne
. en remarquant que les asticots rouges attiraient davantage les poissons

7 – A Cœur en soi

. en choisissant, lui-même, le thème qu’il souhaite aborder

8 – A Clé de sol

. en écoutant des chansons sur la pêche

.

.

Des livres sur les insectes et le printemps

.

Esteban et Mamilie ont rapporté ces nouveaux livres de la médiathèque,

dans le insectes1 

p

ils viennent s’ajouter à ceux déjà empruntés pour la 2ème fois …

inse4 insecte4 insectes

En effet, depuis qu’Esteban a réalisé le puzzle sur les insectes,
nous visualisons à nouveau des « C’est pas sorcier »,
des « Bus magique » et nous reprenons les différents livres
traitant de ce sujet.

Dès ce soir, nous compulsons le livre sur le printemps …
nous apprenons plein de nouvelles choses, dont le cri des oiseaux.

DSC06632

De suite, j’ai envie de créer un jeu de cartes
ou de fiches sur ces différents chants !

.