Nourrir son élan de Vie

.

Depuis le début de l’année, j’apprends à me nourrir
de ce dont j’ai besoin, en me demandant tout au long de la journée,
« par dons d’Amour pour moi, qu’est-ce que j’ai besoin de nourrir en moi
(mon élan de Vie ? de me ressourcer ?) … et je me le donne ».

Au départ, je me posais cette question,
à moi-même, intérieurement ; puis, à haute voix
devant Esteban, et maintenant je la lui pose régulièrement.

Le soir, lors du rituel, je dresse à haute voix
le récapitulatif de tout ce qu’il s’est donné
pour nourrir son élan de Vie.

La question est « Comment je sais ce qui nourrit son élan de Vie ? »,
car pour le savoir, il est nécessaire de faire un travail sur soi,
en étant attentif à chaque fois que nous ressentons une émotion forte, du genre :

– larmes devant un film
– indignation profonde devant une situation qui se déroule devant nous
– moment de joie intense dans une situation particulière
– moment de paix et de plénitude
– film ou livre que tu pourrais revoir ou relire sans t’en lasser
– moment où nous nous mettons en action sans voir le temps passer
– personnes que tu admires profondément

En récapitulant tout cela sur un cahier, et en essayant d’y trouver
les points communs, nous trouvons des indices de :

– ce qui nous rend vivants
– ce qui nous touche le plus dans la vie
– ce qui nous motive à agir

et qui nourrit donc notre élan de Vie.

(Merci Sofia pour ce résumé qui m’évite de reprendre
tous nos cours et cahiers !).

Cette recherche sur l’élan de Vie, je l’ai menée pour moi,
patiemment, il y a quelques mois et, je l’avoue,
cela m’a pris beaucoup de temps.

Alors, comment sais-je pour Esteban ?

En fait, en comparant mon profil « métamorphose » et ce qui nourrit
mon élan de Vie (formation professionnelle suivie avec Flora, afin de définir
les couleurs de vêtements (= les actions que l’on pose dans le Monde),
les matières ( = l’énergie que l’on met dans ces actions),
et les formes ( = la place que l’on prend dans le Monde),
j’ai réalisé qu’il existait une parfaite concordance …

Tout cela, je le sais en théorie depuis plusieurs mois,
et ce n’est que ces derniers jours que je le ressens vraiment,
en apprenant à me « donner » ce dont j’ai besoin.

Plus je me donne des dons d’amour, plus je nourris en moi ce qui y est déjà,
car les dons d’amour que je m’apporte sont mes Dons, mon Art …
que je retrouve dans le résumé de mon profil « métamorphose ».

Donc, pour trouver l’élan de Vie d’Esteban,
j’ai tout simplement repris son profil.

– Il a posé des actions, pour donner du plaisir à autrui,
en créant des cadeaux pour son papa

– Il les a réalisées avec joie et légèreté

– Il s’est donné les moyens et le temps de réaliser
ce qui lui tenait à cœur (en créant plus de 19 lettres,
qu’il a décorées avec patience) pour que, vendredi soir
lors du retour de Yann, tout soit prêt sous le sapin !

C’est en me donnant mes dons d’amour, et en ressentant toute la Vie
que cela m’apporte en moi, que je comprends l’importance
de se donner ce dont nous avons besoin.

C’est assez difficile de l’expliquer avec des mots,
le mieux est de le vivre et de se les donner.

Essayez, et vous verrez toute la Vie que vous nourrissez en vous
et tout l’Amour que vous vous apportez, en vous « donnant » !

En découvrant cela, j’ai voulu voir si, naturellement,
les enfants se donnent ce dont ils ont besoin,
si nous les laissons s’exprimer …

J’ai été stupéfaite de constater, en observant Esteban cette semaine,
qu’il se donne bel et bien tout ce dont il a besoin !

Je suis heureuse de ne pas l’avoir arrêté dans son élan,
lorsqu’il a pris tous les papiers cadeaux et un certain
nombre d’enveloppes.

Je dois avouer que, dans un premier temps, j’ai pensé

« Oh là là ! toutes ces enveloppes et ce papier gaspillés, mais pourquoi ? »

Je l’ai accepté, j’ai pris de la hauteur pour changer mon angle de vue,
et j’ai surtout réalisé que c’est moi qui aurait gaspillé
tout son élan de Vie et d’Amour pour lui en l’arrêtant.

Je me réjouis d’avoir réagi de cette façon, car ça fait toute la différence !

Esteban s’est donné les moyens d’aller au bout de ses dons !

Il est si heureux de créer tout cela, ses yeux brillent …
il profite du voyage autant que de la destination !

Waouh! lequel de nous deux est en apprenti Sage cette semaine ?

.

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s