Des bombes de bain à la lavande, au citron, à l’orange …

.

Ce matin, nous faisons de nouvelles bombes de bain à la lavande.

Esteban apporte les différents ingrédients sur la table.

dsc07683

Il pèse, mélange et choisit de confectionner des bombes
violettes et bleues.

dsc07690

Quant à moi, j’opte pour la teinte orange.

dsc07685

Comme nous avons choisi des couleurs différentes,
nous séparons la préparation de façon plus ou moins égale,
avant de mettre les colorants.

Par contre, nous sommes tous les deux d’accord
pour mettre des huiles essentielles de lavande.
En effet, nous avons remarqué que ce sont les boules
à la lavande qui diffusent le plus d’effluves dans l’eau du bain.

Nous ajoutons enfin des pétales de fleurs (récupérés par Esteban),
c’est un petit plus que nous apprécions beaucoup.

dsc07691

N’ayant pas suffisamment de boules transparentes,
je récupère un bouchon sur un flacon et un emporte-pièce
que je remplis avec le reste de la préparation.
Voici la photo de nos créations

dsc07694

J’ai volontairement laissé ma bombe orange en 2 parties,
de façon à voir ce que ça donne dans le bain avec une moitié…

Nous testerons ainsi la taille des boules.

Peut-être les réduirons-nous car, au final,
nous n’en obtenons que quelques-unes avec la quantité suivante :

– 200 g de bicarbonate de soude
– 100 g d’acide citrique
– 50 g de maïzena
– 2 c à soupe d’huile d’amande douce

– 30 g d’huile de coco
– 4 à 6 gouttes d’huile de lavande
– des pétales

***

Ce soir, nous testons la moitié d’une boule violette,
qui s’est séparée en 2 lors du démoulage.

Niveau colorant, nous en avons mis plus,
l’eau est nettement plus bleue que les autres fois.

Niveau lavande, les 5 à 6 gouttes (quantité indiquée)
ne sont pas suffisantes, nous obtenons nettement moins
d’effluves que dans les boules confectionnées par Christèle.

Demain matin, nous en referons en y mettant
davantage d’huiles essentielles et nous varierons les senteurs.

Parmi les huiles de Yann, nous en trouvons quelques-unes
qui nous intéressent

– citron
– orange
– menthe
– eucalyptus
– géranium

Nous n’utiliserons plus de bouchon ou d’emporte-pièce,
lors du démoulage tout s’est effrité …

J’ai récupéré les « miettes » et les ai mises
dans les sphères que je venais de démouler et ça a marché !

dsc07696

Cet après-midi, nous avons montré nos créations à Sandra …
elle a tellement adoré qu’elle se joindra à nous
demain pour en confectionner !

 

***

Comme prévu, nous confectionnons de nouvelles boules de bain.

dsc07700

Cette fois, nous partageons le mélange en 3,
avant d’y incorporer chacun les huiles essentielles
et le colorant choisis.

Esteban opte pour le colorant vert et des huiles essentielles
d’orange et de citron

Sandra, pour le colorant orange et des huiles essentielles
de géranium et de citron

Et moi, pour le colorant jaune et des huiles essentielles
d’orange et de citron

Afin de parfumer davantage les bombes, nous doublons la quantité
d’huiles essentielles, soit environ 10 gouttes pour la totalité
de la préparation.

Mais le résultat n’est pas satisfaisant car la pâte est trop friable.

Nous ajoutons donc de l’huile, je me demande même si je n’ai pas oublié
cet ingrédient dans le mélange d’origine !

Nous récupérons les « miettes » et les mélangeons entre elles,
si bien que nous obtenons des boules de couleurs et de senteurs diverses …

Mais, quel sera le résultat dans l’eau du bain ?

La prochaine fois, nous procèderons différemment.

Nous diviserons la préparation en 2 et ferons les bombes en 2 fois,
de façon à obtenir des boules de 2 couleurs et de senteurs différentes.

Sandra adore cette activité. Elle la réalisera chez elle,
avec Naouel et Mila.

Elle emporte des boules de bain et nous en gardons une partie.

dsc07703

Notre factrice est super sympa
et nous avons envie de lui faire un cadeau.

Esteban découpe les lettres de son prénom
« Régine » dans une revue

et les colle sur une boite transparente.

A l’intérieur, il place 2 ronds de serviette
(découpés par ses soins)

et y dépose délicatement 2 bombes de bain …

Esteban est super heureux d’offrir son cadeau.
Régine, elle, est drôlement contente
et nous demande même la recette

que nous lui donnerons dès demain !

***

En fait, nous réalisons les bombes de bain pour les offrir.

Lundi dernier, Esteban a terminé ses séances chez Clémentine.
Cependant, nous irons lui dire au revoir lundi prochain
et lui apporterons un cadeau.
Esteban confectionne 2 bombes de bain et, en plus,
souhaite faire un gâteau au chocolat.
Nous le préparerons dimanche et le partagerons avec sa collègue
et deux personnes, d’un certain âge, que nous rencontrions
régulièrement et avec lesquelles nous échangions.

Nous réalisons aussi une bombe pour Natacha,
pour la remercier d’être allée chercher l’acide citrique.

Esteban souhaite également en faire pour Agathe, Paul, Victoire, Coline …

Il veut même en offrir une nouvelle à Régine lorsqu’elle passera demain !

Mamilie, quant à elle, gardera des boites que nous décorerons
et dans lesquelles nous déposerons nos précieuses bombes de bain !

***

.

Détail important que j’ai oublié de préciser,
pour moi, c’était une évidence !

Les bombes de bain sont à mettre au frigo 1 heure minimum,
pour leur permettre de durcir et pour faciliter le démoulage.

Ne faites pas comme moi, veillez à les mettre
dans un récipient hermétique, sinon vous allez parfumer tout votre frigo …
nous avons eu droit à des champignons à la lavande !

Chez Christèle, je n’ai pas placé les bombes au frigo,
elles étaient suffisamment compactes ;
mais, cette fois, comme je n’ai pas mis assez d’huile,
elles s’effritent … et ont donc besoin de froid.

La prochaine fois, j’augmenterai la quantité d’huile
pour rendre les bombes plus compactes et réduire
leur temps de passage au frigo .

En laissant ses bombes à l’air libre, Naouel a vu une des siennes
s’effriter dès qu’elle l’a touchée.

***

Je viens de tester une demi bombe de bain orange,
aux huiles essentielles de citron et d’orange,
avec rajout d’huile.

Eh bien ! Mon avis est mitigé …

Si l’huile permet de lier tous les ingrédients,
elle en modifie, par contre, l’effusion.

Celle-ci produit des paquets de bulles
qui se diffusent de façon plus lente.
Bien sûr, cela me permet de conserver la boule dans la main
et d’apprécier davantage sa désintégration et ses senteurs …

… mais, j’avoue quand même être un peu déçue,
je m’attendais à une ébullition plus importante
et plus rapide !

En ce qui concerne les huiles essentielles,
même si j’ai doublé le nombre de gouttes,
le citron et l’orange dégagent nettement moins
de parfum que la lavande.

Nous renouvellerons prochainement l’expérience avec Pascale.

En effet, suite à la lecture du premier article sur les bombes de bain,
elle nous a écrit pour demander de participer au prochain atelier !

.

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s