Le calendrier perpétuel

.

Souvent, Esteban me pose la question de savoir
quand se passe tel ou tel évènement :
le printemps, la sortie au cinéma de la suite de Némo,
des angry birds, Noël …

Il a, certes, un calendrier « Wapiti » annuel
mais, cela ne suffit pas pour bien visualiser les mois.

Il y a quelque temps, j’ai donc commencé un calendrier perpétuel …
qui, en raison de toutes mes autres créations,
est un peu tombé dans l’oubli !
(d’où l’intérêt de noter toutes les réalisations envisagées) …

Mon objectif est donc de réaliser ce calendrier,
réutilisable d’une année sur l’autre.

Ainsi, j’ai une feuille par mois, avec le nom du mois,
les jours de la semaine et 42 cases.

Pourquoi 42 emplacements ?

Certains mois peuvent s’étaler sur 6 semaines.

Si le mois commence un dimanche (celui-ci compte déjà pour une semaine),
puis, 4 semaines pleines
et en fonction du mois, il restera 1 ou 2 jours dans une 6ème semaine

Ces 42 cases seront dotées chacune d’un velcro femelle,
destiné à recevoir les étiquettes « date » pourvues,
elles, d’un velcro mâle au verso.

J’ai imprimé les dates à gauche du cadre,
afin de pouvoir y ajouter une étiquette « cercle »,
précisant l’évènement attendu par Esteban.

Ce qui donne :

calendrier perpétuelessai123

calendrier perpétuelessai1

Esteban m’aide à écrire l’ensemble des chiffres.

Je les lui dicte, il les cherche et les tape sur le clavier.

Pour les nombres, je nomme les chiffres qui les composent.

Esteban fait preuve de patience et moi aussi,
car si je le faisais seule, ça irait beaucoup plus vite,
mais cela ne présenterait aucun intérêt pédagogique pour lui !

Là, il aborde les nombres de façon ludique !

Nous dupliquons 12 fois la diapo du mois de janvier,
et j’écris chaque mois tout en l’épelant.

Esteban est sur mes genoux, il regarde comment ça s’écrit,
puis, il se charge de choisir lui-même
les couleurs des noms de chaque mois.

Il fait seul les 12 mois et m’appelle quand il a terminé.

A force de me regarder, il connaît les ficelles de powerpoint !

Il me reste encore beaucoup à faire

– découper 12 fois l’ensemble des jours
– plastifier, puis redécouper le tout
– coller tous les velcros
– j’aimerais aussi ajouter au verso de chaque mois,
l’origine de son nom

« Rome ne s’est pas fait en un jour »,
je me félicite donc du travail effectué aujourd’hui.

Mon prochain « petit pas » …
imprimer le mois de mars,
pour qu’Esteban puisse l’utiliser rapidement …

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s