Bout en train et les schtroumpfs !

.

La semaine dernière, Mamilie a apporté‌ à Esteban
un petit sachet contenant une mini-figurine de Schtroumpf …
qui lui avait été remis à la caisse du Super U.

Aussitôt, Esteban décide de les collectionner.

Il m’a donc accompagnée au magasin et nous avons récupéré 5 schtroumpfs

​- 1 … suite à nos achats
​- 4 … nous ont été donnés par un monsieur que ça n’intéressait pas

A notre retour, je lui demande

​ »Esteban, comment vas-tu faire maintenant pour récupérer d’autres schtroumpfs ? »

​ »On va retourner faire les courses pour en avoir de nouveaux … »

​ »Cette solution ne nourrit pas mes besoins Esteban,
je n’ai pas l’intention de dépenser autant d’argent
pour avoir les 22 schtroumpfs »

​Je lui explique que

– une figurine nous est remise contre 25 euros d’achat
​- pour obtenir les 22, nous devrions dépenser 550 euros
​- 550 euros représentent beaucoup d’argent
(un peu plus de la moitié de nos 1000 bâtonnets)
​ »Essayons de trouver une solution qui nous convienne à tous les deux »

​ »On va demander à Mamilie et à Christiane quand elles feront les courses »

​ »OK, mais ce ne sera pas suffisant »

​Comme Esteban n’a pas d’autres idées, je lui propose la mienne.

​ »Nous pourrions retourner au magasin et attendre aux caisses.
Au cas où certains clients ne seraient pas intéressés,
peut-être accepteraient-ils de nous donner leurs schtroumpfs »

​Pas de réponse … jusqu’à ce midi …

​ »Est-ce qu’on pourrait retourner au magasin ? »

​ »OK, Esteban j’ai justement besoin d’une perforatrice »

​Nous passons chercher Mamilie et y allons ensemble.

​ »Esteban, rappelle-toi … c’est à toi de demander les figurines …
​ Si on ne demande pas ce dont on a besoin, on n’a pas ! »

​Par exemple, tu peux dire

​ »Bonjour, vous gardez les schtroumpfs s’il vous plaît ? »

​Après avoir posé la question, les personnes te les donneront ou pas …
Au départ, Esteban n’ose pas …

Pour lui montrer comment s’y prendre,
je vais donc demander à une personne …
mais, il hésite toujours à se lancer !

Sans demander, il récolte quand même plusieurs figurines
grâce à, Mélanie, une caissière super sympa.
Elle a entendu notre conversation

et suggère aux clients de les lui donner s’ils n’en veulent pas …

​De son côté, Mamilie aborde des personnes de sa connaissance ;
puis, pour montrer l’exemple, elle se dirige
vers d’autres qu’elle ne connaît pas !

Au final

​- Esteban ose dire quelques mots et échange avec la caissière

​- Il reçoit 19 schtroumpfs

​- Il lui en manque 4 sur 22

​- Mamilie ose surmonter son appréhension d’aller vers les gens

​Esteban me demande d’ores et déjà de retourner au magasin demain.

Je suis tout à fait d’accord car c’est un excellent moyen,
pour lui, de se donner les moyens d’atteindre son objectif
et de développer l’intelligence interpersonnelle.

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s